Salon du DEMA : ce qu’il faut savoir avant d’y aller

Le salon du DEMA est peut-être le plus célèbre de tous les salons de plongée au monde. Ce salon professionnel de la plongée sous-marine, organisé par la « Diving Equipment & Marketing Association » aux États-Unis, définit les tendances du secteur de la plongée pour l’année à venir. C’est généralement au salon du DEMA que les innovations en matière de plongée sous-marine sont présentées en premier. Chaque année, le salon change de lieu entre Orlando, Las Vegas et désormais la Nouvelle-Orléans. J’ai assisté au DEMA pour la première fois du 13 au 16 novembre 2019 au Orange County Convention Center à Orlando, en Floride. Grâce à mon expérience de cette année, voici mes meilleurs conseils si vous envisagez d’y aller l’année prochaine.

Comprendre en quoi le salon du DEMA consiste

DEMA Show Orlando Florida

Contrairement à tous les autres salons de plongée auxquels j’ai assisté jusqu’à présent (Paris, Birmingham, Tokyo), il s’agit d’un salon réservé aux professionnels. Eux seuls peuvent acheter un billet et visiter le salon. Pour autant que je sache, il s’agit du seul salon de la plongée de ce style au monde.

Qui se rend au salon du DEMA ?

On retrouve principalement des revendeurs de matériel de plongée sous-marine et des agents de voyage qui peuvent être regroupés dans la catégorie des « acheteurs ». Mais les instructeurs et guides de plongée professionnels peuvent également y assister. L’organisation DEMA vérifie le statut de chacun des participants à l’inscription. Soyez donc prêt à envoyer des documents tels qu’une copie numérisée de votre registre professionnel, une facture d’achat de matériel ou votre carte de certification professionnelle délivrée par une agence de formation de plongée (niveau minimum Divemaster).

Pour information, les inscriptions ont débuté cette année au mois de juillet, soit 4 mois à l’avance.

Pourquoi aller au salon du DEMA ?

Si vous souhaitez rencontrer les directeurs des grandes marques de plongée sous-marine, c’est l’endroit idéal, car seuls les professionnels de la plongée peuvent se rendre à ce salon. Cela signifie également que l’on circule bien plus facilement que dans un salon ouvert aux particuliers. C’est un avantage non négligeable lorsque l’on souhaite effectuer des transactions BtoB.

De manière générale, ce salon est l’endroit idéal pour découvrir les dernières nouveautés en matière d’équipements de plongée avant tout le monde, que ce soit pour la plongée loisir, la plongée tech ou la photographie sous-marine. C’est un endroit incontournable pour tout distributeur. Voici une sélection de nouveaux produits que j’ai photographiés sur le stand d’Aqua Lung et dans la section photographie sous-marine du salon.

Télécharger l’appli du DEMA

Préparer sa visite au salon du DEMA sera crucial pour des discussions fructueuses. Un mois avant l’ouverture du salon, vous pouvez télécharger l‘appli DEMA Show sur votre smartphone. L’appli permet d’accéder à la liste complète des exposants et des séminaires, et de mettre une étoile sur vos favoris pour ensuite les retrouver facilement.

Vous pouvez utiliser l’appli comme agenda pour partager votre temps efficacement entre vos réunions et les séminaires. J’ai commencé à envoyer des emails 3 semaines avant le salon, ce qui a bien fonctionné. La plupart de mes rendez-vous étaient ainsi fixés avant de me rendre au salon.

Venir avec des chaussures confortables et laisser la cravate à la maison

Voyagez léger en laissant le costume à la maison. Même si le salon du DEMA est réservé aux pros, entre professionnels de la plongée, presque tout le monde est en sweat à capuche ou en polo, et en jean.

Je marchais presque 10 km tous les jours, je recommande donc des baskets stylées et confortables. La climatisation étant très forte, je vous conseille donc d’emporter votre sweat à capuche préféré (avec de préférence votre marque imprimée) ou une doudoune légère sans manche.

Inclure des séminaires à son agenda

Bien que ce salon ressemble aux autres au niveau de la zone d’exposition, moins la foule, la différence la plus significative du salon du DEMA réside dans ses nombreux séminaires proposés aux professionnels de la plongée. Les marques ont leur propre programme, mais les participants peuvent également acheter un forfait de formations pour assister à des séances de travail sur le marketing, les ventes et la gestion.

J’ai assisté à quelques séances consacrées au marketing numérique. J’ai été impressionnée par la qualité des présentations, qui ont toutes duré 45 minutes. Les professionnels de la plongée peuvent rentrer chez eux avec une liste complète de nouvelles idées pour développer leur entreprise. (Présentations uniquement disponibles en anglais).

J’ai également assisté au séminaire sur la plongée responsable organisé par la Reef-World Foundation. L’organisation britannique à but non lucratif, soutenue par l’ONU-Environnement, a expliqué comment le programme Green Fins faisait la promotion de nouvelles pratiques qui permettent la protection de notre terrain de jeu favori. La présentation s’est ensuite transformée en un panel avec les partenaires commerciaux, tels que des exploitants de bateaux de croisière ou des fabricants de matériel de plongée, qui ont expliqué comment l’adoption d’un plan de développement durable (formation du personnel, arrêt de l’usage des emballages plastiques à usage unique, etc.) avait aidé leur société.

Réservez son vol et son hôtel bien à l’avance

Bien qu’Orlando soit une région très touristique avec ses nombreux parcs d’attractions et donc de nombreux hôtels, je vous recommande vivement de réserver votre vol et votre hôtel au moins 3 mois à l’avance si vous souhaitez obtenir les meilleurs prix. Les hôtels situés à côté du Orange County Convention Center étaient les plus chers (à partir de 100 $ la nuit), et j’ai trouvé les meilleurs prix en allant un peu plus au nord le long de l’avenue International Drive.

J’ai séjourné au Rosen Inn. Les chambres d’hôtel aux États-Unis comprennent généralement 2 lits doubles. J’ai donc réservé avec une amie qui se rendait également au salon du DEMA. Au final, cela nous a coûté chacune environ 35 $ / 33 € la nuit.

C’était à seulement 10 minutes du centre d’exposition grâce au trolleybus (9 $ pour un pass de 5 jours). La chambre avait un réfrigérateur, un micro-ondes et une cafetière, ce qui était parfait pour gagner du temps et de l’argent le matin. J’ai adoré leur petite supérette à la réception, qui n’était pas plus chère que les autres autour de l’hôtel.

Si vous avez apprécié cet article, abonnez-vous à ma newsletter pour recevoir les derniers articles directement dans votre boite email.

Posted by Florine

Laisser un commentaire