Plongée en Ecosse : mon itinéraire préféré à travers les Highlands

Après avoir voyagé tout autour de l’Écosse pendant deux ans tout en recherchant les meilleurs sites de plongée, voici un itinéraire d’une semaine permettant d’avoir un bon aperçu des Highlands en un temps assez restreint. Comme il s’agit d’un road-trip reliant des sites de plongée du bord, vous n’avez besoin que d’une voiture et de 2 bouteilles par personne.

La plongée en Ecosse permet de découvrir des lieux hors des sentiers battus où seuls les plongeurs locaux vont. Mon itinéraire commence à Glasgow, une ville tellement sous-estimée, oubliée de la plupart des itinéraires touristiques en Ecosse. C’est la ville la plus proche de l’itinéraire mais aussi le seul endroit en Ecosse avec une boutique de plongée où vous pouvez louer tout l’équipement nécessaire.

Un itinéraire de 7 jours reliant les meilleurs sites de plongée du bord en Ecosse

En fonction de l’heure à laquelle vous commencez ou de votre rythme, vous pouvez passer plus ou moins de temps à chaque endroit. Je vous donne quelques options dans cet article. En partant de Glasgow avec 2 bouteilles pleines et en les remplissant à Oban 2 fois, vous pouvez tenir toute la semaine. Le dernier jour est une journée sans plongée pour permettre à ceux qui rentrent chez eux en avion de le faire en toute sécurité après une semaine de plongée.

1er jour – Glasgow

Lors d’un voyage en Ecosse, la plupart des visiteurs préfèrent généralement visiter Édimbourg. Et pourtant, Édimbourg et Glasgow sont des villes bien différentes : la première est historiquement élégante et chic, la seconde dynamique et cosmopolite. Avant d’aller chercher le matériel de plongée nécessaire à Glasgow pour la semaine, voici mes endroits préférés à Glasgow auxquels je vous conseille d’aller jeter un coup d’œil :

  • La Cathédrale & la Necropole : C’est le quartier du Glasgow médiéval. La cathédrale a été construite au XIIe siècle et a été modifiée au fil des siècles. Juste à côté, sur une colline, se dresse la Nécropole: un impressionnant cimetière victorien avec une vue à 360° sur Glasgow qui m’a rappelé le cimetière du Père-Lachaise à Paris.
  • Le quartier de Merchants City : Symbole d’un XVIIIe siècle prospère, lorsque les marchands de Glasgow se sont enrichis avec le commerce du thé, du sucre et du tabac et y ont établi leur entrepôt et leur résidence. Les rues sont parfaitement alignées entre les bâtiments victoriens blancs et roses. On y trouve aussi de magnifiques fresques de street-art.
  • Le musée Kelvingrove : Le musée de Kelvingrove réunit en un seul lieu des antiquités égyptiennes à des expositions sur la biologie marine. Ma partie préférée reste la collection de meubles Art Nouveau Mackintosh et les peintures impressionnistes des Glasgow Boys. L’entrée est basée sur un don, elle peut donc être gratuite si vous le souhaitez.
  • Le quartier du West End : Tout autour de Kelvingrove Museum se trouve le quartier branché du West End où j’adore aller dîner ou prendre un verre. Attendez-vous à un mélange de tradition écossaise et de saveurs exotiques. Mes endroits préférés sont le pub Brewdog (1397-1403 Argyle St.) pour une bière artisanale écossaise, The Little Curry House (41 Byres Rd.) pour une cuisine indienne traditionnelle ou fusion avec ses haggis pakoras, The Ox and Finch (920 Sauchiehall St.) pour ses cocktails raffinés et ses «tapas» écossaises, The Hanoi Bike Shop (8 Ruthven Lane) pour un délicieux phö vietnamien et du tofu fait maison, et enfin The Crabshakk (1114 Argyle St), pour ce qui est peut-être le meilleur fish and chips d’Ecosse.
  • SSE Hydro Arena & le pont Clyde Arc : Ce quartier moderne incarne le nouveau visage Glasgow. Le système d’éclairage les transforme la salle de concerts et le pont en œuvres d’art la nuit tombée ; parfait pour une dernière promenade après dîner.

Avec toutes ces choses passionnantes à faire à Glasgow, n’oubliez pas de récupérer votre équipement de plongée sous-marine à Aquatron Dive Shop (ouvert du lundi au vendredi de 10h à 18h, du samedi de 9 h à 17 h, 30 rue Stanley, Glasgow, + 44 141 429 7575). Ils ont tout ce dont vous pourriez avoir besoin : combinaisons étanches, bouteilles, plombs, etc. Je recommande de les contacter en avance pour réserver le matériel (en anglais uniquement).

2e jour – Arrochar & Loch Long

Le premier spot de plongée sous-marine sur le Loch Long se nomme A-Frame, à seulement 45 minutes de Glasgow. Si vous louez votre combinaison étanche c’est le spot idéal pour retourner à Glasgow en cas de problème. Sinon, un peu plus loin sur les rives du Loch Long, je préfère Conger Alley et Twin Piers. Si vous avez pris 2 bouteilles, vous devrez choisir entre ces 2 sites pour plonger au Loch Fyne en chemin vers Oban où vous pourrez remplir vos bouteilles de nouveau. L’espace de stationnement est limité pour chaque site, il est donc recommandé de s’y rendre tôt le matin.

Le site de plongée le plus accessible est Twin Piers, c’est là où on peut voir au-dessus de la surface les anciennes structures de pontons qui ont depuis disparu. Conger Alley est à quelques centaines de mètres plus loin avant que le virage qui tourne à droite dans les bois. Les deux plongées ont une profondeur maximale de 15 mètres où vous pouvez trouver des rochers colonisés par des coraux mous et autres anémones de mer, des bernards-l’hermite, des pétoncles, des crevettes, des écrevisses et des congres.

Le fond du Loch Long est vaseux, il faudra donc bien penser à palmer en frog kick. Le vase est si fine que le simple fait de la toucher du bout du doigt gâchera votre visibilité. Je me suis fait avoir en voulant prendre un cliché d’un congre et d’une cérianthe (surnommée anémone feu d’artifice en anglais).

Avec de la chance, avant ou après votre plongée, vous verrez peut-être d’adorables loutres de mer ou un sympathique phoque gris que les plongeurs de Glasgow ont surnommé Beryl.

Vous pouvez passer la nuit à Arrochar et partir tôt le lendemain matin, ou après votre plongée dans le Loch Long, partir directement vers le Loch Fyne pour plonger à Sainte-Catherine et passer la nuit à Inveraray.

3e jour – Saint Catherine & Loch Fyne

«St-Cats», comme l’appellent les plongeurs écossais, a été ma plongée préférée des lochs de mer en Ecosse. J’ai peut-être eu beaucoup de chance ce jour-là, mais avec un grand soleil et des eaux claires, j’ai compris pourquoi tant de gens de Glasgow aimaient faire toute cette route pour y passer le week-end.

Cette zone du Loch Fyne permet une plongée un peu plus profonde, avec environ 20 m de fond. Si vous nagez à 40° à l’Ouest du rivage, vous trouverez l’épave d’un hors-bord recouvert d’anémones où les homards et des gonelles (butterfish en anglais) jouent à cache-cache avec les plongeurs.

Entre la petite épave et la côte rocheuse (en allant à 90° à l’Est), c’est un paradis pour les passionnés de muck diving. J’y ai découvert des espèces intéressantes comme les galathées, une souris de mer et un dragonnet lyre aux couleurs irisées vertes et bleues. En remontant le long des rochers, j’ai trouvé des étoiles-coussins, de petites araignées de mer aux longues pattes fines et un beau nudibranche blanc et jaune. Ce spot de plongée est un incontournable en Ecosse, j’ai donc décidé d’ajouter à ma liste des meilleures plongées en Europe.

4e et 5e jour – Oban & le détroit de Kerrera

Oban est un endroit fréquemment mis sur les itinéraires touristiques en Ecosse. En revanche, seuls les plongeurs savent quelle route prendre pour découvrir le détroit de Kerrera et le petit port de Gallanach.

Station balnéaire popularisée par la reine Victoria qui aimait s’y reposer, assurez-vous de monter la colline jusqu’à la tour McCaig pour en apprécier le panorama. Ce mini-Colisée offre une vue imprenable sur l’île de Mull.

Se promener le long du port avec une boîte de fish and chips semble être l’activité préférée des Ecossais à Oban, mais profitez-en pour embarquer pour une excursion d’une heure jusqu’à la colonie de phoques la plus proche.

La distillerie Oban qui est l’une des rares distilleries d’Ecosse située en centre-ville. Ne manquez pas l’occasion de découvrir comment est fabriqué l’or liquide écossais (pour information, l’Oban 14 est l’un des meilleurs scotches single malt des Highlands).

Je vous recommande de passer 2 nuits à Oban pour bien profiter des différentes activités et des plongées à Gallanach et partir au matin du troisième jour vers Loch Creran.

Pour trouver le chemin menant à Gallanach, vous devez prendre la direction de la gare maritime où les véhicules peuvent embarquer sur le ferry. N’entrez pas dans la zone du terminal sur votre droite, mais allez un peu plus loin où vous trouverez deux itinéraires possibles : un vers le point de vue de Druim Mor et une petite route avec un panneau indiquant « Dive Centre ». Je vous laisse deviner lequel vous devez prendre!

Le trajet dure seulement 10 minutes depuis le centre d’Oban et offre une vue magnifique sur les rives de l’île de Kerrera. Au bout de la route, vous trouverez un grand parking avec de nombreux plongeurs préparant déjà leur équipement. C’est également là que vous trouverez le centre de plongée Puffin Divers où vous pourrez recharger vos bouteilles.

La vie marine dans le détroit de Kerrera est plus proche de ce que vous pouvez voir en pleine mer par rapport aux lochs de mer, le Firth of Lorne est juste derrière la pointe de Kerrera. Profitez-en pour plonger autant que vous le souhaitez car le compresseur est juste à côté de vous, puis remplissez vos bouteilles une dernière fois pour vos deux dernières plongées de l’itinéraire.

En option, en particulier en été, vous pouvez plonger en bateau depuis Oban ou Lochaline via Mull avec le ferry. L’île de Mull regorge de lieux magnifiques à visiter tels que le village de Tobermory, l’abbaye d’Iona et la grotte de Fingal.

Entre la mi-juillet et la mi-août, vous pourrez également nager avec les requins pèlerins dans le détroit de Mull ou près des îles de Coll et Tiree. Ajoutez au moins 3 jours pour faire cette étape supplémentaire.

6e jour – Loch Creran & Loch Leven

Après avoir quitté Oban de bon matin, préparez-vous à une route panoramique en direction de Fort Williams et Glencoe. Faites un premier arrêt à Connel Bridge qui traverse l’embouchure du Loch Etive. Sous le pont, les chutes de Lora sont en fait de puissants tourbillons formés par les courants de marée.

Les rives du Loch Creran se trouvent à 30 minutes de route d’Oban. Cet endroit est connu des biologistes marins pour ses récifs uniques de vers serpulides. En plongée, ces récifs se situent sur le côté droit de la mise à l’eau. En deuxième partie de plongée, le côté gauche ravira les fans de muck diving. Le Loch Creran étant une aire marine protégée, le plus grand soin doit être apporté à son palmage et sa flottabilité.

En continuant sur la route, vous passerez devant le château de Stalker qui mérite un arrêt et une courte promenade pour profiter du paysage de la côte ouest écossaise.

A l’approche de Glencoe, vous trouverez le dernier site de plongée de ce road trip à Ballachulish (prononcer «Ballahoulish»). Pour arriver sur le site surnommé « The Slates » (les ardoises en anglais), vous devrez tourner à gauche lorsque vous verrez le panneau indiquant des gîtes de vacances. Si vous voyez le village de Ballachulish sur votre droite, vous êtes allé trop loin!

Vous comprendrez rapidement le nom de ce site de plongée lorsque vous garerez votre voiture (l’espace est limité alors faites de votre mieux pour vous garer de manière civilisée). Les rives de cette zone du Loch Leven sont en effet couvertes d’ardoises.

L’orientation de la plongée est simple: vous commencez sur l’une des rives de la petite péninsule, puis vous la contournez pour finir du côté opposé. Contrôlez bien votre profondeur car le Loch Leven est beaucoup plus profond que les autres sites. De nombreux plongeurs écossais viennent s’y former à la plongée profonde.

La vue du Loch Leven sur les sommets voisins de Ben Nevis et de Glencoe est à couper le souffle. C’est l’endroit idéal pour terminer cet itinéraire dans les Highlands. Passez la nuit à Glencoe, pour profiter un peu plus de ses paysages merveilleux le lendemain matin.

7e jour – Glencoe & Loch Lomond

J’ai gardé le meilleur pour la fin. Glencoe a été mon endroit préféré en Ecosse. Pour moi, aucun endroit n’incarne mieux l’essence des Highlands que Glencoe. Pas étonnant qu’on retrouve cette vallée d’Ecosse comme décor de nombreux films tels que Harry Potter, Braveheart ou Highlander.

Il y a des sentiers pour tous les niveaux de randonneurs qui partent de Glencoe. Un conseil important, les sommets de Glencoe peuvent atteindre les 1150 m d’altitude, donc si vous avez fait une plongée profonde la veille aux « Slates », assurez-vous de rester à une altitude raisonnable (en dessous de 600 m). Au cœur de la vallée, je recommande le sentier boisé de Signal Rock, balade agréable et fortement liée à l’histoire de l’Ecosse.

Je préfère vous avertir, tout au long de la route de Glencoe à Loch Lomond, vous aurez envie de vous arrêter plusieurs fois pour prendre des photos, alors planifiez votre journée avec soin. Une fois à Crianlarich, en prenant l’A82, vous profiterez de vues magnifiques le long du Loch Lomond. Si vous n’avez le temps que pour un seul arrêt, arrêtez-vous à Luss.

Le village de Luss est un ensemble d’adorables petits cottages le long d’une plage sur les bords du Loch Lomond où se rencontrent les kayakistes et les cygnes. La vue depuis le ponton principal du village est incroyable sur les îles du Loch et le sommet de Ben Lomond.

Si vous avez encore un peu de temps avant de retourner à Glasgow, pourquoi ne pas visiter une seconde distillerie? La distillerie Glengoyne qui prétend être la plus jolie distillerie d’Écosse, n’est qu’à 30 minutes de Glasgow. Entre leur joli jardin fleuri et sa cascade et l’élégante salle de dégustation, j’aurais bien envie de les croire.

Quelle est la meilleure saison pour aller plonger en Ecosse ?

Si vous voulez profiter d’un temps un peu plus chaud et une chance de combiner cet itinéraire avec une excursion pour aller voir les requins-pèlerins, il vaut mieux y aller la première quinzaine d’août. À cette époque de l’année, vous pouvez profiter d’un temps plus clément, mais l’eau ne dépassera pas les 12°C. Quelle que soit la saison, une combinaison étanche est nécessaire.

En dehors de la saison des requins-pèlerins, vous pouvez plonger dans les lochs de mer toute l’année. En février-mars, l’eau est la plus froide (entre 6 et 8°C) mais beaucoup plus claire. Avec une température d’air proche de zéro, l’eau peut être plus chaude que l’air, en particulier au fond où elle sera plus chaude qu’en surface. Un samedi matin de février, la température extérieure était de -2°C, l’eau en surface était à 6°C, et à 12 m de profondeur, elle était à 8°C !

Mes meilleurs conseils pour conduire en Ecosse

driving on the left to go scuba diving in Scotland

Cet itinéraire ne peut se faire autrement qu’en louant une voiture. Au cas où vous ne seriez pas au courant, on conduit à gauche en Ecosse, et dans toutes les Iles Britanniques.

J’ai remarqué que cela inquiétait souvent mes amis du continent européen qui étaient inquiets de conduire du côté opposé. De mon côté j’ai appris à conduire à droite en France et j’ai appris à conduire à gauche en Irlande et en Indonésie. Pendant les 2 ans que j’ai passés en Écosse, je n’ai pas trouvé cela problématique

Prenez votre temps, suivez la voiture devant vous et vous verrez que vous retrouverez vos réflexes rapidement. Attention en particulier aux carrefours lorsqu’on tourne à gauche à bien rester sur sa gauche!

Les routes britanniques sont incroyablement bien organisées avec une myriade de panneaux de signalisation; vous êtes «kindly» guidé pour faire ce que vous devez faire ou ne pas faire sur la route.

Si vous pensez que cela pourrait vous aider, n’hésitez pas à louer une voiture automatique, elles sont très populaires au Royaume-Uni. Consultez le site Web de la plus grande société indépendante de location de voitures en Écosse pour obtenir le meilleur prix.

J’espère que cet itinéraire vous donnera envie d’explorer l’Écosse. Quand j’ai déménagé en Écosse, j’aurais souhaité pouvoir trouver un tel résumé, mais je suis heureuse de partager aujourd’hui les meilleurs conseils de mes deux années dans cette région incroyable que je peux désormais appeler une de mes «maisons» .

Si vous avez apprécié cet article, abonnez-vous à ma newsletter pour recevoir les derniers articles directement dans votre boite email.

Posted by Florine

Laisser un commentaire