Plongée cristalline dans les profondeurs de la Terre à Silfra, Islande

This article is the French version of “Crystal clear dive in the depths of the Earth in Silfra, Iceland

Imaginez être sur une île dans l’océan Atlantique Nord-Est, à moins de 300 kilomètres du cercle polaire. Il est 8h du matin, le vent glacial vous mord la peau du visage et pourtant vous vous glissez dans votre combinaison étanche, hypnotisé par la transparence des eaux bleues de la faille de Silfra. Prêt? Préparez-vous pour 35 minutes de pure magie subaquatique.

Vous pouvez aussi regarder ma vidéo “Iceland underwater & beyond” pour découvrir des images incroyables des paysages islandais entre déserts de glace et sources chaudes, et de mon expérience de plongée à Silfra.

Des conditions de plongée extrêmes au milieu d’une merveille historique et naturelle

3 choses m’ont attirées à cet endroit de plongée célèbre du parc national de Þingvellir. Premièrement, il s’agit d’un lieu historique unique: Þingvellir signifie «la plaine du Parlement ». La première assemblée politique a eu lieu ici en 930. Pour cette raison, le site est classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. Le parc national de Þingvellir dispose d’un rift et du plus grand lac naturel d’Islande. Ce lieu est merveilleux, il est aisé comprendre pourquoi ce fut un endroit de rassemblement depuis une époque très éloignée. Le gouvernement islandais l’a aussi choisi pour célébrer l’indépendance du pays en 1944.

Deuxièmement, la possibilité de plonger entre les plaques tectoniques américaine et européenne paraissait une aventure telle qu’il ne m’a pas fallu longtemps pour commencer à préparer mon voyage. Enfin, quand j’ai vu les premières images de Silfra avec une visibilité de plus de 100m, je savais que je devais prendre mes billets d’avion de suite. Une visibilité exceptionnelle est une de mes choses préférées en plongée car c’est ce qui vous fait réellement sentir comme en train de voler.

La faille de Silfra se situe sur la rive du lac Þingvellir. Il s’agit de l’un des endroits préférés des habitants de Reykjavik pour un week-end car il est à seulement 45 minutes de route (Même Björk a une maison de vacances sur les rives de ce lac magnifique). Avant de s’écouler dans la faille de Silfra, l’eau qui descend du glacier Langjökull, est filtrée pendant 30 à 100 ans, d’où son absolue transparence et donc une visibilité incroyable. Si vous avez soif pendant votre plongée, ne pas hésiter à prendre une gorgée, vous êtes tout simplement en train de nager dans de l’eau minérale! Néanmoins, ne pas oublier que l’eau est à 2 ° C en hiver et à maximum 4 ° C en été. L’avantage est grâce à cet écoulement continu, l’eau de Silfra ne gèle jamais et on peut y plonger toute l’année. Cependant il est bon de savoir que pendant les mois d’hiver, vous aurez besoin de prier pour du beau temps, sinon vous ne serez pas en mesure de faire plus d’une plongée si vous vous retrouvez en plein blizzard.

Comment survivre au froid d’une plongée à Silfra?

Comme vous pourrez facilement le comprendre, plonger en combinaison humide n’est  ici pas une option. La combinaison étanche est la seule façon de plonger en Islande. Vous pourrez la porter en complément de votre matériel habituel : gilet stabilisateur, masque et palmes (qui doivent être réglables si vous voulez plonger avec une combinaison humide ou étanche de façon indifférente).

Cependant, n’oubliez pas qu’à une telle température d’eau vous devez être prudent avec le type de détendeur que vous utilisez. Il doit être spécifiquement conçu pour une utilisation en eaux glacées pour éviter au premier étage de geler ce qui aurait pour effet de le mettre en free flow. Certains régulateurs fonctionnent pour les eaux froides et tempérées, mais pas nécessairement pour les eaux froides glaciales. Pensez bien à vérifier les caractéristiques de votre équipement. En ce qui concerne le poids en plomb, ne pas oublier qu’il s’agit une plongée en eau douce, donc ne pas hésiter à enlever 2 à 3 kg de votre poids habituel avec une combinaison étanche.

Enfin, les détails qui ont fait la différence dans ma capacité à rester au chaud pendant ma plongée étaient:

  • Ma sous combinaison et mes t-shirts thermiques (3 couches)
  • Mes chaussettes spéciales combinaison étanche avec double épaisseur de polaire et un bonnet à mettre en dessous de ma cagoule.
  • Mes gants semi-étanches 5mm pour combinaisons étanches. Ceux-ci ont eu une grande différence d’un point de vue confort, même par rapport à mes plongées dans de l’eau à 6 ° C en Ecosse avec mes gants précédents. L’eau ne circulait pas à l’intérieur, de sorte que mes mains sont restées à une température normale. Par ailleurs, alors que tous mes coéquipiers portaient des mitaines 7mm, je pouvais garder une dextérité totale, ce qui était vraiment utile pour prendre mes photos et vidéos. Mes mains n’ont pas tremblé une seule fois de la même façon que lors de ma première plongée froid extrême à Ushuaia, en Argentine.

Pour toutes ces raisons, je suis bien contente d’avoir fait le choix une fois de plus d’apporter tout mon équipement de plongée. Avec seulement 15 kg de matériel de plongée, combinaison étanche et sac inclus, j’avais encore quelques kilos en réserve dans mon bagage de soute de 20 kg maximum, bien pratique. Je n’ai eu besoin en complément que d’un sac à dos avec moi dans l’avion pour un week-end plongée de 3 jours en Islande.

Contrastes magiques en bleu, noir et or

Je peux désormais l’affirmer : Silfra doit se situer dans le haut de votre liste de destinations de plongées. L’eau est peut-être gelée, mais désormais, à chaque fois que quelqu’un me posera à nouveau la question habituelle “Alors, quel est votre endroit préféré pour plonger?” Je vais maintenant inclure l’Islande dans ma réponse.

Le moment le plus impressionnant de la plongée fut en fait dès le début. A peine met-on la tête sous l’eau que l’on peut à peine croire ce que l’on voit : La façon dont la lumière dorée est distribuée et reflétée sur les rochers dans une eau bleue tellement transparente ne ressemble à rien d’autre que j’ai pu voir avant. Tout était souligné par des ombres projetées par un soleil éclatant ce jour-là, renforçant le contraste de ce paysage rocheux aquatique.

Tout au long de la plongée j’ai eu l’impression d’avoir un miroir liquide au-dessus de moi, ou si vous préférez, c’était comme survoler un lac, un peu comme mon expérience des haloclines dans les cenotes au Mexique, sauf qu’ici tout était à l’envers. Il s’agit donc d’un terrain de jeu idéal pour les photographes et vidéastes sous-marins. La visibilité de plus de 100m permettant de photographier ou de filmer depuis une grande distance. Les plans de minuscules plongeurs perdus entre les masses rocheuses de Silfra, en particulier la partie appelée “Cathédrale”, permettent de réaliser des images extraordinaires.

Pendant la plongée, on alterne entre des parties plus profondes, pas plus de 15m, et des passages très peu profonds juste en dessous de la surface qui relient les différentes parties du canyon. Les plongeurs doivent faire en sorte de toujours contrôler la vitesse de leur ascension et de purger leur gilet stabilisateur et combinaison étanche à chaque fois.

Le temps total d’une plongée à Silfra est d’environ 30 à 35 minutes. Je recommande vraiment de faire 2 plongées pour apprécier pleinement les merveilles de ce spot de plongée fantastique. La plongée se termine dans une lagune, dont les particules de limon au fond sont si fines que vous devrez être très prudent de ne pas vous approcher trop du fond, même si votre palmage en frog kick est parfait, sous peine de créer un énorme nuage bouchant la vue des plongeurs arrivant après vous.

Après chaque plongée, vous devrez retourner au parking à pied avec tout votre équipement de plongée sur une distance d’environ 250m. Après une plongée de 30 minutes dans une eau à 2 C°, ne forcez pas trop et allez-y tranquillement. Au moment de vous déséquiper, ne soyez pas surpris si vous avez besoin d’eau chaude, à cause de l’eau restant sur votre équipement et à cause du vent, les clips de votre gilet stabilisateur en particulier peuvent geler instantanément.

À la fin de notre excursion, notre guide de plongée nous a amené déguster la spécialité de Reykjavik pour déjeuner: le hot-dog! Il a eu la gentillesse d’amener mes coéquipiers et moi à la meilleure boutique en ville sur le port pour cette gourmandise bien méritée! J’ai tellement aimé que, après une sieste et ma visite de la ville dans l’après-midi, j’en ai mangé un autre pour terminer la journée (puis 2 autres la nuit suivant, puis encore un dernier à l’aéroport avant de repartir !).

Si vous voulez vivre la même aventure, je vous recommande de contacter Dive.is. La gentillesse et le professionnalisme de leurs instructeurs et guides de plongée, la qualité du matériel de location et juste l’organisation parfaitement chronométrée m’ont permis de passer une journée inoubliable!

DIVE.IS

Hólmaslóð 2, 101 Reykjavik

Email: dive@dive.is

Téléphone: (354) 578 6200

 

Si vous avez aimé cet article, rejoignez une communauté de plongeurs voyageurs passionés sur notre page Facebook 🙂

  1. […] Les phases de portage en sac à dos sont en général de courte durée donc ça devrait aller. Pour mon voyage en Islande, j’ai pu tout y mettre: combinaison étanche, détendeurs eaux glacées, palmes, masque, […]

    Reply

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: