Plongée à Tenerife avec les raies aigles

Prenez 9 blogueurs de voyages spécialisés dans le surf, le cyclisme et la plongée sous-marine et envoyez-les dans la Mecque des vacances en hôtel club, agitez bien et voyez si vous pouvez montrer que Tenerife, la plus grande des Iles Canaries, a plus à offrir qu’un transat au soleil et des soirées bien arrosées. C’est la mission que mes compagnons blogueurs et moi-même avons reçue début octobre sur l’invitation de Thomas Cook Airlines.

Après quelques recherches, je me suis rendu compte que les fonds sous-marins des Canaries avaient beaucoup à offrir, mais d’un point de vue expérience de la destination, je n’étais toujours pas convaincue que ça allait me plaire. Cela n’a pas duré longtemps à mon arrivée. Tenerife fait partie de ces destinations qui m’ont positivement surprise. Voici pourquoi.

Explorer les meilleurs sites de plongée à Tenerife

Les îles Canaries sont un archipel situé à 100 km des côtes marocaines mais qui appartient à l’Espagne. Si culturellement on reste en Europe, géographiquement parlant, ces îles de l’Atlantique sont plus proches de l’Afrique. Il y a 7 îles principales aux Canaries: Tenerife, Fuerteventura, Gran Canaria, Lanzarote, La Palma, La Gomera et El Hierro. Tenerife est l’île la plus grande et la plus peuplée.

Si vous êtes un plongeur qui n’aiment que les coraux multicolores, Tenerife ne sera pas à la hauteur de vos espérances. Mais n’abandonnez pas trop vite. Bien qu’ils soient uniquement rocheux, les sites de plongée présentent des formations volcaniques surprenantes et une faune marine abondante.

Néanmoins, en raison de la profondeur de la plupart des sites et d’un courant modéré mais continu, je voudrais recommander ces sites plutôt à des plongeurs confirmés.

Les 10 meilleurs sites de plongée de Tenerife

J’ai décrit ci-dessous mes 3 sites de plongée préférés au sud de Tenerife, mais voici la liste des 10 meilleurs sites de plongée de Tenerife:

  1. The Wall (profondeur max 25 m)
  2. El Condesito (profondeur max 20 m)
  3. La Cueva de Palmar (profondeur max 30-40 m)
  4. La Rapadura (profondeur max 40+ m)
  5. San Miguel (profondeur max 40+ m)
  6. La Catedral (profondeur max 30 m)
  7. El Poris ( profondeur max 20 m)
  8. Montaña Amarilla (profondeur max 20-30 m)
  9. El Peñon shipwreck (profondeur max 20-30 m)
  10. El Puertito de Armeñime (profondeur max 10 m)

The Wall

Il m’aura fallu juste une plongée, la première de mes 4 plongées, pour comprendre la chance que j’avais de plonger à Tenerife. Bien que j’avais fait quelques recherches avant ce voyage, je ne m’attendais pas du tout à cela. Seulement 10 minutes après avoir descendu sur le fond sablonneux à une profondeur de 25 m, nous étions entourés de différentes espèces de raies que je n’avais jamais vues auparavant.

La plus mignonne de toutes, le raie aigle commune, est assez petite et a une « bouille » adorable qui semble vous faire des sourires. La plus surprenante, la raie vachette, a des rayures bien particulières sur son dos et est d’une taille moyenne. La plus grosse, la raie pastenague, était si impressionnante que nos guides sous-marins l’appelaient en rigolant « la mama de todas las rayas » (la maman de toutes les raies). J’en ai vu deux de très belle taille ce jour-là.

Lors de ma première plongée, j’étais tranquillement en train de prendre des photos d’anguilles jardinières qui jouaient à cache-cache dans le sable quand on est venu m’avertir qu’une énorme raie pastenague arrivait vers moi. J’appuie alors directement sur le bouton vidéo de mon appareil photo, je calme ma respiration pour faire des bulles aussi petites que possible pour ne pas l’effrayer et je reste immobile. La raie s’approche si près de moi que je l’ai vu me faire un clin d’œil!

Les raies ne représentent une menace que lorsqu’elles sont effrayées; il faut toujours se rappeler que les animaux sauvages peuvent être sur la défensive si on est trop agité. Pour être honnête, j’ai eu un peu de mal à rester immobile tant mon excitation était grande (dans la vidéo ci-dessous, vous pouvez même m’entendre pousser un petit cri de joie à travers mon détendeur).

J’aimerais aussi évoquer ici une pratique que certains centres de plongée à Tenerife offrent à mon grand regret. Lors de mes premières recherches internet sur la plongée sous-marine à Tenerife, j’avais vu que de nombreux centres faisaient de la publicité pour une plongée de « feeding » de raies (les raies sont attirées à l’aide d’appâts) au site appelé « Los Chuchos ». Il me faudrait un article complet pour expliquer pourquoi, mais en gros, en nourrissant les raies, vous interférez avec leur comportement naturel. Les impacts vont du développement de comportements agressifs à la perte de l’habitude de chasser pour se nourrir.

Donc, lors de la sélection de votre centre de plongée, assurez-vous qu’ils ne participent pas à ce type de plongée. La seule façon d’arrêter la pratique est d’en arrêter la demande. J’étais bien contente que nous ayons eu la conversation avec Blue Bottom Diving, à Costa Adeje. Ils nous ont dit qu’ils étaient contre et c’est pour ça qu’ils nous emmenaient au  « Wall » et non à « Los Chuchos » (Chuchos veut dire raies en espagnol).

L’épave du Condesito

Le Condesito est l’épave d’un cimentier de 40 m de long habitée par des poissons trompettes et entourée d’un récif de colonnes de basalte hexagonales. Le navire a coulé en 1971 à cause d’une erreur de navigation, mais il semble que plusieurs versions de l’histoire existent, essayez de demander aux plongeurs locaux! Aujourd’hui, le naufrage est divisé en deux morceaux et se situe à seulement 20 m de profondeur pour le plus grand plaisir des plongeurs débutants.

Le récif de colonnes de basalte a vraiment été le clou de cette plongée. Ces formations volcaniques sont du même type que celles de la Chaussée des Géants en Irlande du Nord, la grotte de Fingal sur l’île de Staffa en Écosse ou la cascade de Svartifoss en Islande. À Tenerife, on peut les « survoler »!

La Cueva de Palmar

C’est vraiment surprenant de voir toutes les couleurs de la faune marine qui se cache à l’intérieur de ce récif de roche volcanique. Je n’ai jamais vu autant de poulpes et de murènes sur le même site de plongée! On comprend mieux pourquoi ce site a hérité du surnom « Murène-ville« . Les photographes apprécieront de faire des plans macros des crabes flèches et des anémones de mer dahlia. En ce qui concerne les nudibranches, alors que je les cherchais activement, je n’en ai trouvé qu’un!

La profondeur maximale de ce site de plongée est de 40 m, mais l’entrée de la grotte est à 30 m de profondeur. Une croix à l’entrée rappelle aux plongeurs que beaucoup y sont morts auparavant, donc l’entrée est désapprouvée. Nous venons de jeter un coup d’œil à l’entrée et nous continuons notre plongée. Un peu plus loin, en suivant le couloir de sable, à 33 m, se trouve une belle statue de Nuestra Señora del Carmen, symbole de protection pour les pêcheurs.

Quel est la meilleure saison pour aller plonger à Tenerife ?

Je ne m’en étais pas rendu compte de suite, mais Tenerife est situé à la même latitude que Sharm-el-Sheikh en Egypte, sur les rives de la mer Rouge! Cependant, les courants et les vents de l’Atlantique circulant autour des îles Canaries refroidissent les températures: jamais trop froid en hiver (15,5°C minimum) et jamais trop chaud en été (26,6°C maximum). C’est la raison pour laquelle Tenerife a été surnommée «l’île du printemps éternel».

Les meilleurs sites de plongée des îles Canaries sont principalement dans le sud de l’archipel: Tenerife, Gran Canaria, El Hierro, La Palma et La Gomera. Néanmoins, Lanzarote offre également une zone marine protégée qui vaut la peine d’y plonger. Bon à savoir: vous pouvez plonger toute l’année à Tenerife car la température de l’eau ne descend jamais en dessous de 19°C. L’eau est la meilleure en septembre avec 24°C.

Au moment de ma visite, début octobre, la visibilité atteignait 25 m et la température de l’eau se situait entre 23 ° C et 24 ° C.

Dolphins Tenerife Canary Islands

Les îles Canaries offrent des observations fréquentes de cétacés. Chaque jour, sur chaque trajet, vers et depuis les sites de plongée, nous avons vu des dauphins venir jouer dans les vagues créées par le bateau.

En juillet, vous pouvez aller observer les baleines avec un kayak de mer pour voir de près les dauphins globicéphales. Plongée en apnée avec eux est autorisée uniquement sur demande d’un permis spécial. Les tortues et même des requins-baleines font régulièrement leur apparition, notamment dans les réserves marines des îles voisines de La Palma et El Hierro.

De décembre à mars, la superstar parmi les plongeurs à Tenerife est l’ange de mer. Tenerife est l’un des endroits les plus rares de la planète où vous pouvez facilement les voir grâce à sa population importante. Les anges de mer sont des requins benthiques, ce qui signifie que vous les trouverez allongés sur le sable. En revanche, en raison de leur couleur, vous aurez besoin d’un œil expert pour les repérer. Ce ne sont pas des animaux agressifs mais il ne vaut mieux pas les provoquer. Les femelles peuvent mesurer jusqu’à 2,4 m et peser jusqu’à 80 kg!

Que faire à Tenerife ?

Comme j’ai passé beaucoup de temps sous l’eau, je n’ai pas pu visiter la partie nord de l’île, plus verte, où se situe l’ancienne capitale de Tenerife, San Cristobal de la Laguna. La visite de la jolie ville coloniale du nord permet de découvrir le lien entre les îles Canaries et la découverte des Amériques. Les cyclistes de mon groupe m’ont aussi montré les superbes photos de la vue qu’ils ont eue de Playa de las Teresitas, à l’est de Santa Cruz, l’actuelle capitale de Tenerife.

Lors de ma dernière journée, typiquement celle où je ne peux pas plonger avant un vol, je suis allée randonner dans le Parc National du Teide avec les autres membres de notre équipe de blogueurs. Le temps était ensoleillé avec un ciel d’un bleu profond, mais au-dessus de 2000 m d’altitude, la température de l’air avait bien refroidi autour de 12/14°C (sweat à capuche bien chaud et écharpe fortement conseillés).

Le mont Teide est le plus haut sommet d’Espagne à 3715 m d’altitude et le parc national le plus visité d’Europe. Comme notre guide de Teno Activo l’a souligné, la plupart des gens viennent juste pour l’image du Roque Cinchado avec le pic du Teide derrière et partent: cela laisse tout l’espace et le calme pour les amateurs de randonnée et de géologie loin des foules ! Nous avons principalement suivi la piste C le long de laquelle nous avons pu observer quelques traces impressionnantes de l’activité volcanique : la cascade de lave, la cathédrale et des roches bleutées surnommées « Azulejos ».

Où séjourner à Tenerife ?

Après une arrivée en fin de soirée à l’aéroport de Tenerife Sud, nous nous sommes directement dirigés vers notre hôtel dans un lieu de vacances bien connu des vacanciers britanniques. Playas de las Americas est une ville de la côte sud de Tenerife, entièrement conçue pour le tourisme. Les rues sont pleines d’hôtels club où les vacanciers vont à 8 h du matin à la piscine pour réserver leur transat, de pubs avec des pintes à 1€ et de cafés servant un « traditionnel » petit déjeuner britannique avec des saucisses et des « beans ». No comment.

En revanche, même si ce n’est pas le genre d’endroit où j’aurais été par moi-même, il n’y a pas de honte à dire que j’ai bien aimé Playas de las Americas et mon séjour à l’hôtel H10 Conquistador. J’ai apprécié me balader au lever et au coucher du soleil le long de la promenade plantée de palmiers longeant la mer tout en regardant les pentes du volcan Teide et les surfeurs qui attendaient la vague parfaite. Par ailleurs, il faut avouer que cette station balnéaire est parfaitement organisée et impeccablement tenue, alors je me suis dit « pourquoi pas? », surtout s’il est possible de s’échapper et d’explorer les richesses naturelles de l’île.

Si vous avez apprécié cet article, abonnez-vous à ma newsletter pour recevoir les derniers articles directement dans votre boite email.

Merci beaucoup à Thomas Cook Airlines pour m’avoir invité à découvrir Tenerife sous l’eau et au-delà. Comme toujours, toutes mes opinions sont miennes et reflètent honnêtement mon expérience là-bas.

Posted by Florine

Laisser un commentaire