Plongée à Tahiti & Moorea : une semaine de road-trip en Polynésie

S’il y a bien une destination de rêve pour sauter d’île en île, c’est la Polynésie française. Mais organiser un voyage entre Tahiti et ses îles, c’est un peu faire le tour de l’Europe en termes de distance. Pour un premier voyage en Polynésie française, je vous recommande vivement de ne pas trop mettre d’îles à votre programme et de vous concentrer sur quelques zones uniquement. En préparant mon voyage, j’ai fait la surprenante découverte qu’il était possible et intéressant de partir en road-trip pour faire de la plongée à Tahiti et Moorea grâce aux ferries transportant, plusieurs fois par jour, passagers et véhicules entre les deux îles voisines. Par ailleurs, louer une voiture à Tahiti et la mettre sur le ferry pour Moorea est le meilleur moyen d’optimiser son planning et son budget.

Bien que j’aie réalisé le programme suivant dans un ordre un peu différent, avec certaines activités à mon arrivée à Tahiti et d’autres les jours avant mon départ, ce qui suit est un itinéraire idéal basé sur mon expérience. En le faisant au début de votre voyage, vous pourrez vous détendre et vous remettre du décalage horaire (22 heures depuis Paris avec Air Tahiti Nui, dont une escale de 2 heures à Los Angeles). Après 3 semaines en Polynésie française, c’est exactement ce que je ferais avant de m’envoler vers d’autres îles si c’était à refaire.

Itinéraire du road-trip de Tahiti à Moorea

1er jour – Détente sur la côte Ouest de Tahiti

Sofitel Tahiti Polynésie

En début de voyage, je commence généralement par un hébergement économique pour terminer dans des endroits un plus luxueux vers la fin. C’est ainsi que je trouve un équilibre entre budget, authenticité et repos. Cette fois-ci, avec un décalage horaire de 12 heures, il m’a fallu changer de stratégie. Se réveiller dans un bel endroit sur la côte ouest de Tahiti face à l’île de Moorea était juste la meilleure idée qui soit.

Puna’auia est la station balnéaire de l’île de Tahiti, à seulement 10 minutes en voiture au sud de l’aéroport international de Fa’aa. Je recommande un minimum de 2 nuits dans le même hôtel pour récupérer du décalage horaire. En ce qui me concerne, il m’a bien fallu 3 jours pour m’en remettre.


Où séjourner sur la côte ouest de Tahiti ?

A mon arrivée à Tahiti, j’ai séjourné au Manava Suite Resort. Cet hôtel 4 étoiles propose des suites tout confort comprenant un lit aussi confortable qu’un nuage, une cuisine entièrement équipée et une grande terrasse face au lagon. Grâce à sa fabuleuse piscine à débordement face à l’île de Moorea, à l’hospitalité incroyable de leur personnel et à leur petit déjeuner ouvrant à 6 heures du matin pour les décalés horaires, je ne pouvais pas faire de meilleur choix !

Lors de mon voyage en Polynésie française, j’ai également eu l’occasion de tester le Sofitel pour une nuit lorsque mon vol pour Rangiroa a été annulé. Cet hôtel est plus luxueux, mais j’ai trouvé l’atmosphère moins conviviale, même s’il leurs jardins au bord du lagon est particulièrement beau et ils offrent peut-être le meilleur petit déjeuner de Tahiti.


Note spéciale au sujet de la plongée à Tahiti près de Puna’auia

Il y a un site de plongée près de Puna’auia très connu sous le nom de Vallée Blanche. Si vous êtes un plongeur responsable qui comprend pourquoi nourrir les requins est une mauvaise idée, il n’y a pas de raison d’y aller. La Polynésie française est l’un des rares endroits sur la planète qui a rendu officiellement l’alimentation des requins illégale depuis 2017, je préfère donc les encourager plutôt que de les descendre.

Néanmoins, la vérité est, malheureusement, qu’il n’y a pas grand-chose à voir sans cette pratique dite de « feeding », c’est pourquoi je suppose que certains opérateurs continuent malgré l’interdiction (j’ai vu de mes propres yeux un bateau de plongée jetant des têtes de thon à la surface). Je suis allée faire une plongée profonde d’une heure, sans feeding, le long d’un récif qui a pas mal souffert. Alors oui, je suis restée bouche bée lorsque j’ai vu mon premier requin-tigre passer dans le bleu. Malheureusement, j’ai eu le sentiment que cette rencontre était gâchée car elle n’était pas naturelle. Maintenant, vous savez, je vous laisse décider.

2e jour – Découverte de la côte Est de Tahiti

Plage d'Arohoho Tahiti Polynésie

Le tour de Tahiti peut se faire en une seule journée en voiture. Cependant, en y consacrant 3 jours, j’ai eu tout le temps nécessaire pour explorer les plus beaux endroits de la côte Est et passer des moments incroyables en plongée mais aussi lors d’une excursion d’observation des baleines au large de la Presqu’île de Tahiti.

J’ai loué ma voiture avec Tahiti Easy Car pour 46 € par jour. Ils offrent un service incroyable au meilleur prix sur l’île en livrant la voiture là où vous séjournez et vous ramènent là où vous devez aller lorsque vous rendez la voiture.

En chemin vers Taravao, voici les différents endroits où je me suis arrêtée :

  • Point de vue du Col de Taharaa : à 10 minutes en voiture au Nord-Est de Papeete, ce point de vue est un lieu de pique-nique idéal pour profiter d’une vue imprenable sur le lagon de Papeete et l’île de Moorea en arrière-plan. C’est aussi un excellent point de vue pour repérer les baleines en saison (juillet-novembre), et j’en ai effectivement vu une tout en buvant mon café !
  • Phare de la Pointe Vénus et sa plage de sable noir : il y a un joli jardin autour du phare avec de nombreux monuments et panneaux historiques pour en apprendre davantage sur l’histoire de la Polynésie. Compte tenu de sa proximité avec Papeete, la longue plage de sable noir est un lieu de pique-nique apprécié par de nombreuses familles.
  • Cascades de Faarumai : Il y a 3 cascades mais une seule, la plus facile d’accès, est accessible pour le moment. Il suffit de marcher 5 minutes depuis le parking. Attention, la baignade y est interdite, mais c’est un endroit magnifique pour les photos.
  • Trou du souffleur d’Arohoho et sa plage de sable noir : Le trou du souffleur en lui-même n’est pas si impressionnant. Ce jet d’eau sous pression qui apparaît au gré des vagues constitue néanmoins une belle promenade. Ma partie préférée était clairement sa plage de sable noir située juste à côté. Il n’y avait personne. Le sable était si doux et tout autour ce n’était que nature luxuriante. Ce fut mon dernier arrêt avant de descendre sur Taravao, porte d’entrée de la Presqu’île de Tahiti.

Une fois arrivée à Taravao, la ville principale du coin sur petite bande de terre séparant l’île de Tahiti de la presqu’île, vous pouvez choisir entre deux routes qui s’arrêtent à Tautiraa ou à Teahupoo. Tautiraa est au cœur des hautes prairies où des troupeaux de vaches ruminent tranquillement au frais. De l’autre côté de la presqu’île, Teahupoo est un lieu de surf mondialement connu pour sa vague impressionnante. Les meilleurs surfeurs au monde s’y retrouvent chaque année autour du mois d’août au Billabong Pro.

Depuis Teahupoo, vous pouvez réserver un bateau-taxi pour explorer la partie la plus sauvage de la Presqu’île de Tahiti qui n’est accessible depuis aucune route, entre lagon cristallin et cascades entre des palmiers. Le lagon de Teahupoo est la première réserve marine bénévole de Tahiti, appelée Rahui en Tahitien. Il a été créé en 2014 à la demande des pêcheurs locaux qui ont compris l’importance des zones d’interdiction de pêche pour garantir le renouvellement des stocks de poissons pour les générations futures. J’ai eu l’opportunité de me mettre à l’eau à plusieurs endroits du Rahui ; Je pense qu’il va falloir attendre encore 5 à 10 ans pour y voir des résultats probants.


Où séjourner sur la Presqu’île de Tahiti ?

Sur la presqu’île de Tahiti on est loin du cœur de l’activité touristique de Tahiti donc vous n’y trouverez aucun grand resort, c’est ce qui fait tout son charme ! C’est l’occasion idéale de louer un bungalow pour une expérience plus locale tout en économisant pour le reste du voyage. J’ai réservé 2 nuits au Fare Uru-Cythere sur la route de Tautiraa (Obtenez 34 € de réduction sur votre réservation lors de votre inscription sur Airbnb en cliquant ici). C’est une maison avec 2 chambres avec salle de bain privative au rez-de-jardin qui sont louées séparément. Elle comprend une cuisine, une terrasse et un jardin partagées. Rien de plus relaxant que de se réveiller avec une tasse de café sur la plage privée le matin. Pendant mon séjour, j’ai eu la chance d’avoir toute la maison pour moi donc à 59 € la nuit, ça a été la meilleure offre de tout mon voyage en Polynésie.

3e jour – Plongée à Tahiti sur la Presqu’île

Centre de plongée Tahiti Iti

Belle et sauvage, j’ai encore du mal à croire que la plupart des visiteurs font l’impasse sur la Presqu’île de Tahiti. Calme et préservée, c’est sans aucun doute ma recommandation n°1 pour plonger à Tahiti avant de s’envoler vers les autres îles de la Polynésie. Il y pleut en effet peut-être un peu plus que sur la côte Ouest, mais qui se soucie d’être mouillé lorsque l’on part plonger ?

Si vous visitez Tahiti de juillet à novembre, après quelques plongées, profitez-en pour aller observer les baleines à bosse. Tahiti Iti étant le seul opérateur de la zone, c’est la garantie d’une rencontre paisible avec toute la famille : des mamans baleines avec leur petit baleineau mais aussi des mâles solitaires à la recherche d’une nouvelle partenaire. Les guides de Tahiti Iti accordent toujours la priorité au bien-être de ces paisibles mammifères marins. La visite dure une demi-journée au cours de laquelle j’ai appris des tonnes de faits étonnants sur les baleines. Bonus : Ils ont un agréable centre de plongée entouré de palmiers sur la marina de Phaeton avec des douches chaudes solaires.

Tahiti Iti Diving

Baie de Phaeton Bay PK 58, 98719 Taravao

Email :

Téléphone : +689 87 71 80 77


Les tables de Taravao

En petit groupe, j’ai adoré survoler dans une eau chaude et cristalline, un magnifique récif d’Acropora Cytherea qui ressemble en effet à des tables de corail. Ce site est accessible à tous les niveaux de plongeurs, il y avait un léger courant de ressac, et nous n’avons pas dépassé 20 m de profondeur.

Niveau faune marine, j’ai rencontré principalement toutes sortes de poissons-papillons, des poissons-éperviers et de rougets se cachant dans les crevasses du récif corallien. En regardant dans le bleu, j’ai pu apercevoir quelques requins à pointe noire, des carangues et des barracudas.

Paramètres de plongée : profondeur max 24 m, temps de plongée 52 minutes, température de l’eau 28°C


Le tombant de la Marado

Les gorgones sont un spectacle rare en Polynésie, alors quand j’ai découvert qu’il y avait un site de plongée avec de belles (mais petites) gorgones jaunes recouvrant un tombant, j’ai supplié Thomas de Tahiti Iti Diving de m’y emmener. A 40 m de profondeur, alors que je photographiais les plus belles, j’ai eu la surprise de me retrouver nez à nez avec une énorme murène !

S’agissant d’une plongée profonde, elle ne sera organisée que pour un groupe de plongeurs confirmés. Je vous conseille fortement de contacter le centre de plongée à l’avance si vous souhaitez vous y rendre.

Paramètres de plongée : profondeur max 40 m, temps de plongée 58 minutes, température de l’eau 27°C

4e jour – En chemin vers Moorea

Coucher de soleil Moorea Polynésie

Que l’on prenne le ferry rapide (35 minutes) ou le ferry lent (45 minutes) de Tahiti à Moorea, tous deux peuvent prendre des véhicules à bord mais l’espace est plus limité sur les ferries rapides. Lorsque vous embarquez une voiture, je vous recommande vivement de réserver votre billet à l’avance sur le site Internet d’Aremiti. Attention, il vous faut 2 billets pour la voiture et 2 billets par personne pour un aller-retour Papeete / Vaiare.

Ayant réservé mon excursion d’observation des baleines le même jour que mon ferry pour Moorea, j’ai au final manqué de temps et je n’ai pas pu explorer tous les sites intéressants de la côte ouest que je voulais voir. De retour à la marina à 12h30, le temps de tout remballer et de déjeuner rapidement, je suis partie à 13h30, ce qui me laissait seulement 2 heures pour être à la gare maritime de Papeete 30 minutes avant le départ comme recommandé.

J’ai juste eu le temps de faire quelques photos aux grottes de Maraa, où j’ai fait une curieuse rencontre avec un Tahitien qui a insisté pour que je prenne une photo de ses tatouages et de son vélo fleuri pour qu’il puisse parcourir le monde à travers sa photo (ça, c’est fait !).

Le ferry était parfaitement à l’heure, et c’était agréable de passer les 45 minutes à regarder chaque île s’éloigner ou se rapprocher, soit depuis le pont supérieur ou depuis le café qui avait des prix raisonnables et une connexion Wi-Fi gratuite !


Dès que j’ai commencé à rouler sur les routes de Moorea, j’ai compris pourquoi les gens de Papeete aiment y passer leur week-end. L’île est comme un jardin. En même temps, c’est l’île la plus touristique avec la plus grande densité de resorts de luxe et de bijouteries de perles noires que j’ai vues.

Sachant que l’hébergement est beaucoup moins cher à Papeete qu’à Moorea, j’aurais dû rester une nuit de plus à Tahiti et prendre le premier ferry le lendemain matin. Si vous voulez toujours monter sur le ferry le même jour, comme moi, avec le dernier à 16h00, au moins vous serez à l’heure pour profiter du coucher de soleil sur l’île de Moorea !


Où séjourner à Moorea ?

J’avais réservé mon hôtel 5 mois à l’avance et il était presque déjà trop tard pour obtenir les meilleures offres en ligne sur l’île. L’hôtel Kaveka est situé dans la magnifique Baie de Cook, mais je ne le recommande pas pour autant. A mon arrivée, il y avait une odeur de produits chimiques très forte dans ma chambre, alors quand j’ai demandé à changer, ils m’ont donné une des maisons qu’ils louent sur Airbnb parce que l’hôtel était plein. C’était beaucoup plus grand mais en dehors du joli domaine de l’hôtel et sans accès à la plage, pas vraiment ce pour quoi j’avais payé. D’un autre côté, la maison était dotée d’une cuisine, j’ai donc fait d’énormes économies sur mes repas tout en restant sur l’île car il y a des supermarchés à proximité.

Je regrette de ne pas avoir séjourné dans les environs de l’Intercontinental. En deux jours, j’y suis allée deux fois pour la plongée sous-marine et l’observation des baleines. Chaque matin, j’en avais pour environ 20/25 minutes de route. J’ai fait des recherches à nouveau et j’ai trouvé ce charmant bungalow à proximité. Au fait, si vous voulez vous faire plaisir, l’Intercontinental était magnifique avec ses bungalows sur pilotis.

Les voyageurs à petit budget peuvent essayer Painapaopao Backpackers qui a des bungalows privés et un dortoir avec des chambres simples semi-privées. L’auberge est idéalement située entre la baie d’Opuhonu et la baie de Cook.

5e jour – Plongée à Moorea

Plage de Temae Moorea

Chaque matin, Top Dive, situé à l’intérieur de l’Intercontinental, propose une excursion avec 2 plongées de 8 h à 12 h. Ce n’est pas si courant en Polynésie. J’ai apprécié de profiter au maximum de ma matinée, puis de planifier autre chose dans l’après-midi pour explorer d’avantage Moorea. Bonus : Ils offrent le Nitrox aux plongeurs certifiés !

Nous sommes allés plonger sur les sites de Rotui et Mamaro, entre la baie d’Opuhonu et la baie de Cook. D’un point de vue du corail, malheureusement, je le savais avant de partir, Moorea a beaucoup souffert de plusieurs événements de blanchissement des coraux ces dernières années. Pourquoi plus qu’ailleurs ? Je ne peux pas en être sûre, mais un effet combiné du réchauffement climatique et de l’invasion des acanthasters pourrait être une raison. A noter, l’île abrite le CRIOBE (Centre de Recherche Insulaire & Observatoire de l’Environnement) qui ne ménage pas ses efforts pour protéger les récifs de l’île.

Top Dive Moorea

InterContinental Moorea Resort and Spa, 98729 Tiahura

Email :

Phone : +689 40 83 50 60


D’un point de vue plus positif, à chaque plongée et même en snorkeling, j’ai vu de nombreuses tortues à Moorea, ce qui n’était le cas dans aucune des autres îles que j’ai visitées. Les récifs de Moorea abritent de nombreuses tortues imbriquées et tortues vertes. Si vous vous demandez comment les reconnaître, la tortue verte a une belle coquille propre et brillante tandis que la tortue imbriquée a un aspect moins attrayant (mais on les aime quand même !). Alors que les tortues imbriquées sont plutôt amicales et se laissent approcher, les tortues vertes sont timides et ont eu peur des plongeurs qui les poursuivent, alors, s’il vous plaît, respectez l’instruction de garder vos distances.

Notre deuxième plongée a été beaucoup plus courte que la première. Un autre bateau de plongée avait repéré un requin-tigre sous l’eau, nous avons donc décidé de tenter notre chance. Nous ne l’avons pas trouvé, mais nous avons vu quelques autres requins, dont des requins à pointe noire et un requin-citron. Nous avons vite compris pourquoi en trouvant le reste de la pauvre tortue qui a certainement servi de petit déjeuner à ce requin-tigre.

Paramètres de plongée :

  • profondeur max 24 m, temps de plongée 57 minutes
  • profondeur max 24 m, temps de plongée 46 minutes
  • température de l’eau 28°C

6e jour – Découverte de Moorea

Mont Rotui Belvedere Moorea Polynésie

Avant de quitter Moorea, assurez-vous de visiter le cœur luxuriant de l’île. Par une matinée claire, grimpez jusqu’au belvédère à 240 m d’altitude d’où vous aurez cette vue incroyable sur le mont Rotui avec de chaque côté la baie d’Opuhonu (à gauche) et la baie de Cook (à droite). Il est intéressant de noter que lorsque le capitaine Cook a exploré Moorea en 1777, il a jeté l’ancre dans la baie d’Opuhonu, pas dans la baie de Cook ! Étant un site touristique populaire de l’île, j’ai dû m’armer de patience pour prendre une photo avec mon trépied. Mais la vue en valait la peine !

Le belvédère est le point de départ de nombreux sentiers de randonnée. La plus populaire vous conduit aux cascades d’Afareaitu. J’étais un peu à court de temps alors j’ai décidé de visiter les zones archéologiques en redescendant. Les Marae sont des temples antiques polynésiens à ciel ouvert. Ils ont l’air minimaliste avec leur mur de pierre et leurs arbres tout autour, mais cela représente beaucoup plus qu’il n’y paraît. De nombreux panneaux expliquent en détail comment ces temples étaient utilisés pour les rites polynésiens.

Les versants intérieurs couverts de champs d’ananas méritent le détour. Moorea a une grande activité de culture de fruits et est le siège de l’usine Rotui, la marque polynésienne de jus de fruits. Vous pouvez également visiter l’usine et acheter leur produit dans leur magasin Manutea qui vend également des confitures et des rhums arrangés.


Pendant la saison des baleines, vous pouvez également tenter votre chance une autre fois au lieu de faire une longue randonnée. Moorea est la région la plus populaire de Polynésie française pour l’observation des baleines, alors attendez-vous à croiser plus de monde. Cela signifie également que les opérateurs ont tendance à être réservés bien à l’avance. Sur recommandation d’amis, j’ai d’abord contacté Moorea Ocean Adventures 2 semaines à l’avance ; malheureusement, ils étaient déjà complets et m’ont recommandé de contacter Pacifik Attitude avec qui je suis finalement partie.

Prévoyez une demi-journée de 7h30 à 12h30. Nous étions 6 passagers avec un capitaine et une guide. Nous étions les premiers sur le site d’observation, mais nous avons été rapidement rejoints par 4 autres bateaux. Nous avons vu au moins 6 baleines différentes dans le canal entre Moorea et Tahiti ce jour-là. Au début, nous avons réussi à entrer dans l’eau et j’ai vu une baleine avec son petit pendant au moins une microseconde. Attention la mise à l’eau pour voir les baleines sous l’eau n’est jamais garantie en Polynésie. Cela peut sembler frustrant mais, au final, j’ai apprécié le professionnalisme et le comportement respectueux l’équipage envers les baleines.

Pour le dernier arrêt avant d’embarquer à nouveau sur le ferry, je recommande un arrêt sur la plage de Temae au beau sable blanc et avec une vue imprenable sur l’île de Tahiti.

7e jour – Escale à Papeete

Mairie de Papeete Tahiti Polynésie

Compte tenu du risque météorologique, faible mais qui existe, le ferry peut être annulé ; Je vous recommande donc par sécurité de réserver votre vol intérieur le lendemain après-midi de votre retour de Moorea. Passez la nuit à Papeete et profitez-en pour visiter son marché central avant la prochaine étape de votre aventure polynésienne.

Sous l’élégante structure en métal blanche et rouge, sur une surface de plus de 7 000 m², le marché a une section alimentaire, une section florale et une section artisanat. Au dernier étage, vous trouverez des boutiques de souvenirs et un café. Avec tous les fruits tropicaux et les boulangeries, profitez-en pour savourer un délicieux petit déjeuner tropical avec une petite touche à la française.

Prenez le temps de repérer tous les souvenirs qui vous plaisent, prenez des notes mais attendez avant d’acheter quoi que ce soit. Vous serez de retour à Papeete de toute façon pour prendre votre vol international. Il n’y a aucun intérêt à vous alourdir car vous allez être limité sur les vols intérieurs.


Où séjourner à Papeete ?

Lorsque vous n’avez besoin que d’un endroit pour dormir entre deux aventures, il vaut mieux garder votre argent pour plonger plus. J’ai eu l’occasion de tester une maison d’hôtes et une auberge de jeunesse au cœur de la capitale polynésienne.

Fare d’hôtes Tutehau est l’illustration parfaite de la maison d’hôtes polynésienne chaleureuse avec un lit confortable, un beau jardin et un bon petit déjeuner avec des produits locaux. Les invités peuvent utiliser la cuisine et il y a de la place pour garer votre voiture de location. En revanche, bien que l’adresse ne soit qu’à 15 minutes à pied du centre, je ne recommande pas nécessairement de revenir à pied le soir après dîner.

J’ai aussi testé le Mahana Lodge lors de ma dernière nuit avant mon vol vers le Japon. Au cœur du centre, vous n’êtes qu’à une minute à pied du marché central et les fameuses roulottes de la place Vaiete. L’endroit était propre et bien organisé mais les espaces communs manquaient de convivialité. J’ai néanmoins pu rencontrer un couple charmant en plein voyage autour du monde et qui s’envolait comme moi au Japon avec Air Tahiti Nui le lendemain matin. Parfait : nous avons partagé le taxi pour l’aéroport à 6h du matin (2000 CFP, environ 17 €) !

Si vous avez apprécié cet article, abonnez-vous à ma newsletter pour recevoir les derniers articles directement dans votre boite email.

Cet article a été rédigé en partenariat avec l’Office du Tourisme de Tahiti et de Air Tahiti Nui. Toutes mes opinions sont personnelles et reflètent honnêtement mon expérience. 

Posted by Florine

  1. Formidable, merci Florine.

    Répondre

    1. mais de rien, Cyrille! 🙂

      Répondre

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :