Plongée & Camping entre amis en Hollande

This article is the French version of “Dive Camp Adventure in Zeeland, Netherlands“.

 

Les débuts de World Dive Adventure Divers sont fortement liés à la Belgique. Après mes premiers voyages en Thaïlande, en Égypte et au Mexique, c’est à Nemo 33, à côté de Bruxelles, que j’ai organisé en janvier 2011, le premier évènement pour des passionnés de voyage de plongée venant de toute l’Europe. Cet évènement, avec son mélange culturel et la passion de chacun des participants, a profondément inspiré les premiers articles de ce blog. J’y suis retournée 2 ans plus tard, puis comme Bruxelles est à seulement 1h15 en Thalys de Paris, je me suis dit qu’il était temps d’y retourner pour un pèlerinage subaquatique. Sauf que cette fois, mes amis de Bruxelles m’ont suggéré d’ajouter une touche de nouveauté à ce voyage: “Allons plonger en Hollande!”

“Ok, ok, alors vous être en train de me dire que nous allons plonger début octobre, après un 2h30 de route de Bruxelles, en apportant nos combinaisons étanches et les bouteilles ce qui signifie que nous avons besoin d’une voiture pour 2, au milieu de la campagne hollandaise, avec potentiellement une mauvaise visibilité telle qu’une ligne entre binômes est nécessaire?…OK, comptez sur moi! ”

 

Plongée du bord illimitée en Zélande

La plongée en Zélande j’en souvent entendu parler par mes amis belges, mais chaque fois que je cherchais des informations, impossible de savoir exactement où et comment s’organiser. De tous les livres que j’ai, un seul en fait mention avec relativement peu d’information. « OK, mission acceptée! »

Un de mes amis de Bruxelles, est tellement accro à la plongée sous-marine qu’il lui est arrivé de conduire, avec son binôme, après le travail, les 2h30 qui le séparaient de la Zélande pour une plongée de nuit avant de rentrer à la maison! Grâce à lui, j’ai pu bénéficier de ses conseils pour comprendre où aller, comment profiter des sites de plongée pleinement.

La Zélande est une magnifique région du sud des Pays-Bas faite d’îles en-dessous du niveau de la mer (les fameux polders qui représentent 15% du territoire hollandais). Les sites de plongée ont de grands espaces de stationnement, des toilettes, et même par endroit des zones de rinçage et des compresseurs à pièce disponibles 24/7 permettant de remplir sa bouteille à tout moment pour seulement 1 à 2 €. Ce qui revient presque à faire des Pays-Bas l’endroit le moins cher que j’ai plongé! Je dois dire que la possibilité de plonger autant que l’on souhaite est vraiment attractif.

Les îles de la Zélande sont en dessous du niveau de la mer. Vous verrez donc des digues tout autour de vous, digues qu’il faudra monter, entièrement équipé, pour avoir accès aux pontons de mise à l’eau! Si vous voulez vous faciliter un peu la tâche, je suggère de préparer en premier lieu votre bloc avec votre gilet stabilisateur et votre détendeur et de l’emmener en bas de l’escalier, et puis, mettre votre combinaison humide (si vous êtes courageux) ou étanche (comme je l’ai fait). Début Octobre, l’eau n’était pas si froide, mais à 14 ° C, désolé mais maintenant en dessous de 18 ° C je ne me pose plus la question de prendre ou non l’étanche. D’autant plus que ma consommation d’air ayant considérablement diminué récemment, j’ai tendance à rester sous l’eau pendant un certain temps pour prendre des photos et des vidéos, je ne veux pas que le froid soit la raison pour laquelle j’arrête ma plongée. Pour information, en été, l’eau atteint maximum 18°C.

Programme d’un week-end plongée en Zélande

Toutes mes plongées étaient sur la rive nord de l’île de Shouwen-Duiveland, l’île la plus septentrionale de la province de Zélande.

Vous allez adorer la plongée sous-marine en Zélande si vous êtes amateur de plongée bio et/ou de photographie sous-marine. La visibilité est parfois extrêmement réduite dans l’eau verte (moins d’1m), mais si vous avez de la chance, comme moi, avec une visibilité d’environ 10m, vous pouvez prendre des photos fabuleuses de la faune locale. Les sites de plongée sont rarement plus profonds que 10/15m et l’eau est à une température rafraîchissante de 14 ° C au début de l’automne. Vous pouvez le faire avec une combinaison humide, comme la plupart des Hollandais que j’ai vus plonger là-bas, mais je peux vous dire que j’étais bien contente d’avoir emmené ma combinaison étanche.

Le programme de mon week-end entre la Belgique et les Pays-Bas:

  • Le vendredi soir, je suis arrivé en train de Paris à la Belgique
  • Le samedi matin, j’ai été chercher ma voiture de  et après une petite plongée matinale à Nemo 33, j’ai été chercher un bloc et des plombs dans un magasin de plongée à proximité.
  • Le samedi après-midi, j’ai fait ma première plongée à Dreischor. Après le dîner, je suis allée plonger de nuit à Den Osse
  • Le dimanche matin, nous avons plongé à Scharendijke
  • Le dimanche après-midi, avant de reprendre la route vers Bruxelles, j’ai visité deux villages de l’île de Shouwen-Duiveland: Brouwershaven & Dreischor.
  • J’ai pris mon train vers 21h après quelques bières belges délicieuses à Bruxelles.

Plonger à Dreischor

Mon premier site de plongée a finalement été mon préféré. Nous sommes arrivés vers 15h et il nous a fallu environ 30 minutes pour être prêt à plonger. Nous avons veillé à ne pas trop tarder car nous ne voulions pas faire une plongée de nuit (attention à l’heure du coucher du soleil en automne). Après avoir marché depuis le parking entièrement équipé avec ma combinaison étanche, 8kg de plomb, mon bloc et mon appareil photo, je transpirais tellement après la montée de la digue que j’ai été ravie de sauter dans l’eau à 14 ° C. Une fois dans l’eau, nous avons eu deux grandes surprises: l’eau était vraiment claire et pleine de minuscules méduses (ne piquent pas). En revanche l’eau était bien verte comme prévu.

Avec une visibilité entre 5 et 10m, j’ai pu facilement explorer facilement le récif artificiel constitué de sphères perçée de tous les côtés (reef balls) qui sont colonisées par une grande variété d’espèces marines. Elles sont situées entre 7 et 10 m de profondeur et m’ont permis de prendre des clichés très sympas avec mes binômes de de plongée en arrière-plan.

Je suis vraiment bien amusée à chercher toute la faune marine locale: les crabes et les homards sont faciles à trouver, mais vous aurez besoin de bons yeux pour repérer les nudibranches et les syngathes. Les piliers de la jetée en fin de la plongée offrent aussi d’excellentes opportunités de photos sous-marines car elles sont couvertes de moules et d’anémones de mer.

La plongée en Zélande n’est jamais très profonde: je suis restée 45 minutes avec une profondeur maximale de 13 m.

Plonger à Den Osse

Après mon expérience positive de l’après-midi, j’étais bien contente quelqu’un d’autre de notre équipe soit motivé pour une plongée de nuit à Den Osse. Il s’agissait en fait ma première plongée de nuit en Europe!

Je n’ai pas été déçue, sur les fonds très peu profonds de Den Osse, couverts de coquilles d’huîtres, j’ai vu plusieurs grands homards se balader tranquillement: une première pour moi! J’ai aussi croisé de beaux tourteaux et de petites plies sur le sable. En fin de la plongée, une petite crevette rose a décidé de rester avec moi un bon moment pour se faire tirer le portrait!

La visibilité était encore décente avec 5 à 10 m, et je n’ai pas pu aller plus profond que 10 m et ce pendant 45 minutes une nouvelle fois.

Plonger à Scharendijke

Le lendemain matin, nous sommes partis vers la marina de Scharendijke, pour une plongée plus profonde sur une épave. On peut donc varier les plaisirs en Zélande. Malheureusement, sur ce site, la visibilité n’était pas la même qu’à Den Osse et Dreischor la veille. Je pense que nous avons eu maximum 50cm. Je ne pense même pas avoir eu d’aussi mauvaises conditions en Écosse !

Nous nous sommes immergés une première fois pour trouver l’épave à la boussole, mais cela n’a pas fonctionné, nous avons dû remonter et nager jusqu’à une bouée plus proche. Lors de notre deuxième tentative, nous avons d’abord trouvé un récif artificiel où nous avons trouvé un beau nudibranche, mais en raison de la mauvaise visibilité, je n’ai pas réussi à prendre une seule bonne photo avec toutes ces particules !

Le “Zeehond” n’est pas l’épave la plus excitante où j’ai eu l’occasion de plonger mais il y avait une faune marine intéressante. J’ai découvert avec plaisir quelques gonelles (butterfish) comme en Ecosse. J’ai fait de mon mieux pour prendre des photos d’ambiance des crabes avec l’épave en arrière-plan, mais la mauvaise visibilité a joué contre moi. Cela m’a fait apprécier réellement les conditions de visibilité de la veille et jauger à quel point il peut être difficile parfois de s’immerger en Zélande.

Sur cette plongée, ma profondeur maximale était de 29,6m et nous sommes restés sous l’eau pendant 45 minutes.

A la recherche des moulins à Brouwershaven & Dreischor

Je ne pouvais pas quitter la Hollande sans quelques clichés de ses magnifiques moulins à vent! Le paysage est si plat que vous ne pouvez pas conduire longtemps sans en repérer un. Après avoir regardé une carte de la région, je me suis rendue compte il y en avait un dans quasiment chaque village.

En cherchant les moulins j’ai découvert des villages parmi les plus adorables que j’ai eu l’occasion de visiter en Europe. De minuscules rues pavées, des maisons colorées, de beaux jardins fleuris, tout était parfait! Si parfait que je ne pouvais pas m’empêcher de penser que ce devait être fatigant à la fin de maintenir un tel niveau de perfection! Les Néerlandais ne mettent généralement pas de rideaux sur leurs fenêtres, vous permettant de vérifier à quel point tout est parfaitement disposé dans leurs intérieurs. Mon ami m’a demandé “Tu penses que c’est la salle d’exposition? Et qu’ils vivent réellement derrière, dans une vraie pièce? “. J’étais ébahie.

En plus de cela, nous avons eu un temps magnifique avec un ciel bleu éclatant, donc tout avait l’air encore plus beau. Si vous pouvez consacrer un peu de temps à la fin de votre week-end pour visiter un ou deux villages, c’est vraiment la meilleure façon de clore ce week-end de plongée aux Pays-Bas. Pour compléter votre expérience néerlandaise, n’oubliez pas de goûter des stroopwafels (gaufres fines caramel) ou une pannenkoeken apfel (crêpe aux pommes).

Pour information, Brouwershaven et Dreischor sont les deux villages les plus proches des sites de plongée, donc pas d’excuse!

 

Autres activités disponibles à Schouwen-Duiveland

  • Faire une promenade dans le parc national d’Oosterschelde sur la rive sud de l’île où on peut observer des oiseaux marins, des phoques et des marsouins.
  • Aller à la plage de sable sur la côte ouest et prendre des photos du beau phare blanc et rouge à Haamstede.
  • La côte nord sur la rive du lac Grevelingen, n’est pas seulement pour les plongeurs, c’est aussi le spot préféré des surfeurs et véliplanchistes !

 

Un camping bucolique en Zélande

Pour compléter cette aventure, je ne pouvais pas rêver à un endroit meilleur que le Camping Den Osse qui est situé dans un parc magnifique. Si vous êtes vraiment d’humeur, vous pouvez apporter tout votre équipement de camping, mais si, comme nous, vous avez déjà apporter vos bouteilles de plongée et vos combinaisons étanches, il y a des chances sont que vous serez également heureux de savoir que les mobil-homes et des chalets en bois simples mais confortables sont également.

Le camping est à seulement 5 minutes en voiture du site de plongée de Den Osse, idéal pour une plongée de nuit comme je l’ai fait. Scharendijke est à seulement 10 minutes et Dreischor à 20 minutes. Toutes les mobil-homes, les chalets et les emplacements de tente sont bien répartis entre les arbres et 2 étangs où quelques familles de canards aiment patauger.

Nous étions dans une charmante petite cabane en bois qui peut accueillir 5 personnes, c’était très simple à l’intérieur mais très pratique: une chambre pour tous, une petite cuisine avec une cuisinière à gaz et un réfrigérateur, et une table à manger. Nous avions aussi beaucoup d’espace à l’extérieur pour laisser sécher nos combinaisons étanches. C’était le plaisir du camping sans le tracas de tout apporter. Le personnel de Den Osse camping nous a même fourni un petit chauffage car la nuit était fraîche. Les installations communes pour les douches et la vaisselle sont impeccables, pratiques et chauffées (ce qui après une plongée de nuit fut un bonheur absolu). Donc, tout ce que vous devez apporter est un sac de couchage, de la nourriture et des boissons!

Le prix de notre chalet était seulement 70 € la nuit, comme nous étions 5, cela nous est revenu à seulement 14 € par nuit et par personne !

Den Osse Camping

Blankersweg 4, 4318 TV Brouwershaven, Netherlands

Téléphone:  +31 111 691 513

Email: info@campingdenosse.nl

 

Vous avez aimé cet article? Rejoignez une communauté de plongeurs voyageurs passionés, sur la page Facebook de World Adventure Divers!

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: