10 raisons d’aller plonger à Ishigaki au Japon

À 1 956 km de Tokyo, Ishigaki est plus proche de Taiwan que de de son propre pays. « L’île aux murs de pierre » est la porte d’entrée de l’archipel qu’elle forme avec les îles d’Iriomote, Taketomi, Hateruma, Kuroshima et Yonaguni. Ishigaki et les îles Yaeyama font partie de la préfecture d’Okinawa, mais on note une ambiance bien différente. Il est compréhensible de vouloir explorer Okinawa Honto (la principale île d’Okinawa) en premier si vous avez envie de faire de la plongée à Okinawa, comme je l’ai fait l’année dernière, en juin. Mais cette année, de mi-février à mi-mars, je suis revenue à Okinawa et j’ai pu enfin découvrir la plongée à Ishigaki. Grâce à un choix fantastique de sites de plongée accessible à tous les niveaux de plongeurs, j’ai compris qu’Ishigaki était en fait la destination n°1 de la plongée au Japon et en voici les 10 raisons.

 

1 – L’archipel des Yaeyama : terrain de jeux immense pour plongeurs passionés

Hirakubo Lighthouse Ishigaki Okinawa Japan

Phare de Hirakubo au nord d’Ishigaki

Le style des plongées à Ishigaki était complètement différent d’Okinawa Honto. À Ishigaki, vous embarquerez à bord de votre bateau pour la journée pour une croisière de 3 plongées parmi les nombreux récifs des îles Yaeyama. D’habitude, en hiver, les centres de plongée naviguent vers le sud, principalement autour de Taketomi-jima et de Kuroshima, car les vents soufflent du nord au sud. En été, ils se dirigent principalement vers le nord, dans la baie de Kabira et à Kohama-jima, lorsque les vents soufflent dans le sens opposé. Mais chaque jour de l’année, les vents peuvent changer et, par conséquent, en seulement 3 jours de plongée, vous pouvez potentiellement accéder à tous les sites de plongée de la baie de Kabira à Kuroshima.

 

 

 

2 – Plonger avec les raies mantas toute l’année

Manta ray Scuba diving Ishigaki Okinawa Japan

Raies manta de la Baie de Kabira

Tandis que d’autres destinations dans le monde, en particulier l’Indonésie, sont plus connues pour leurs rencontres avec les raies manta, Ishigaki devrait aussi figurer sur la liste des meilleurs endroits sur Terre avec l’un des taux de rencontre les plus élevés. Sans aucun doute, Ishigaki fait partie des meilleures destinations de plongée en Asie. Les raies manta nagent dans les eaux d’Ishigaki toute l’année:

  • De décembre à avril: les sites de rencontre des mantas se trouvent au sud, près de Kuroshima, Panari-jima et de la baie de Kanakawa, au sud d’Iriomote-jima.
  • De mai à novembre: le meilleur site est la célèbre baie de Kabira, au nord d’Ishigaki, mais aussi le Canal de Yonara entre Iriomote-jima et Kohama-jima.

 

 

Si vous n’avez jamais rencontré de raies manta auparavant et que cela vous tient à cœur, préférez l’été à l’hiver, où vous aurez encore plus de chances de les voir. Dans mon cas, nous avons dû nous rendre au sud de l’île d’Iriomote, à plus d’une heure de bateau d’Ishigaki, car nous ne les avons pas vu à Kuroshima. Un jour où les vents étaient favorables pour atteindre la baie de Kabira, nous n’avons vu aucune raie manta non plus.

 

3 – Des tortues à chaque plongée à Kuroshima

Turtle Kuroshima diving in Ishigaki Okinawa Japan

Tortue à Kuroshima

Je suis allée plonger 3 fois près de Kuroshima (qui signifie île noire en japonais mais qui a la forme d’un cœur vue du ciel). Il faut environ 30 minutes pour arriver à Kuroshima par bateau depuis le port d’Ishigaki. Chaque fois, en quelques minutes, une ou deux tortues vertes venaient nous dire bonjour!

 

 

Au-delà de ces rencontres sympatiques, Kuroshima a également été la destination de l’une de mes plongées préférées autour d’Ishigaki: la grotte de Nakamoto. C’était principalement dû à son bébé requin qui y a élu domicile et qui était peu farouche. Outre la belle lumière bleue provenant de l’entrée de cette grotte marine de taille moyenne, vous trouverez également des poissons-soldats, des homards et des gobie des cavernes qui nagent sur le dos!

 

4 – Tout pour la photo macro à Taketomi-jima

Hawkfish Taketomi diving in Ishigaki Okinawa Japan

Poisson épervier à point rouge, Taketomi-jima

L’île Taketomi, située à seulement 15 minutes de bateau du port d’Ishigaki, est un paradis pour les photographes sous-marins qui aiment la macro. Bien qu’il n’y ait pas beaucoup de coraux à regarder, les fonds sableux près de la côte est de Taketomi-jima abrite une grande diversité de petites créatures marine. J’étais bien contente de pouvoir compter sur les yeux de lynx de ma guide de plongée, Sachi de Prime Scuba, qui aime la macro autant que moi. Elle m’a montré une murène ruban, un minuscule crabe trapèze, un poisson épervier à pointe rouge, un banc de poisson-verre, des anthias rose vif, un poisson perroquet juvénile et de nombreuses blennies.

Si vous êtes fan de nudibranches, assurez-vous que Taketomi soit inclus dans votre programme de plongée. Le site de plongée appelé « Potato Reef » regorgeait de nudibranches. J’y ai trouvé un Chromodoris Magnifica qui ressemble à un zèbre sous-marin, un Glossodoris Cruenta avec sa robe jaune à pois rouges et un Chromodoris Willani que j’ai décidé de surnommer le nudibranche Galaxie Bleue. En japonais, « umi ushi » (ミ ウ) signifie vache de mer et désigne les limaces de mer. Je pense n’avoir jamais vu de plongeurs aussi passionnés par les nudibranches qu’au Japon.

 

5 – Plongée à Ishigaki avec les seiches géantes pendant la saison de ponte

Cuttlefish diving in Ishigaki Okinawa Japan

Seiches géantes sur la côte Ouest d’Ishigaki

Je n’en avais pas du tout entendu parler avant d’aller à Ishigaki. Chaque année, au début du mois de mars, vous pouvez assister à la période de ponte des seiches géantes dans la baie d’Osezaki, sur la côte ouest de l’île d’Ishigaki. C’était fascinant et je n’avais jamais vu ça auparavant. Si vous restez immobile et respirez paisiblement, les seiches peuvent vous approcher par pure curiosité. Sur la vidéo ci-dessous, vous pouvez voir la seiche mâle avec des rayures sur le dos et la seiche femelle avec des points sur le dos. Les femelles pondent soigneusement leurs œufs dans le corail sous la protection rapprochée de leur partenaire.

 

 

Après avoir plongé dans la baie d’Osezaki, j’ai eu l’occasion de faire de la plongée dans la baie de Sakieba, toujours sur la côte ouest d’Ishigaki. Alors que la plupart des récifs coralliens que j’avais vus lors des plongées précédentes avaient malheureusement beaucoup souffert, les coraux y étaient colorés et en bonne santé. Si vous êtes intéressé par la protection des récifs coralliens, le Coral Village du WWF au village de Shiraho, sur l’île d’Ishigaki, était une visite instructive pour comprendre comment le WWF et les agriculteurs locaux tentent de s’attaquer au problème des eaux de ruissellement polluées susceptibles d’endommager les récifs coralliens. Selon le site Web du WWF, une invasion massive d’acanthasters a également eu un impact considérable sur les récifs autour d’Ishigaki.

 

6 – La Baie de Kabira, une des plus belles plages du Japon

Kabira Bay Ishigaki Okinawa Japan

La Baie de Kabira, sur la côte Ouest d’Ishigaki

C’est le site le plus visité d’Ishigaki pour de bonnes raisons: une douzaine d’îlots verts entourés de magnifiques teintes de bleu et de turquoise. Attention, il est interdit de nager dans la baie de Kabira en raison des cultures de perle noire dans la baie. Cependant, vous pouvez faire une longue promenade en suivant la plage et même mettre vos pieds dans l’eau. En tant que plongeur, il n’y a que très peu d’intérêt à monter à bord d’un bateau à fond de verre car la partie peu profonde de la baie où ils emmènent leurs passagers n’a rien d’exceptionnel. Avant de profiter de la vue, ne manquez pas de jeter un coup d’oeil au Temple Kannon, construit au XVIIe siècle. Il est petit mais élégamment entouré d’arbres. Après votre tour sur la plage, le restaurant Koenchaya vous servira des plats traditionnels d’Okinawa tels que des soupes de nouilles « soba » ou des sautés de légumes au tofu « champuru », ainsi que des glaces maison aux multiples parfums.

La baie de Kabira étant l’un des plus beaux endroits de l’île, elle est aussi la plus touristique. Si vous voulez en profiter sans la foule, le mieux est de la visiter en basse saison, comme je l’ai fait au mois de mars. Il y a un petit parking payant qui je pense doit se remplir rapidement en haute saison. Une bonne alternative serait de rester à Kabira une nuit ou deux (voir ma recommandation ci-dessous) car les hôtels et les pensions offrent un parking gratuit ou de venir en bus depuis la ville d’Ishigaki.

 

7 – Un paradis pour les gourmands au centre-ville d’Ishigaki

Izakaya Ishigaki City Okinawa Japan

Entrée d’une izakya dans le centre ville d’Ishigaki

Si l’on considère la population d’Ishigaki, seulement 50 000 personnes, ce qui est peu face aux métropoles japonaises, le nombre de cafés et d’izakayas est tout simplement incroyable. Il y en a pour tous les goûts et tous les budgets, que vous cherchiez à déguster des nouilles traditionnelles soba pour aussi peu que 700 ¥ ou que vous souhaitiez vous régaler d’un brunch façon Okinawa avec vue sur l’océan.

En cherchant les meilleurs endroits pour manger à Ishigaki, j’ai découvert quelque chose d’inattendu sur le Japon. Ishigaki est un lieu d’exil pour de nombreux Japonais qui fuient une vie trop stressante à Tokyo ou à Osaka, ou le froid de Hokkaido. Ainsi, environ la moitié des propriétaires à qui j’ai parlé venaient d’autres préfectures du Japon. Ils m’ont raconté comment ils étaient venus la première fois à Ishigaki, étaient tombés amoureux de l’île et avaient décidé de déménager dès qu’ils avaient les moyens d’ouvrir leur propre boutique. Notez que j’avais ces conversations en japonais. Je garderai un souvenir spécial des izakayas d’Ishigaki comme le lieu où j’ai enfin pu utiliser mon japonais pour les raisons exactes pour lesquelles je l’étudie.

Voici la liste de mes adresses préférées à Ishigaki:

  • Painushima: Ce restaurant teishoku (repas sur un plateau) propose des repas traditionnels d’Okinawa bon marché et délicieux pour le déjeuner et le dîner, à partir de 700 ¥ (environ 5,50 €).
  • Ichigyoichie: Il y a droit d’entrée de 400 ¥, mais leur plateau de sashimi (1200 ¥, environ 9,50 €) avec une portion de umi budo (raisin de mer, une délicieuse algue croustillante surnommée caviar vert, 600 ¥) était excellent.
  • Yaeyama Soba Yumenoya: Ce restaurant de nouilles soba d’Okinawa situé sur le port d’Ishigaki propose deux délicieuses options sans viande, l’une avec du tofu frais et l’autre des légumes, à partir de 700 ¥ (environ 5,50 €, le bouillon n’est pas strictement végétarien).
  • Blue Café: Dans le même bâtiment que le Blue Cabin où je suis restée une semaine, j’ai aimé travailler dans ce grand café élégant et confortable les jours de pluie avec une tasse de café chaud et une part de gâteau au thé matcha. Le set gâteau et boisson est à 800 ¥ (environ 6,50 €).
  • Waizu Café: Pas facile du tout à trouver, je suis presque entrée chez des particulier en le cherchant! Un ancien salaryman a décidé de prendre sa retraite à Ishigaki et de partager son amour pour les cafés d’origine dans son salon sur tatami. L’expérience la plus relaxante que j’ai vécue à Ishigaki pour 500 ¥ (environ 4 €). Le monsieur est adorable et parle bien anglais. Pour les petits creux, on peut choisir entre 2 gâteaux.
  • Tofu Higa: Au milieu des champs de vaches, à la périphérie de la ville d’Ishigaki, se trouve la meilleure adresse pour les amateurs de tofu! Pour savourer un délicieux petit-déjeuner au tofu à seulement 350 ¥ (environ 3 €), vous devrez vous lever tôt car, même s’ils sont ouverts jusqu’à 15 heures, ils sont généralement en rupture de stock après 11 heures. Un matin à 7 heures, j’ai fait 20 minutes à pied, mais mon bol de tofu frais et chaud, avec un bol de riz et un verre de lait de soja frais, en valait vraiment la peine.

 

8 – Immersion nature au Parc Banna

Butterfly Banna Park Ishigaki Okinawa Japan

Papillon du Parc Banna

Au cours de mon mini road trip dans le nord de l’île, j’ai été assez déçue par le Yonahara Palm Community, le sentier est ridiculement petit et prend moins de 10 minutes allez-retour! Je n’ai pas envisagé d’aller au Parc Banna jusqu’à la fin de mon séjour à Ishigaki. Je pensais que ce serait juste un parc de ville comme on en trouve un peu partout. J’avais tort. C’est un vaste parc naturel où les écosystèmes d’Ishigaki sont mis à l’honneur. Il y a des milliers de papillons à Ishigaki, alors si vous voulez prendre des photos, le parc Banna est un endroit idéale. L’entrée est libre et gratuite.

Vous pouvez monter à l’observatoire sud à l’aide des 564 marches qui semblent interminables si vous garez votre voiture sur le parking ouest comme moi ou vous y rendre directement en voiture si vous vous sentez paresseux. De là, vous pouvez avoir une vue à 360° de l’île d’Ishigaki et par temps clair, vous pouvez voir la plupart des îles Yaeyama. J’étais un peu trop tôt dans la saison, mais quelques semaines plus tard, de la mi-mars au mois de mai, 30 minutes après le coucher du soleil, vous pouvez observer des lucioles dans la zone D du parc.

 

9 – Taketomi-jima, l’île la plus jolie d’Okinawa

Taketomi Island Okinawa Japan

Shisa sur le toit d’une maison de Taketomi

L’île de Taketomi est si proche du port d’Ishigaki, à seulement 15 minutes en ferry, qu’il est beaucoup plus facile de la rejoindre que certains sites du nord de l’île. Mais Taketomi est plus qu’une excursion banale. Taketomi-jima est l’île qui a le plus de charme de toutes celles que j’ai visitées dans la préfecture d’Okinawa. Au centre, le village a conservé ses maisons traditionnelles d’Okinawa, avec leurs tuiles rouge orangées, leurs lions shisa sur les toits, ses bougainvillées et ses fleurs d’hibiscus décorant les murs de pierre qui entoure chaque propriété. La meilleure façon d’explorer cette île est à pied ou à vélo. L’île est petite, donc 24 heures suffisent pour tout explorer.

La communauté locale de l’île a tout mis en œuvre pour protéger sa culture. Vous ne trouverez donc pas de supermarché ou de « konbini » sur l’île; ils sont interdits. Le magnifique centre d’information situé à proximité de la gare maritime est le meilleur moyen de connaître leur histoire et leurs traditions. Des traductions en anglais sont disponibles.

Taketomi-jima abrite également l’une des plus belles plages d’Okinawa et du Japon, la plage de Kondoi, sur sa côte ouest. Je recommande de passer la nuit pour admirer un magnifique coucher de soleil, observer les étoiles dans l’obscurité totale et passer une matinée tranquille dans les rues du village avant l’arrivée du premier ferry et des groupes.

Je suis restée à Taketojima Guesthouse dans une chambre twin privée. C’était minuscule, le confort et l’intimité étaient limités compte tenu du prix; J’étais content d’avoir payé la petite différence de prix avec le dortoir. Cependant, l’atmosphère entre les voyageurs et le responsable était excellente. Chaque jour, il nous conduisait à la plage de Kondoi pour le coucher du soleil et nous emmenait en balade pour voir les étoiles si le temps le permettait après avoir offert sa tournée d’Awamori à tout le monde. Il existe des options plus confortables sur l’île, mais elles sont aussi beaucoup plus chères.

 

10 – Coucher de soleil au dessus de l’île d’Iriomote

Sunset Taketomi jima Okinawa Japan

Plage de Kondoi au coucher de soleil

Ce n’est que le dernier jour de mon séjour d’un mois dans les îles Yaeyama que les conditions météorologiques ont finalement été idéales pour profiter d’un magnifique coucher de soleil sur la plage de Kondoi. La plage est facilement accessible en vélo une fois que vous êtes sur l’île de Taketomi.

À l’extrémité ouest de l’île d’Ishigaki, le cap Oganzaki est majestueux avec ses gros rochers qui tombent dans la mer et une vue sur la plage de Sukuji en arrière-plan. C’était mon endroit préféré sur l’île d’Ishigaki pour le coucher du soleil, même si le jour où j’y suis passée, le coucher de soleil n’était que partiel et le vent fort.

Dans les deux cas, le soleil se couche sur l’île d’Iriomote, la deuxième plus grande île de la préfecture d’Okinawa après Okinawa Honto, ce qui explique pourquoi vous pouvez le voir depuis les deux sites.

 

 

Avec qui plonger à Ishigaki?

Prime Scuba Team Ishigaki Okinawa Japan

Sachi, Satoko, Tomonori, et Zohar de Prime Scuba

J’ai eu l’occasion de plonger avec deux centres de plongée lors de mon séjour d’un mois à Ishigaki, Pushynushima et Prime Scuba. J’ai apprécié l’emplacement central de Pushynushima sur le port d’Ishigaki et son grand bateau de plongée leur permettant d’aller aussi loin que le rivage sud d’Iriomote (c’est grâce à eux que j’ai pu plonger avec les raies manta), mais si vous ne parlez pas un peu le japonais , la communication peut être compliquée. Je préfère donc vous recommander de réserver avec Prime Scuba. Leur équipe internationale, sympatique et professionnelle parle parfaitement anglais. Leur bateau, le Blue Swan, est parfaitement organisé avec tout le matériel de location à bord, un vestiaire, des serviettes propres et chaque jour à midi, ils préparent le déjeuner à bord (et évitent les boîtes bento en plastique jetables). Leur centre de plongée se trouve près de la plage de Maesato, mais ils viennent vous chercher le matin à votre hôtel et vous emmènent directement au port.

Prime Scuba

345-9 Maezato, Ishigaki 907-0002, Okinawa

Email: info@primescuba-ishigaki.com

Téléphone: +81 980 87 5980

 

A quelle saison aller à Ishigaki?

Tamatorizaki Observation Platform Ishigaki Okinawa Japan

Point de vue de Tamatorizaki sur la côte Est d’Ishigaki

  • Hiver (décembre-avril): Alors que la température de l’air était agréable entre 23 et 25°C et celle de l’eau autour de 24°C, pour avoir du soleil sur mes photos, je dois admettre que j’ai travaillé mon planning de prise de vues avec mon application de prévision météo au jour le jour. Je ne regrette pas d’être arrivée si tôt dans la saison, car je voulais combiner Ishigaki avec la migration des requins-marteaux à Yonaguni, qui n’a lieu qu’au début de l’année, de la mi-janvier à la mi-mars. Autre chose à prendre en compte, les plages sont fermées pendant la saison hivernale.
  • Eté (mai-septembre): la raison la plus chaude, la plus chère, la plus fréquentée et avec le risque le plus élevée de typhons (surtout en juin et septembre). Si vous voulez économiser et éviter les typhons, mieux vaut s’abtenir si possible. La température de l’air est comprise entre 27 et 34 ° C et la température de l’eau entre 26 et 30 ° C. Pensez à vérifier les dates de la Golden Week (fin avril, début mai) et de Obon (début août) où quasiment tous les japonais sont en vacances pendant une semaine, et ainsi l’éviter.
  • Autumne (octobre- november): Toutes les personnes que j’ai rencontrées et habitant à Ishigaki ont tendance à être d’accord sur ce point: l’automne est la meilleure saison à tous les points de vue, surtout en octobre. La température de l’air est comprise entre 26 et 28°C et la température de l’eau entre 26 et 28°C.

 

Comment aller à Ishigaki?

Ishigaki Port Okinawa Japan

Port d’Ishigaki

Ishigaki est facilement accessible avec des vols directs depuis Tokyo (3 heures), Osaka, Taipei ou Hong-Kong grâce à l’aéroport international de Painushima. Les visiteurs étrangers titulaires d’un visa de tourisme et qui ont un billet d’avion international aller-retour pour le Japon peuvent obtenir des tarifs spéciaux sur les vols intérieurs au Japon avec le tarif ANA Experience ou le JAL Explorer Pass. De cette façon, vous pourrez facilement visiter les îles d’Okinawa lors de deux semaines de vacances au Japon, car vous pourrez venir de Tokyo et repartir vers Osaka qui est proche de Kyoto, par exemple.

Une fois à Ishigaki, vous pourrez explorer toutes les îles Yaeyama en prenant un ferry pour une durée de 10 minutes à 4 heures. C’est ce que j’ai fait pour explorer les îles de Yonaguni et Taketomi. Vous trouverez ci-dessous les temps de trajet et les tarifs au moment de ma visite. Pour Taketomi et Yonaguni, il n’est pas nécessaire de réserver à l’avance, mais pour les autres îles, il est recommandé de réserver son billet au plus tard la veille:

  • Taketomi: 15 minutes, 1330 ¥ aller-retour (environ 10.50€)
  • Iriomote: 40 minutes, 3,440 ¥ aller-retour (environ 27€)
  • Hateruma: 70 minutes, 6,790 ¥ aller-retour (environ 54€)
  • Yonaguni: 4 heures and 15 minutes, 6,700 ¥ aller-retour (environ 53€), seulement 2 fois par semaine le mardi et le vendredi.

 

Comment se déplacer à Ishigaki?

Faire du vélo le long de la côte sud d’Ishigaki

  • En vélo: vous pouvez louer un vélo pour 700 à 1000 ¥ (environ 8 €) par jour. Depuis la ville d’Ishigaki, la partie sud de l’île est plate et accessible. Je recommande une excursion de 20 km pour explorer la zone autour de la plage de Fusaki, qui dure environ une demi-journée.
  • En bus: J’ai utilisé des bus pour aller du côté Est, et visiter le village de Shiraho et la plage de Maesato. Grâce à la ligne de bus de l’aéroport, le seul à avoir des passages fréquents, c’était pratique. Vous pouvez obtenir des tickets de bus à 1000 ¥ (environ 8 €) pour 1 jour ou 2000 ¥ (environ 16 €) pour 5 jours. Au début, je pensais que je n’utiliserais que les bus, mais les horaires pour aller au nord voir le phare de Hirakubo, par exemple, n’étaient pas pratiques, alors j’ai décidé de louer une voiture à la place pour quelques jours.
  • En voiture: Je n’ai pas été tellement impressionnée par les sites du nord de l’île, même si j’ai aimé conduire sur ses routes tranquilles avec l’océan d’un côté et les montagnes de l’autre. Mon spot préféré de mon mini road trip a été au final la baie de Kabira et elle est accessible par 5 bus par jour; Du coup, je pense qu’on peut se passer de louer une voiture à Ishigaki, sauf si vous êtes en séjour prolongé comme moi et que vous voulez tout explorer. En outre, vérifiez les conditions de permis international au Japon en fonction de votre nationalité. Dans mon cas, en tant que citoyenne française, j’ai du faire une traduction officielle de mon permis à la fédération automobile (JAF) à Tokyo pour 3 000 ¥. J’ai loué une voiture à Kumanomi Rentacar pour 10 500 ¥ (environ 83 €) pendant 3 jours et payé environ 3 000 ¥ (environ 24 €) pour le carburant.

 

Où séjourner à Ishigaki?

Angel Pier Fusaki Beach Ishigaki Okinawa Japan

Angel Pier, le « ponton des anges » sur la plage de Fusaki

Au cours de mes 3 semaines à Ishigaki, j’ai séjourné dans 3 endroits confortables et abordables. J’ai passé la plupart de mon temps dans la ville d’Ishigaki car c’était le seul endroit en basse saison où tous les magasins et restaurants étaient ouverts.

  • Blue Cabin: Le meilleur rapport qualité / prix pour son emplacement, juste à côté de la gare maritime. Ressemblant plus à un hôtel capsule qu’à une auberge de jeunesse, l’établissement est moderne et impeccablement tenu. Les hommes ont accès à un sento (bain public) et les femmes à deux salles de jacuzzi privées. Bien que la cabine ait tout l’espace jusqu’au au plafond contrairement à un hôtel capsule, le manque d’espace, en particulier pour mes bagages, et l’absence d’un véritable salon avec accès à une cuisine ont été la raison pour laquelle j’ai commencé à chercher un autre lieu de séjour. Mais si vous ne restez que quelques jours, ce sera suffisant et vous serez à proximité de tous les meilleurs izakayas de la ville. En prime, ils disposent d’un espace de séchage pour le matériel de plongée.
  • Chura Cucule HostelCette auberge design et confortable se trouve un peu plus loin, à environ 10 minutes à pied du centre-ville. C’est là que j’ai déménagé après le Blue Cabin. Ce qui semblait être un désavantage était finalement un avantage. J’étais plus loin des boutiques de souvenirs et plus proche de nombreux magasins alimentaires locaux. Je me suis bien servie de leur cuisine entièrement équipée grâce à la proximité de la coopérative d’agriculteurs JA  et j’ai bénéficié de beaucoup plus d’espace dans ma « chambre » pour un prix légèrement inférieur à celui de Blue Cabin. Chura Cucule est sans aucun doute l’une des meilleures auberges de jeunesse où j’ai séjournées au Japon.
  • Sora Yado Guesthouse:Mon adresse à Kabira. Ils proposent des chambres twin occidentales et des chambres traditionelles japonaises sur tatami dans une jolie maison d’un étage avec vue sur la piscine du centre de plongée voisin. Cette guesthouse est idéalement situé à mi-chemin entre la baie de Kabira et la plage de Sukuji. J’y ai passé 3 nuits en tant que base lors de mon mini-road trip. Notez qu’ils offrent un parking gratuit, ce qui n’est pas le cas lorsque vous séjournez dans la ville d’Ishigaki. Pensez à faire quelques courses au centre ville d’Ishigaki avant de partir.

 

Si vous préférez un endroit plus confortable, je recommande Fusaki Beach ou Maesato Beach où le splendide ANA Intercontinental Resort se situe. Ces lieux sont situés en dehors du centre-ville, mais en même temps suffisamment proches pour pouvoir sortir le soir.

 

 

Si vous avez apprécié cet article, abonnez-vous à ma newsletter pour recevoir les derniers articles en français une fois par mois ainsi que les infos en avant-première sur mes projets de voyages de plongée (100% garanti sans spam).

Cet article a été rédigé en partenariat avec l’Office duTourisme d’Okinawa. Toutes mes opinions sont personnelles et reflètent honnêtement mon expérience. Crédits photo: quelques photos des raies manta et macro ont été réalisées par Sachi de Prime Scuba.

Posted by Florine

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :