Itinéraire à Bali : comment organiser un road-trip de plongée sur 15 jours

Bali est une destination de rêve pour de nombreux plongeurs. Après deux voyages, je comprends désormais pourquoi. L’île des Dieux est un paradis pour les fans d’aventure et les amateurs de culture, tout en restant très abordable. Si vous recherchez des formules de plongée tout compris, vous serez peut-être choqué par les prix alors qu’il est si simple de tout organiser soi-même son safari de plongée autour de Bali. En 15 jours à Bali, vous pouvez facilement couvrir au moins 5 des meilleurs sites de plongée tout en visitant pas moins de 8 lieux inoubliables. Avec autant de diversité, il peut être difficile de faire son choix entre quoi voir et où plonger à Bali. Voici donc mon itinéraire à Bali, optimisé entre plongées et découverte culturelles, sur la base de mes meilleures expériences en 2 voyages à Bali. Suivez le guide !

Carte de mon itinéraire à Bali

 

1 – Ubud, 4 jours

Lotus Cafe Ubud Bali Indonesia

Temple Saraswati à côté du Lotus Café, Ubud

Après avoir atterri à l’aéroport de Denpasar Ngurah Rai, n’hésitez surtout pas à faire l’impasse sur Kuta / Legian / Seminyak et à vous rendre directement à Ubud. Vous gagnerez du temps, de l’argent et éviterez ainsi de vous faire une mauvaise première impression de Bali. Beaucoup de gens restent à Kuta parce que  » c’est là que tout le monde va, non ?  » (Enfin, surtout les très nombreux touristes australiens).

À seulement une heure de route de l’aéroport, l’adorable petite ville d’Ubud, au milieu des camaïeux de vert des rizières, vous attend pour une première expérience fascinante et relaxante de Bali. Il n’y a pas de transport public depuis l’aéroport de Denpasar, vous devrez donc prendre un taxi. Vous pouvez demander à votre hôtel de vous réserver votre transfert, ou vous pouvez en prendre un directement à l’aéroport. Ne soyez pas surpris au niveau des arrivées, vous verrez une foule de chauffeurs de taxi prêts à récupérer vos bagages. Vous pouvez négocier directement avec eux mais sachez qu’il y a un bureau officiel pour réserver son taxi juste à la sortie du terminal pour éviter toute arnaque. Si vous souhaitez gagner du temps, vous pouvez négocier avec l’un des chauffeurs pour environ 350 000 Rp (23 €), c’est un bon prix pour aller à Ubud.

Rien de mieux que de se réveiller à Ubud le premier matin de son voyage à Bali. Étant au centre de l’île, un peu en altitude et entouré de forêts, le climat à Ubud est toujours plus doux que sur les côtes. Une journée à Ubud sera un mélange de promenades dans les temples et au milieu des rizières, de délicieux repas sains mêlant cuisine indonésienne traditionnelle aux dernières tendances bio, des cours de yoga et des massages balinais à l’huile de coco parfumée à la fleur de frangipanier.

En louant une voiture ou un scooter, on peut faire de superbes excursions à la journée depuis Ubub à Goa Gajah, Tirta Empul ou les rizières en terrasses de Ceking (photo de couverture de cet article). Ces sites seront une excellente introduction à la culture balinaise même s’ils sont de plus en plus touristiques. Un point clé pour profiter de ces sites dans de meilleures conditions est de les faire tôt le matin dès 7h00 jusqu’à environ 9h00 (je sais, je sais, mais la paix et le silence n’ont pas de prix dans ces lieux).

Où séjourner à Ubud ?

Bali est un endroit idéal pour tous les voyageurs, que vous soyez à la recherche d’un hébergement basique et pas cher ou que vous préfériez le luxe et le confort, ou quelque chose entre les deux. Vous pouvez facilement trouver des chambres d’hôtes pleines de charme avec piscine pour moins de 20 € la nuit sur Booking.com. À Ubud, j’ai adoré mon séjour au Dewangga Bungalows. En plein centre d’Ubud, dans une rue calme, ce petit hôtel a un magnifique jardin avec une jolie piscine, idéale pour se détendre et se rafraichir après une journée de promenade.

 

2 – Pemuteran, 3 jours

Menjangan Island Bali Indoensia

Plage de l’île de Menjangan, par temps clair, on peut voir les volcans de Java

D’Ubud à Pemuteran, la route la plus rapide passe par Bedugul à 1500 m d’altitude. En vous arrêtant à Pura Ulun, le temple situé au bord du lac Bratan, vous apprécierez sa température fraîche et sa brise légère. D’ailleurs, on y cultive des fraises ! En descendant vers Singaraja, la deuxième plus grande ville de Bali, vous pouvez également faire un arrêt pour explorer les magnifiques cascades de Gigit. Après Singaraja, en longeant la côte nord vers l’ouest, vous passerez devant Lovina, célèbre pour ses tours en bateau pour aller observer les dauphins. Malheureusement, je ne vous le recommande pas du tout, même si c’est très tentant. Il y a tellement de bateaux que cela ressemble plus à une chasse qu’à un éco-tour. En guise d’alternative, je vous propose d’aller à Banjar, où on peut visiter le plus grand monastère bouddhiste de Bali. Le temple a différents niveaux à flanc de colline avec des salles de prière, des jardins et quelques stupas. Au sommet, il y a un magnifique jardin de méditation entouré de frangipaniers et orné d’un stupa en pierre grise qui ressemble à s’y méprendre au célèbre temple de Borobudur à Java.

Pemuteran est une base idéale pour explorer le parc national de l’ouest de Bali et plonger autour de l’île de Menjangan. Contrairement aux autres sites de plongée de Bali, c’est un endroit parfaitement adapté pour les débutants. Vous pouvez également prolonger votre séjour de 1 à 2 jours en plongeant dans la baie de Pemuteran et à Gilimanuk.

Voici mon article détaillé sur l’île de Menjangan et ses merveilles sous-marines.

Où séjourner à Pemuteran ?

Arjuna Homestay offre une prestation luxueuse pour un prix très abordable. Les chambres, joliment décorées et très confortables, sont toutes au rez-de-chaussée le long de la piscine. Un petit-déjeuner délicieux est servi sur leur toit-terrasse avec vue sur les montagnes, vous le recommande particulièrement !

 

3 – Tulamben & Amed, 4 jours

Sunrise Rinjani Volcano Tulamben beach Bali Indonesia

Le lever de soleil depuis la plage de galets noirs de Tulamben avant de plonger sur l’épave du Liberty

Il est important d’attendre 12 à 24 heures avant de reprendre la route après votre dernière plongée à Pemuteran si vous repasser par Bedugul. Vous pouvez sinon vous rendre à Tulamben en suivant suivre la côte Nord. C’est plus long, mais à l’est de Lovina, vous découvrirez un côté sauvage de Bali rarement exploré par les autres voyageurs.

Pour plonger à Tulamben et à Amed, vous pouvez choisir de rester dans un seul de ces 2 villages. Ils ne sont qu’à 15 minutes de route l’un de l’autre. Tulamben n’est pas un lieu particulièrement excitant, mais c’est le meilleur endroit pour séjourner si vous voulez être le premier à plonger sur la célèbre épave du USAT Liberty au lever du soleil. La côte entre Tulamben et Amed est un paradis pour les passionnés de la photographie sous-marine macro, en particulier à Seraya Secrets. Le village d’Amed a beaucoup plus de charme avec sa longue plage de sable noir et sa vue sur le Mont Agung par temps clair. Les plongées à Amed se font avec un bateau traditionnel appelé jukung.

Vous pouvez utiliser certaines de vos journées pour une aventure supplémentaire dans les îles Gili. Une fois à Amed, un bateau rapide vous y emmène en une heure. Malheureusement, la pêche à la dynamite a fortement endommagé les récifs coralliens, mais c’est toujours un endroit idéal pour observer les tortues et les requins baleines tout en profitant des plages de sable blanc immaculé.

Où séjourner à Tulamben ?

Le Matahari Resort, en bord de plage, reste mon adresse préférée en 2 voyages à Bali, entre autres grâce à leur magnifique spa d’où on entend les vagues lors d’un massage balinais réalisé à la perfection.

 

4 – Nusa Lembongan & Nusa Penida, 3 jours

Nusa Lembongan Jungut Bath Bali Indonesia

La plage de Jungut Batu à Nusa Lebomgan et sa vue sur le Mont Agung de Bali

Nusa Lembongan est la cerise sur le gâteau de cet itinéraire car c’est l’endroit où vous aurez peut-être la chance de plonger avec les timides mola-molas et les gracieuses raies manta, entre août et octobre. Il faut environ 2 heures et demie de route pour se rendre d’Amed à Sanur, dans le sud de Bali. C’est à cet endroit que vous pouvez embarquer en speed boat (25 minutes seulement) ou en ferry vers l’île de Nusa Lembongan. Plage de sable doré, coucher de soleil avec vue sur les volcans de Bali, mangroves denses et falaises vertigineuses : Lembongan et sa petite sœur reliée par un pont suspendu, Ceningan, sont des îlesétonnamment riches en sites à explorer.

Il y a tellement à dire sur la plongée à Nusa Lebomgan que le mieux est de lire mon article «Mission Mola-Mola à Nusa Lembongan».

Où séjourner à Nusa Lembongan ?

Je suis allée à Pondok Baruna sur les recommandations d’un ami qui y avait déjà séjourné 3 fois. J’ai directement compris pourquoi. De grandes chambres avec un lit extrêmement confortable, le tout dans un petit bâtiment de plein pied avec seulement 6 chambres au bord d’une piscine. En 1 minute à pied à ma droite, j’avais mon centre de plongée, en 2 minutes à ma gauche, je pouvais aller me balader sur la longue plage de Jungut Batu. Que demander de plus ?

 

5 – Uluwatu, 1 jour

Monkeys Uluwatu Temple Bali Indonesia

Les singes adorables mais malicieux du temple d’Uluwatu, dans le sud de Bali

Comme vous le savez certainement, lors de vos dernières 24 heures avant votre vol de retour, vous ne pourrez pas plonger. Alors profitez-en pour faire une dernière visite. Reprenez le bateau pour Sanur et, juste au sud de l’aéroport Ngurah Rai, faites la découverte d’un site magnifique à ne pas manquer si c’est votre première fois à Bali. Plutôt que d’aller à Tanah Lot, qui est malheureusement surpeuplé, j’aime bien recommander Uluwatu. La pointe sud de Bali est célèbre chez les surfeurs, un peu moins chez les plongeurs. Le temple d’Uluwatu est au sommet d’une haute falaise. La vue est à couper le souffle, on a l’impression de flotter au-dessus de la mer.

Attention aux singes! Ils ont l’air mignon mais ils peuvent vous sauter dessus pour voler vos lunettes de soleil ou vos tongs. Cachez soigneusement tous vos effets personnels dans votre sac à dos. En revanche, difficile de ne pas craquer pour un groupe de mamans singes s’occupant de leurs petits. Après votre visite, vous pouvez être de retour à l’aéroport en seulement 40 minutes.

 

Meilleure saison pour visiter Bali

Frangipani flower Bali Indonesia

La fleur de frangipanier, symbole de Bali

On peut visiter Bali toute l’année, contrairement à ce que l’on peut lire un peu partout. Mon premier voyage a eu lieu en janvier, ce qui est censé être la pire période de la mousson. Honnêtement, il a plu principalement la nuit et peut-être une heure en journée en moyenne. Parce que c’était la basse saison, je pouvais facilement trouver un hébergement très bon marché partout et il faisait bien chaud. Le mois de juillet et août sont de bons mois d’un point de vue météo, mais, à cause des vacances d’été, il s’agit de la haute saison au cours de laquelle tout est le plus cher et surpeuplé. Le meilleur compromis est septembre et octobre, qui est aussi la meilleure période pour voir les mola-molas à Nusa Penida !

 

Comment organiser soi-même son road-trip de plongée à Bali ?

Temple Bouddhiste de Banjar, dans le nord de Bali

 

Si vous avez apprécié cet article, abonnez-vous à ma newsletter pour recevoir les derniers articles en français une fois par mois ainsi que les infos en avant-première sur mes projets de voyages de plongée (100% garanti sans spam).

Posted by Florine

  1. Merci pour cet article très intéressant.

    Répondre

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :