Plongée à Malapascua : jeu de cache-cache avec le requin renard

Aller aux Philippines sans un moment de détente sur une île paradisiaque ? Même si j’aime aller d’aventures en aventures, de temps en temps se reposer sous un cocotier ne fait pas de mal ! Mais au lieu de prendre un vol vers Bocaray bien trop sur-fréquenté, j’ai de terminer mon séjour dans les Visayas par la petite ile de Malapascua, au nord-est de l’île de Cebu. Seulement 2 km de long par 1 km de large, l’île de Malapascua est bien préservée. Malgré le terrible typhon Yolanda de 2013, tout a été reconstruit en seulement quelques mois par ses habitants. Depuis, de plus en plus de centres de plongée et de guesthouses se sont montés mais on est loin du tourisme de masse. Alors si je vous dis que Malapascua est la destination numéro 1 dans le monde pour voir le requin renard… Vous me suivez pour une plongée à Malapascua ?

Les plus beaux sites de plongée de l’île Malapascua

Plonger à Malapascua est internationalement reconnu pour la plongée avec les requins renards, mais la diversité de ses sites de plongée et de la faune marine que l’on y trouve est tout aussi extraordinaire. Cela n’a pas été difficile d’ajouter Malapascua sur ma liste des meilleures plongées en Asie. Je n’ai malheureusement pas eu cette chance, mais Malapascua est aussi un endroit réputé pour voir les adorables couples de poissons mandarins lors de plongées au coucher du soleil.

Voici le top 5 des meilleurs sites de plongée de Malapascua :

  • Monad Shoal – profondeur max 30 m : le site incontournable pour voir les requins renards.
  • Lighthouse – profondeur max 12 m : site à faire au coucher du soleil pour voir les poissons mandarin.
  • Lapus Lapus – profondeur max 23 m : site sujet à de potentiels forts courants, mais il s’agit du meilleur spot pour voir les pieuvres à anneaux bleus.
  • Bantigue – profondeur max 12 m : un des meilleurs sites de Malapascua pour la plongée de nuit avec la possibilité de voir des seiches flamboyantes.
  • Deep Slope – profondeur max 28 m : le site pour les fans de macro, avec de magnifiques nudibranches et des hippocampes pygmées à trouver.

Plonger à Monad Shoal à l’aube en croisant les doigts

banca boat thresher shark Malapascua Philippines

4 heures du matin. C’est l’heure à laquelle il faudra faire sonner le réveil afin de tenter votre chance avec les requins renards de Monad Shoal. À l’aube, les requins renards – qui évoluent généralement dans des eaux beaucoup plus profondes – remontent vers des profondeurs atteignables par des plongeurs loisir pour se rendre à leur station de nettoyage préférée. Le plateau sous-marin de Monad Shoal est à une profondeur de 12 m puis descend à 30 m où se trouve le point d’observation. On s’installe patiemment derrière une corde pour ne pas gêner les requins (franchement, ne soyez pas ce plongeur idiot qui a décidé de ne pas respecter les règles).

Théoriquement, les requins sont toujours là. Pourtant, ce sont des animaux très timides et, comme la plupart des poissons pélagiques, ils ne sont pas très fans de nos bulles. Ainsi, mon conseil pour profiter de Monad Shoal est d’être le premier à arriver au point d’observation. Arrivez avant les centres qui emmènent de grands groupes (du coup ils sont plus lents, alors assurez-vous de réserver avec un centre de plongée qui ne prend que des petits groupes de plongeurs). Lors de ma première visite à Monad Shoal, nous étions 3 avec notre Divemaster. Nous avons tous eu le mal de mer à cause des conditions de navigation ce jour-là (oui, même les plongeurs expérimentés peuvent être malades parfois). Même si nous n’étions pas encore très bien réveillés, c’était en fait un moyen idéal pour se préparer rapidement, car nous savions tous que nous nous sentirions beaucoup mieux à la surface de l’eau. C’est ainsi que nous avons réussi à avoir 10 minutes d’avance sur tout le monde et que nous avons pu voir 6 requins renards ! Je ne pense pas que c’était le cas des autres plongeurs.

Les requins renards sont des poissons qui ont une nage très élégante. Leur longue nageoire caudale se comporte comme un ruban vigoureux. Ils l’utilisent pour assommer de petits poissons avant de les manger, mais c’est aussi un très bon moyen de propulsion pour eux. Leur regard mélancolique les rendait encore plus beaux et mystérieux. Pas un seul moment je n’ai regretté mon réveil aux aurores !

Outre le nombre de plongeurs, la visibilité ne sera parfois pas au rendez-vous. C’est ce qui s’est passé lors de ma deuxième plongée à Monad Shoal. Avec une visibilité très faible, environ 5 m, nous n’avons vu aucun requin ! Je pense qu’ils étaient là mais nous ne pouvions tout simplement pas les voir. Disons donc que vous avez 80% de chances de voir les requins renards à Malapascua, mais veillez à y rester suffisamment de temps pour y plonger deux à trois fois.

La raison pour laquelle j’ai voulu y plonger une deuxième fois, c’était pour profiter de l’expérience de ma première plongée pour mes photos et mes vidéos. Je n’ai pas eu assez de temps lors de la 1ère plongée pour trouver les bons réglages. Malheureusement, j’ai découvert trop tard ce que signifiait filmer avec une mise au point fixe illimitée. Sinon, la vidéo ci-dessous aurait été vraiment géniale ! Un jour, je reviendrai à Malapascua avec plus d’expérience en vidéo et voyagerai entre mars et mai, lorsque la visibilité est optimale. Une autre chose que j’ai apprise est que la haute saison ne signifie pas forcément les meilleures conditions.

Comment passer une semaine sur la petite île de Malapascua ?

Sunset Malapascua Philippines

J’ai vraiment fait un pari lorsque j’ai décidé de passer les 10 derniers jours de mon voyage aux Philippines sur une île de seulement 2 km². Heureusement pour moi, Malapascua est une île authentique avec un vaste terrain de jeu sous-marin. Avant mon voyage, il avait été convenu que je retrouverais les amis que j’avais rencontrés lors de ma formation de Divemaster en Thaïlande. C’est la raison pour laquelle j’ai passé les 10 derniers jours de mon voyage à Malapascua. J’ai passé deux nuits chez mon ami, puis j’ai déménagé dans une charmante et paisible guesthouse située tout au bout de Bounty Beach.

Pendant votre séjour, n’oubliez pas de faire le tour de l’île de Malapascua. À quelques minutes à pied de Bounty Beach, cœur de l’activité touristique à Malapascua, vous découvrirez que l’île regorge de trésors cachés, notamment des plages désertes et des villages de pêcheurs gardés par un phare blanc. Pour découvrir l’ile, partez à l’aventure en prenant n’importe quel chemin !

Au-delà des sites de plongée proches de Malapascua, on peut aussi partir à la journée dans les Visayas du Nord. Grâce aux excursions organisées par French Kiss Malapascua, j’ai pu visiter les îles de Gato, Kalanggaman et Carnaza tout en faisant quelques-unes de mes meilleures plongées aux Philippines. Donc, entre les plongées à Malapascua, les excursions à la journée, l’exploration de l’île, j’aurais bien aimé, au final, avoir deux ou trois jours de plus pour plonger à Monad Shoal au moins une autre fois.

  • Excursion à Kalanggaman : Imaginez un atoll paradisiaque au milieu de l’océan… Imaginez une bande de sable blanc séparant la mer du ciel… Imaginez un tombant sous-marin d’une profondeur vertigineuse avec des milliers de poissons… Ouvrez les yeux, ce paradis est à 1h30 de bateau de Malapascua en direction de l’île de Leyte et il vous laissera des souvenirs inoubliables.

  • Excursion à l’île de Gato : à environ 1 heure de bateau de Malapascua, cette petite île rocheuse a un secret que seuls les plongeurs peuvent découvrir : un tunnel sous-marin de 40 m traversant l’île de part en part avec à la sortie une rencontre fréquentant avec les requins à pointe blanche qui y ont élu domicile. La vie marine sur le récif autour de l’île réserve bien d’autres surprises.

  • Excursion à Carnaza : la première partie de la journée est consacrée à explorer l’île de Carnaza. Elle regorge de petites merveilles naturelles telles que des criques immaculées et des grottes colorées. C’est aussi un lieu historique, Carnaza a été une base de l’armée de l’air américaine pendant la bataille du Pacifique lors la Seconde Guerre Mondiale. Sur les hauteurs de Carnaza, vous pourrez vous rendre sur la piste d’atterrissage et profiter d’une vue à couper le souffle sur les îles de Leyte et Gato. Après le déjeuner, on plonge sur l’épave du Doña Marylin. L’histoire du Doña Marilyn est malheureusement triste. La société à laquelle le bateau appartenait était responsable, l’année précédente, d’un accident similaire avec le Doña Paz, car le bateau était surchargé. En 1988, avec plus de 400 passagers à bord, lors du typhon Unsang, le ferry a coulé à 30 m de profondeur. Seules 147 personnes ont survécu.

Comment se rendre à Malapascua ?

Island hopping Visayas Philippines

Il faut au moins 4 heures de route pour atteindre le port de Maya au nord de Cebu où vous pourrez prendre un bateau pour vous rendre sur l’île de Malapascua. Depuis la ville de Cebu, vous devez vous rendre au terminal nord de bus pour prendre un bus Ceres Liner ou un minibus en direction de Maya. En fonction du nombre d’arrêts que le bus effectuera réellement (il peut s’arrêter à tout moment pour prendre ou laisser descendre des passagers), le trajet peut durer entre 4 et 6 heures. Ce qui est vraiment important à savoir, c’est que vous devez absolument être à Maya Pier avant 16h00, heure du dernier bateau pour Malapascua (à un prix raisonnable). Après cette heure, vous devrez soit passer la nuit à Maya, ce qui n’est pas vraiment la meilleure option, soit payer un transfert «privé» pouvant couter jusqu’à 3 000 PHP (environ 50€) au lieu des 80 PHP habituels (environ 1,50€). La meilleure solution est en fait de prendre un minibus et c’est ce que j’ai fait pour mon retour à Cebu. Beaucoup plus rapide, environ 3h30, et seulement 180 PHP (environ 3€) au lieu de 160PHP pour le bus !

Une fois sur le bateau (rappelez-vous que le prix est de 80 PHP, peut-être au maximum 100 PHP si vous voyagez avec votre équipement de plongée, mais pas 300, 500 ou même 1 000 PHP, comme je l’ai parfois entendu), il ne vous faudra que 15/20 minutes pour atteindre Malapascua. Le temps total dépendra en fait de la marée et de la houle. Si la marée est basse, vous devrez prendre un petit bateau à fond plat en plus pour 20 PHP afin de rejoindre la plage, ce qui, en cas de vagues, peut prendre un certain temps pour transférer tous les passagers et leurs bagages en toute sécurité.

Si vous avez apprécié cet article, abonnez-vous à ma newsletter pour recevoir les derniers articles directement dans votre boite email.

Crédits photo: un grand merci à mon ami André pour les magnifiques photos qu’il a prises des requins-renards à Malapascua en mai 2012

Posted by Florine

Laisser un commentaire