Comment je suis partie plonger à Komodo de manière inattendue

Pour mon premier voyage en Indonésie, je suis partie avec l’idée de seulement faire un road-trip autour de Bali. Pourtant, c’est lorsqu’on laisse suffisamment d’espace pour des aventures spontanées que la magie du voyage commence. J’en ai fait l’expérience lors de mon mois en Indonésie, où finalement, en plus de Bali, je suis partie découvrir l’île de Flores d’où je suis partie plonger dans le parc national de Komodo.

Planifier sans trop en faire

Les gens que je rencontre en voyage sont souvent interloqués par mon niveau d’organisation : carnet de voyage, agenda, ou encore cartes en ligne enrichies ; j’avoue, je dois avoir un peu l’air d’une geek en voyage.

Cependant, le secret pour organiser des voyages inoubliables est de trouver le bon équilibre entre organisation et spontanéité. L’idée est pouvoir s’adapter à toute situation, faire des changements de dernière minute et tout ça sans stress.

Voici quelques idées à faire avant son voyage pour le préparer en toute sérénité. Procédez étape par étape ; la planification fait partie du plaisir de partir en voyage. En vous accordant du temps à la maison pour faire des recherches, vous vous épargnerez du stress pendant votre voyage:

  • Faites des recherches sur votre prochaine destination : guides, forums et blog de voyage, réseaux d’accueil de voyageurs tels que Couchsurfing, et notez ce qui a retenu votre attention dans votre carnet ou votre application de notes préférée. Dans mon cas, j’utilise de plus en plus Pinterest dans ce but.
  • Etudier la géographie de la destination : îles, mers, frontières, montagnes… autant de contraintes à prendre en compte mais aussi des opportunités pour partir plonger ou randonner. Je peux effectivement passer des heures sur Google Maps à mémoriser les cartes des endroits que je visite.
  • Évaluez les différentes options de transport : bus, voiture, ferry, bateau rapide, avion,… combien de temps cela prend-il? combien cela coûte-t-il? Dans ce cas, j’utilise la plupart du temps le site Rome2Rio.
  • Préparez un itinéraire provisoire : accordez un temps raisonnable à chaque étape. 3 jours est un minimum pour vraiment découvrir chaque endroit, rencontrer des gens et en profiter pour les suivre dans toute nouvelle aventure qui se présenterait.

Enfin, la meilleure information de voyage est celle que vous obtiendrez une fois sur place. Ne planifiez pas un itinéraire de marathonien, sinon vous risquez de passer à côté d’expériences uniques au cours de votre voyage.

Important: résistez à la pression sociale touristique et sa liste des incontournables ! Oui, vous n’aurez pas tout vu et alors ? Pensez plutôt aux souvenirs précieux que vous ramènerez avec vous juste parce que vous avez pris le temps de découvrir un endroit sans y passer en coup de vent ! Si vous manquez de temps pour tout voir, faites des choix et faites le choix de mieux découvrir chaque endroit.

Une fois que vous avez les grandes étapes sur votre planning de voyage, n’hésitez pas, une fois arrivé sur place, à les faire glisser ou échangez-les si nécessaire. Faire des choix sera plus facile et vous n’hésiterez pas à saisir des opportunités pour des aventures de dernière minute. Bien que cela puisse être fait facilement avec une application d’agenda telle que Google Agenda, je préfère au final mon carnet planning papier avec un crayon et une gomme.

Partir à Labuan Bajo depuis Bali

Avant mon voyage, j’avais repéré 10 endroits que j’aimerais visiter à Bali, 5 à Lombok et 3 à Java. Étant donné que j’avais 4 semaines, j’avais fait des blocs de 3 à 5 jours par zone. Je suis finalement allée dans 4 endroits à Bali, 1 île de Lombok et j’ai visité le parc national de Komodo depuis l’île de Flores, sans aucun regret.

Tout au long du trajet, c’était tellement agréable de pouvoir prendre en compte les expériences d’autres voyageurs ou les lieux préférés des Indonésiens, que j’ai naturellement fait glisser mes plans au cours du voyage. J’ai ainsi prolongé de plusieurs jours mon séjour à Ubud et j’ai même pris une journée de pause à Sanur à la fin de mon road-trip juste pour re-planifier les derniers jours de mon voyage.

De tous les récits de voyageurs et de plongeurs que j’entendais ici et là, une destination revenait tout le temps : «Il faut vraiment aller plonger à Komodo

Au début de mon voyage, je n’étais pas si enthousiaste car je ne pensais avoir ni le temps ni le budget. Mais après 3 semaines, satisfaite de mon voyage entre Bali et Lombok, le temps me le permettait, mon compte bancaire le permettait, il restait un billet d’avion disponible à un prix raisonnable… OK, c’est parti! Après un déjeuner à comparer tranquillement mes options sur la plage de Sanur, je réserve un vol allez- retour domestique Denpasar-Labuan Bajo pour le lendemain matin !

Atterrir à Labuan Bajo, sur la côte Est de l’île de Flores, est déjà une aventure en soi car l’avion est petit et l’aéroport niché dans les collines. L’atmosphère de la petite ville portuaire a des airs de bouts du monde mais c’est surtout le port de départ vers des aventures incroyables. C’est en effet depuis Labuan Bajo que l’on peut partir à la découverte du Parc National de Komodo.

Alors que de nombreux plongeurs y embarquent à bord de leur bateau de croisière, il est également possible de faire des excursions de plongée à la journée tout en profitant d’explorer Labuan Bajo et l’île de Flores. C’est l’option que j’ai retenue, avec 3 jours de « day trips » pour un total de 6 plongées.

Chaque excursion d’une journée a également été l’occasion de visiter le parc national pour observer les célèbres dragons de Komodo. La faune locale comprenait également des buffles sauvages et des macaques. Les paysages alternant prairies vallonnées et forêts tropicales étaient d’un vert éclatant comme il s’agissait de la saison des pluies.

Plonger au Parc National de Komodo depuis Labuan Bajo

scuba diving in Komodo

Pour chaque départ à la journée que j’ai effectué, nous sommes partis pour 2 plongées. Le bateau part à 8h00 précise et il faut 2 heures de navigation pour atteindre la zone de plongée de Komodo (suffisamment de temps pour finir de se réveiller en douceur).

L’eau était un peu plus fraîche qu’à Bali (25/26°C au lieu de 30°C), donc une combinaison intégrale de 5 mm n’est pas un mauvais choix. Ne vous attendez pas à aller très profond, la partie la plus intéressante des sites se situe entre 5 et 20 m de profondeur. Cependant, attendez-vous à de forts courants, Komodo c’est le paradis des plongées dérivantes. Une certaine expérience et une bonne technique de palmage sont essentielles pour être à l’aise sous l’eau.

Les récifs coralliens de Komodo sont bien préservés grâce au statut de parc national et de site marin du patrimoine mondial de l’UNESCO. C’était la première fois que je voyais une si grande variété d’espèces de coraux en bonne santé et de toutes les couleurs.

Je n’avais jamais vu non plus une aussi grande variété de créatures marines à un seul et même endroit : poissons-napoléons, poissons-anges, tortues marines, seiches, crevettes-mantes paons, langoustes, poissons-clowns, requins à pointe noire et à pointe blanche,… et surtout des raies mantas !

La première fois que j’ai vu une raie mantas, c’était à Sharm el-Cheikh en Égypte, mais être entourée d’une douzaine de raies mantas pendant une heure est tout simplement une expérience dont je me souviendrai toute ma vie. Sans aucun doute, Komodo fait partie des meilleures destinations de plongée en Asie.

«C’est la raison pour laquelle je reste ici», m’a déclaré le divemaster après cette plongée fabuleuse. Je peux en effet comprendre qu’avoir ce genre d’action sous l’eau au quotidien crée une certaine dépendance.

Pour résumer, cette expérience a été celle qui m’a pleinement convaincue qu’être flexible dans ses plans tout en étant organisé est la meilleure façon de vivre des moments magiques en voyage.

Un grand merci à toutes les personnes rencontrées pendant mon voyage qui ont façonné sans le savoir la façon dont je voyage désormais juste en me disant « Va à Komodo ».

Si vous avez apprécié cet article, abonnez-vous à ma newsletter pour recevoir les derniers articles directement dans votre boite email.

Posted by Florine

Laisser un commentaire