Plongée en Polynésie : comment organiser son premier voyage ?

Voici mon article final qui a la volonté de résumer tous mes meilleurs conseils pour partir plonger en Polynésie ! Vous retrouverez ici tout ce que j’ai appris lors de mon premier voyage en Polynésie qui a duré 3 semaines de mi-septembre à début octobre. Je vous parlerai bien sûr des meilleurs spots de plongée en Polynésie mais aussi, avec de si nombreuses îles à visiter, comment choisir où aller tout en profitant d’un voyage relaxant dans cette destination de plongée qui est l’une des meilleures au monde.

Quels sont les meilleurs spots de plongée en Polynésie ?

J’ai résumé ci-dessous ce que vous pouvez attendre des spots de plongée les plus populaires de la Polynésie française, mais aussi d’endroits qui sont un peu plus en dehors des sentiers battus et que j’ai eu la chance de visiter.

1 – Plongée aux Tuamotu : Rangiroa, Fakarava, Manihi, Tikehau

Diving in Manihi Tuamotu French Polynesia - Plongée Polynésie

Je vais vous faire gagner beaucoup de temps. Pour faire simple, les meilleurs sites de plongée en Polynésie se trouvent dans l’archipel des Tuamotu. On y trouve de tout : de magnifiques récifs coralliens, des tombants vertigineux, de puissantes plongées dérivantes dans les passes et un nombre surprenant d’espèces marines pélagiques. Ainsi, en tant que plongeur voyageant en Polynésie française pour la première fois, assurez-vous de visiter au moins un atoll des Tuamotu.

Seule une poignée d’atolls concentre les centres de plongée sous-marine des Tuamotu : Rangiroa, le plus grand atoll des Tuamotu avec 8 centres de plongée, Fakarava avec 7 centres de plongée, Tikehau avec 4 centres de plongée et Manihi avec un unique centre de plongée.

Au cours de mon voyage, j’ai découvert que Rangiroa attirait bien plus de visiteurs que les autres atolls, au point qu’il y a actuellement des études en cours sur l’impact du tourisme de masse sur les cétacés. Peut-être en raison des disponibilités limitées en matière d’hébergement, j’ai découvert que Fakarava est un paradis pour les requins bien plus paisible.

2 – Plongée aux Marquises : Hiva Oa

Plongée Hiva Oa Marquises - Plongée Polynésie

Hiva Oa est la nouvelle destination de plongée en Polynésie qui fait de plus en plus parler d’elle. Compte tenu de l’éloignement de l’archipel, les Marquises c’est un peu l’expérience ultime de plongée loin des foules. Malgré une visibilité significativement réduite, si l’aventure vous tente, vous découvrirez un écosystème marin stupéfiant, une véritable autoroute de raies mantas et l’opportunité de croiser des requins-marteaux.

3 – Plongée à Tahiti & Moorea

Péninsule de Tahiti - Plongée Polynésie
Tahiti

Tahiti et sa plus grande ville, Pape’ete (prononcer « Papéhété »), est la capitale de la Polynésie française. C’est donc là que votre vol international vous déposera.

Si les sites de plongée de la côte ouest de Tahiti, près de Papeete, et Moorea, ne m’ont pas impressionnée, je suis tombée sous le charme de la péninsule de Tahiti, à 2 heures de route de l’autre côté de l’île. Les sites de plongée sont des plateaux de coraux durs peu profonds prolongés par des tombants impressionnants. Mis à part un léger courant de marée, ce sont de belles plongées assez faciles et loin de la foule. Tout juste ce qu’il faut pour se mettre dans le bain d’un voyage de plongée en Polynésie française.

La meilleure façon de se remettre du décalage horaire après un vol international au départ est de rester quelques jours à Tahiti avant de s’envoler vers les autres archipels de Polynésie. Le meilleur conseil que je puisse donner est de partir faire un mini road-trip qui vous permettra de faire de la plongée à la péninsule de Tahiti et d’en profiter pour aller voir les baleines à bosse en saison.

4 – Plongée à Bora-Bora

S’il y a bien une île qui pourrait être encore plus célèbre que Tahiti en Polynésie, c’est Bora-Bora. Cependant, sa renommée en a fait l’endroit le plus cher à visiter en Polynésie française. En raison de la demande, vous pouvez faire de la plongée sous-marine à Bora-Bora, mais c’est plus un lieu de baptême de plongée que la destination ultime pour les plongeurs expérimentés.

Que peut-on voir sous l’eau en Polynésie ?

Passe de Tumakohua Fakarava - Plongée Polynésie

La Polynésie française c’est avant tout l’endroit où l’on peut voir les grands animaux marins en nombre. En revanche, les amateurs de récifs coralliens multicolores et de faune macro passeront. Si vous aimez les requins, les raies mantas et les baleines, c’est tout simplement l’une des meilleures destinations au monde.

Voici quelques exemples des espèces marines que vous serez susceptible de croiser lors d’un voyage en Polynésie française :

  • Requins gris de récif
  • Requins tigres
  • Requins marteaux
  • Requins à pointe noire
  • Requins à pointe blanche
  • Requins nourrices (dits dormeurs en Polynésie)
  • Requins citrons
  • Raies mantas
  • Mérous marbré
  • Baleines à bosse

Il est important de noter que la Polynésie française est l’un des rares pays au monde à interdire totalement dans sa législation environnementale l’appâtage et le nourrissage des animaux sauvages, y compris les requins. Cette loi est entrée en vigueur fin 2017 et, malheureusement, certains opérateurs proposent encore des expériences de nourrissage sans tenir compte de cette interdiction (notamment à Tahiti, Moorea et Bora-Bora). Refusez d’y participer et rappelez-vous qu’en tant que plongeurs, nous sommes uniquement censés laisser des bulles et ne pas interférer avec les écosystèmes marins.

En même temps, la Polynésie est l’un des rares endroits au monde à offrir des sites de plongée où vous êtes presque assuré de voir des centaines de requins sans appât grâce à la topographie unique de ses passes. Ces portails naturels à travers la barrière de corail permettent à l’eau de communiquer entre le lagon, riche en nutriments, et l’océan. C’est la raison pour laquelle les îles Tuamotu sont devenues si célèbres auprès des plongeurs, et notamment la passe de Tiputa dans l’atoll de Rangiroa et la passe de Tumakohua dans l’atoll de Fakarava.

Quels centres de plongée choisir en Polynésie ?

Tahiti Iti Diving Dive Centre - Plongée Polynésie

La plongée sous-marine n’est pas bon marché en Polynésie française, mais son coût est proportionnel au coût global de la vie sur place, qui tend à être élevé, logement et alimentation compris. La Polynésie française utilise le Franc Pacifique (XPF) comme monnaie, qui est à taux fixe avec l’Euro. Les résidents de l’UE peuvent retirer de l’argent sans frais de change aux distributeurs automatiques avec leur carte de crédit.

Le prix d’une seule plongée en Polynésie française varie de 7 000 XPF (59€) à 15 000 XPF (126€) selon le centre de plongée et si un long trajet en bateau est nécessaire pour rejoindre le site de plongée. Pour un prix moyen de 10 000 XPF la plongée, si vous prévoyez au moins 10 plongées au cours de votre voyage, le budget serait d’environ 840€ uniquement pour la plongée (si vous êtes un plongeur passionné c’est le minimum que je recommande, j’ai moi-même effectué 14 plongées en 3 semaines).

Heureusement, les centres de plongée sous-marine de toute la Polynésie se sont réunis en réseaux pour offrir des forfaits de plongées à dépenser entre les différents partenaires. Vous pouvez choisir entre 3 réseaux :

  • Te Moana Diving Pass: Le forfait de 10 plongées est actuellement à 72 000 XPF (environ 603€, soit une réduction de 28%). Vous pouvez choisir entre 14 centres de plongée dans les îles de la Société et les Tuamotu.
  • Top Dive: le plus grand opérateur de plongée sous-marine en Polynésie possède 10 centres de plongée dans les îles de la Société et les Tuamotu. Leur forfait de 10 plongées est à 89 000 XPF (environ 746 €, soit une réduction de 11 %). Si leur prix tend à être plus élevé, il est intéressant de noter qu’ils offrent gratuitement le Nitrox aux plongeurs certifiés. J’ai également remarqué qu’ils étaient le seul centre où j’ai pu faire une sortie de 2 plongées, ce qui permet de gagner beaucoup de temps sur une journée.
  • E-diving pass: Ils possèdent le plus grand réseau de centres de plongée de Polynésie française, y compris des centres de plongée dans les îles Marquises et les îles Australes, ce qui vous laisse plus de liberté pour décider avec qui vous voulez plonger. Il n’y a pas de forfait à prix fixe puisque vous devez sélectionner au préalable les centres de plongée et le nombre de plongées que vous souhaitez effectuer dans chacun d’entre eux. 10 billets à dépenser entre Tahiti, Manihi, Fakarava, Rangiroa et Hiva Oa reviendrait à 82 340 XPF (environ 690€, soit une réduction de 18%).

Bon à savoir :

  • Tous les centres de plongée que j’ai visités avaient du matériel de location quasiment neuf, donc si vous n’avez pas envie de tout transporter, la Polynésie est l’un des rares endroits où je peux recommander de voyager un peu plus léger.

Quelle est la meilleure saison pour partir plonger en Polynésie ?

O2 dive centre Fakarava French Polynesia - Plongée Polynésie

À Tahiti et dans les îles Tuamotu, la saison sèche et ensoleillée va d’avril à novembre (la saison des pluies correspond à l’été austral, de novembre à mars). L’archipel des Marquises est beaucoup plus proche de l’équateur que le reste de la Polynésie ; son climat diffère donc légèrement de celui de Tahiti et des autres îles, il a tendance à être plus chaud. La saison des pluies s’étend de janvier à début mars, il est donc recommandé d’y aller entre septembre et décembre.

La température de l’eau est comprise entre 26 et 28°C toute l’année (+1°C dans les îles Marquises). La plupart des gens plongent en shorty de 3 mm, mais si vous apportez votre combinaison intégrale de 3 mm ou de 5 mm, vous n’aurez pas trop chaud (j’étais en combinaison 5 mm car j’allais par la suite dans des eaux plus fraîches au Japon).

Du point de vue des migrations des animaux marins, voici le calendrier des saisons :

  • Les requins gris de récif peuvent être observés toute l’année
  • La saison des baleines à bosse est d’août à octobre à Tahiti et Moorea, d’octobre à décembre aux Marquises
  • La saison du requin-marteau s’étend de février à mars dans les Tuamotu, de juillet à septembre aux Marquises
  • La saison de reproduction des mérous marbrés s’étend de mi-juin à début juillet dans les îles Tuamotu

Pour un premier voyage de plongée sous-marine en Polynésie française, j’ai trouvé que le mois de septembre était vraiment un compromis idéal.

Comment voyager d’île en île en Polynésie ?

Aéroport de Nuku Hiva - Marquises Polynésie

J’ai d’abord effectué un vol international de Paris à Tahiti avec une escale de deux heures à Los Angeles, en Californie, avec Air Tahiti Nui. Si vous venez êtes basé en Europe, vous devez d’abord vous rendre à l’aéroport de Paris-CDG. Pour ceux qui auraient la chance d’être déjà au Japon et en Nouvelle-Zélande (lors d’un tour du monde par exemple), vous avez la possibilité de prendre un vol direct depuis Tokyo ou Auckland ; j’ai d’ailleurs profité de l’occasion pour revenir au Japon de cette façon à la fin de mon voyage.

Bien qu’il soit très tentant de partir explorer la Polynésie en bateau, il faut se rendre compte des distances entre les 5 archipels principaux de Polynésie (les îles de la Société, les Tuamotu, les Marquises, les Australes et les Gambier). Dans son magazine de bord, la compagnie domestique a eu l’excellente idée de superposer son réseau de lignes à une carte de l’Europe pour permettre aux de se rendre compte de la taille de la Polynésie française. Des îles Australes aux îles Marquises, c’est comme aller de Madrid à Moscou !

Maintenant, vous pouvez facilement comprendre que si vous voulez avoir un bon aperçu de la Polynésie en visitant différents archipels, le seul moyen est de prendre un vol intérieur entre les îles avec Air Tahiti, la seule compagnie aérienne de Polynésie française.

Elle propose différents pass inter-îles pour se rendre aux Tuamotu et aux Marquises. Le pass Lagon pour les Tuamotus avec une extension Marquises me parait une excellente option pour les plongeurs (vous pouvez aller à Moorea en ferry).

Il est possible de se rendre en bateau avec les cargos qui ravitaillent les atolls. Cependant, les places sont rares et sont généralement attribuées en priorité aux résidents. Si vous prenez en compte le fait que vous ne pourrez pas réserver à l’avance et que vous devrez tenter votre chance à la dernière minute, je ne vous le recommande pas, sauf si vous avez 2 ou 3 mois devant vous.

Bien sûr, vous pouvez aussi envisager de réserver une croisière de plongée en Polynésie, mais vu son éloignement au milieu du Pacifique, je pense qu’il serait dommage de manquer la vie à terre que ce soit à Tahiti ou aux îles, surtout pour un premier voyage.

Où séjourner en Polynésie ?

Les resorts de luxe

Sofitel Tahiti - Polynésie

S’il y a bien une chose pour laquelle la Polynésie est devenue célèbre (au-delà de la plongée sous-marine), c’est pour ses bungalows sur pilotis ! Qui n’a pas vu ces photos d’un couple en lune de miel passant le moment le plus romantique de leur vie sur l’un d’eux ? Je suppose que vous ne serez pas surpris si je vous dis que c’est la façon la plus chère de séjourner en Polynésie française.

Si cela fait partie de votre rêve, vous pourriez tout à fait vous contenter d’un type d’hébergement « petit budget » pour la plus grande partie de votre voyage et ensuite vous faire plaisir pour votre dernière nuit à Tahiti avant de rentrer à la maison ? Pour vous donner une idée, les chambres standards dans les hôtels de luxe en Polynésie commencent à partir de 200€ la nuit alors que les bungalows sur pilotis commencent à partir de 700€ la nuit.

Mes meilleures expériences de ce type d’hôtels furent à Tahiti au Manava Suite Resort et à Hiva Oa, aux Marquises, au Hanakee Pearl Lodge.

Petite hôtellerie familiale (maisons d’hôtes)

Manihi Blue Way Dive Lodge - Tuamotu Polynésie

Il s’agit du type d’hébergement que j’ai préféré en Polynésie. Pour un coût très raisonnable (aussi raisonnable que cela puisse être en Polynésie compte tenu du niveau de vie). Pour environ 100 à 150€ par nuit, vous aurez votre chambre avec salle de bain attenante, petit déjeuner et dîner inclus tout en partageant la vie d’une famille locale et en dégustant les spécialités les plus authentiques et les plus délicieuses de Polynésie.

Mes meilleures expériences se sont déroulées dans les Tuamotu, à Manihi, au Blueway Dive Lodge et à Fakarava, au Tetamanu Diving Village.

Auberges de jeunesse & Camping

Guesthouse Tahiti Peninsula

La Polynésie française a longtemps été une destination réservée à ceux qui avaient un portefeuille bien garni, mais aujourd’hui, des solutions d’hébergement meilleur marché apparaissent ici et là dans les îles.

A Tahiti, j’ai essayé l’auberge de jeunesse de Papeete pour 35€ la nuit et j’ai réservé aussi un gîte sur Airbnb pour 59€ la nuit sur la péninsule de Tahiti. (Obtenez 34€ de réduction sur votre réservation lorsque vous vous inscrivez sur Airbnb en cliquant ici).

Sur l’île de Moorea, j’ai aussi vu une auberge de jeunesse avec un dortoir et des petits bungalows, et sur l’atoll de Fakarava, un camping avec des tentes à louer ! Cela peut être un excellent moyen pour équilibrer votre budget si vous n’avez pas besoin d’un confort 5 étoiles chaque soir.

Ma suggestion d’itinéraire en Polynesie pour les plongeurs

Tetamanu Diving Village Fakarava - Plongée Polynésie

Si vous avez lu jusqu’ici, vous avez sûrement compris que l’organisation de votre premier voyage en Polynésie française va vous demander un peu de temps, rien que pour décider où aller. Le meilleur conseil que je puisse vous donner avant de vous proposer mon itinéraire est de résister à la tentation de visiter le plus d’îles possible au cours de votre voyage.

Je comprends que pour beaucoup d’entre vous, la Polynésie est souvent le voyage d’une vie et qu’il n’y aura peut-être pas de deuxième occasion compte tenu de la distance et du coût. Cependant, je vous promets que vous ferez un voyage beaucoup plus agréable en limitant le nombre d’îles. Pour avoir un bon aperçu des différences naturelles et culturelles entre les archipels de Polynésie, essayez d’en visiter trois comme les îles de la Société, les Tuamotu et les Marquises.

Si vous n’avez que 2 semaines, comme je sais que c’est le cas en particulier pour nos amis canadiens, voici mon itinéraire idéal :

  • Tahiti – 3 jours
  • Moorea – 1 jour
  • Fakarava – 4 jours
  • Nuku Hiva – 2 jours
  • Hiva Oa – 3 jours
  • Tahiti – 1 jour

Pour des gens qui viennent d’Europe, 3 semaines me paraissent néanmoins une meilleure idée. Dans ce cas, je recommande de passer cette semaine supplémentaire dans l’archipel des Tuamotu en explorant deux autres îles parmi Rangiroa, Manihi et Tikehau.

Si vous avez apprécié cet article, abonnez-vous à ma newsletter pour recevoir les derniers articles directement dans votre boite email.

Cet article a été rédigé en partenariat avec l’Office du Tourisme de Tahiti et de Air Tahiti Nui. Toutes mes opinions sont personnelles et reflètent honnêtement mon expérience. 

Posted by Florine

Laisser un commentaire