Plongée sur la Costa Brava : un road-trip de Barcelone à Cadaquès

Si un road-trip gourmand, entre architecture délirante et histoire palpitante, vous tente, voici une aventure à laquelle vous pouvez facilement y associer la plongée en Espagne. La Costa Brava est la côte nord de la Catalogne, située au Nord-Est de l’Espagne. A partir de Barcelone, on peut accéder à une série de sites de plongée fantastiques permettant d’alterner facilement avec la visite des villes historiques et la dégustation des spécialités espagnoles. Uniformément répartie sur une distance totale de 140 km, ils sont facilement accessibles en train, en bus ou en voiture en seulement 1 à 2 heures.

Si vous cherchez un séjour « culture + plongée » en Europe d’environ une semaine, ne cherchez pas plus loin, la Costa Brava est la destination idéale. Pour gagner du temps, le mieux est de se rendre à l’aéroport de Gérone où de nombreuses compagnies aériennes low-cost opèrent. De cette façon, vous serez en mesure de faire une boucle vous permettant de réduire les trajets au minimum. Une autre option intéressante pour s’y rendre est avec le TGV depuis Paris jusqu’à Figueres ou Barcelone.

Carte de mon itinéraire sur la Costa Brava

Vous trouverez ci-dessous la carte de mon itinéraire d’une semaine le long de la Costa Brava, en Catalogne, au nord de l’Espagne. Les étapes comprennent Barcelona, Palamos, Gérone, l’Estartit, Figueras et Cadaquès.

1 – Barcelone et Palamos, 2 jours

Résumer Barcelone en seulement un court paragraphe? Pas si simple … Il m’a fallu un certain temps avant de mettre de finalement visiter Barcelone. Je pensais que la capitale catalane était trop touristique.

Si cela n’est pas faux, je dois avouer que dès le premier instant sur las Ramblas, j’ai compris de suite pourquoi chaque personne revenant de Barcelone était si enthousiaste et ravie: Barcelone est une explosion étourdissante d’art, de culture, d’architecture, de musique et de fiesta !

Le génie de Gaudi m’a ensorcelé en regardant la voûte de la basilique de la Sagrada Familia ou en déambulant entre les différents ornements du Parc Güell. Son style architectural est largement inspiré par la nature. Le résultat : chacun de ses projets donne le sentiment d’une balade dans une forêt magique.

En recherchant un peu de fraîcheur à l’ombre d’orangers dans le quartier gothique, j’ai été envoutée par le joueur de guitare espagnole dont les notes résonnaient sur des murs vieux de plusieurs siècles à proximité de la cathédrale.

Je n’avais de cesse d’explorer les différents quartiers pour trouver les meilleures adresses gourmandes en ville tels que le marché de la Boqueria à côté des Ramblas ou la calle de l’Argenteria dans le quartier de « El Born ».

Barcelone est aussi une ville très cosmopolite et si vous voulez manger quelque chose de différent, il s’agit d’un des meilleurs endroits en Europe pour goûter la cuisine d’Amérique du Sud : vous y trouverez beaucoup de restaurants mexicains, argentins, péruviens et colombiens, en particulier dans le quartier de « El Raval ».


A 1h30 de voiture au Nord de Barcelone, se situe la petite ville balnéaire de Palamos avec sa plage et sa marina. Pour être honnête, Palamos n’est peut-être pas le meilleur site de plongée du monde, mais je l’ai beaucoup aimé. L’endroit est charmant et ses sites de plongées facile et loin d’être ennuyeux.

Je recommande vivement de plonger sur l’épave du Boreas, un bateau des années 1930 dont la plupart des pièces mécaniques sont encore bien visibles telles que son moteur. Les langoustes et les poulpes adorent s’y cacher.

Un peu plus au nord, à 10/15 min de bateau, les petites îles Formigues vous donneront l’occasion d’attester de la biodiversité sous-marine méditerranéenne avec des gorgones, des barracudas, des poissons scorpions, de nombreuses nudibranches et encore plus de langoustes.

Après la plongée, déjeuner dans la marina avec des « chipirones » frits (petits calamars) agrémentés de jus de citron frais, sera l’option la moins chère et la plus délicieuse. La prochaine étape n’est plus qu’à 40 minutes de route.

2 – Gérone et les îles Medes, 2 jours

Si vous avez un peu de temps devant vous, cela vaut vraiment la peine de consacrer une journée complète à la découverte de Gérone. A mois d’une heure de route au nord-ouest de Palamos, cette belle ville médiévale n’est pas très grande mais est riche en histoire. Elle a gardé des souvenirs de son passé maure avec des lieux tels que les bains arabes.

Vous pouvez faire une belle balade en passant par les  remparts pour une vue fantastique sur la vieille ville, en se perdant dans les petites rues de la vieille ville, puis en traversant la rivière Onyar sur le petit pont rouge Eiffel pour finir sur la « Plaça de la Independencia », afin d’étendre vos connaissances en tapas pour le dîner.


A une heure de route à l’Est de Gérone, vous pourrez accéder au spot de plongée le plus connu de la Costa Brava: les îles Medes. Avec un réveil matinal, vous pouvez facilement vous y rendre depuis  Gérone pour la première plongée du matin. Les îles Medes sont une zone naturelle protégée depuis 1990.

Depuis plus de 20 ans, la faune et de la flore ont pu se développer sans aucune menace. Le résultat est absolument magnifique. Il s’agit désormais d’un des meilleurs endroits au monde pour voir d’énormes mérous par dizaines. Les deux îles principales sont Meda Grande et Meda Petita.

Au total, l’archipel dispose de 7 îles. Toute la zone,  dans une distance de 200 m à partir de la rive des îles, est protégée. La pêche et même la plongée de nuit y sont interdites. L’île principale est seulement à moins d’un kilomètre de l’Estartit, faisant de ce paisible port la base parfaite pour l’organisation des plongées.

Les îles Medes sont un terrain de jeu incroyable pour les plongeurs avec des énormes cavernes et tunnels qui traversent les îles de part en part. Pour information, les Medes font partie des meilleurs sites de plongée d’Espagne, qui comprennent aussi la plongée sur la Costa Calida dans le sud et la plongée à Tenerife aux Canaries

Essayez de plonger à la « Cova de la vaca« , côté Est de Meda grande. Le tunnel fait 30m de long et il est couvert de gorgones et d’éponges. La lumière bleue à l’autre bout du tunnel rend l’atmosphère très spéciale.

Un autre bon site pour les tunnels et les cavernes est la « Cova del Delfi« , côté Est de Meda Petita : on trouve sur ce site un tunnel de 15m qui est relié à un tunnel plus long de 50m. Une petite statue de dauphin en marque l’entrée.

Pour rencontrer les énormes mérous, le site des « Ferranelles » à la pointe sud de Meda Petita est un incontournable. Dans mon cas, je n’ai pas été déçue: Les mérous ne sont pas du tout peureux et restent à vos côtés pendant toute la plongée !

Après toutes ces émotions, déjeunez à l’Estartit et essayer les spécialités de poisson grillé ou une fideua, une sorte de paella avec des nouilles aux fruits de mer, servie avec de l’aïoli, absolument délicieuse! Si cet endroit vous plaît et que vous souhaitez rester plus longtemps, vous pouvez aussi prolonger vos vacances en plongeant sur la «Costa del Montgri » depuis le port de l’Escala.

3 – Cadaqués et le Cap de Creus, 3 jours

Cadaques Costa Brava Catalonia Spain

Il s’agit de mon spot de plongée préféré de la Costa Brava. J’ai eu tellement de chance de terminer mon premier voyage en Catalogne par le Cap de Creus: C’était la cerise sur le gâteau d’un voyage qui avait déjà tenu toutes ses promesses! On y trouve de magnifiques paysages sauvages et des sites de plongée riches en faune et flore même dans ses profondeurs. Il s’agit du genre d’endroits où l’on peut passer l’intégralité de ses vacances tellement on s’y sent bien. D’ailleurs, dès l’année suivante, j’y suis revenue pour une semaine complète !

Pour se rendre au Cap de Creus, où le village de Cadaqués se trouve, vous aurez besoin de rejoindre Figueras en premier. Si vous ne voyagez pas en voiture, il faut savoir que la station de train de Figueras est juste à côté de la station de bus permettant d’aller à Cadaqués. Attention, il y a une autre station de train à grande vitesse en dehors du centre, avec très peu de bus. Les taxis étant assez chers, il vaut mieux marcher, environ 30 minutes pour rejoindre l’autre gare.

Contrairement à Gérone, vous ne devez pas nécessairement y rester, mais assurez-vous de passer au moins une demi-journée pour rendre hommage au héros local en raison de sa folie artistique: Dali! Son héritage est bien vivant grâce à son Théâtre-Musée de Figueras. Après un bon petit déjeuner sur la Rambla, passer quelques heures à visiter ce théâtre qui a été brûlé pendant la guerre civile espagnole puis transformé en un musée par Dali lui-même en 1974, est une expérience étonnante. Plongez dans son art et essayer de comprendre le travail de l’artiste : de nombreuses surprises sont à prévoir !

Je veux mon musée soit un seul bloc, un labyrinthe, un grand objet surréaliste. Il sera un musée totalement théâtral. Les gens qui viendront le voir repartiront avec la sensation d’avoir eu un rêve théâtral.

— Salvador Dalí

Après 45 min de conduite sur les routes sinueuses et montagneuses du Cap de Creus, vous pourrez enfin apercevoir ce petit village blanc: Cadaqués. Son littoral magnifique, ses bar à tapas gastronomiques, son petit supermarché offrant une excellente sélection des vins de l’Emporda, tout vous poussera à rester un peu plus longtemps !

La meilleure base pour profiter des merveilles sous-marines de la région, est le port de Portlligat, juste de l’autre côté de la colline, et juste à côté de la maison de vacances de Dali (Visite possible mais réservation impérative par téléphone, +34 972 251 015, quelques jours à l’avance). La meilleure période pour aller à Cadaqués est en mai, juin ou septembre pour profiter du beau temps loin de la foule.

Xavi et son équipe de Portlligat Diving emmènent les plongeurs chaque jour en saison sur les meilleurs spots en fonction des conditions mais aussi de la période de l’année car l’action peut être très différente d’un mois à l’autre. Par exemple, si vous avez la chance d’y être début juin, vous serez peut-être en mesure de voir quelques poissons-lunes ! Rencontrer une famille de trois poissons-lunes restera un de mes meilleurs moments de plongée sous-marine.

Le Cap de Creus est un endroit incroyable pour la plongée profonde. Jusqu’à 50m vous pouvez encore voir beaucoup de vie, avec des tombants et des canyons couverts de corail rouge, de gorgones et d’éponges. On peut y observer de très nombreuses langoustes, murènes, poulpes, barracudas et de magnifiques nudibranches.

Vous pouvez facilement rester une semaine sans vous ennuyer : si vous ajoutez à votre liste de la randonnée autour du Cap de Creus ou la dégustation de vin dans les vignobles de l’Emporda. Je vous recommande de visiter Cadaqués en mai, juin ou septembre pour profiter du beau temps mais en dehors des périodes d’affluence.

Où séjourner sur la Costa Brava ?

Comme vous ne faites que passer à Barcelone et Gérone sur cet itinéraire, je vous recommande de vous offrir une jolie chambre d’hôtel pour les deux premières nuits. En intersaison, même les hôtels 4 étoiles peuvent être étonnamment abordables.

À Barcelone, je vous recommande de séjourner dans un hôtel avec une piscine sur son rooftop dans le quartier de l’Eixample où se trouve la basilique Sagrada Familia. C’est très central et pratique pour rejoindre tous les sites principaux de la ville.

À Gérone, je vous recommande de séjourner dans un hôtel situé dans la vieille ville pour profiter au maximum de son atmosphère unique.

Une fois arrivé à Cadaquès, vous pourrez vous détendre et passer le reste de vos vacances dans un joli studio tout équipé avec vue. J’ai opté pour le choix le plus simple en logeant au complexe Carpe Diem, où se trouve également le centre de plongée de Diving Portlligat.

Si vous avez apprécié cet article, abonnez-vous à ma newsletter pour recevoir les derniers articles directement dans votre boite email.

Posted by Florine

Laisser un commentaire