Mes 5 sites de plongée préférés de la Péninsule d’Izu

Depuis la toute première fois où je suis allée plonger au Japon en février 2017 jusqu’à mon dernier voyage en octobre 2019, la péninsule d’Izu est rapidement devenue mon endroit préféré au Japon. Paisible tout en étant à une distance raisonnable de l’animation de Tokyo, j’ai visité la région 8 fois à toutes les saisons, dont 6 voyages de plongée avec Dive Zone Tokyo, mon club de plongée à Tokyo. La péninsule d’Izu est la zone la plus à l’Est de la préfecture de Shizuoka, la plus proche de Tokyo (Atami est à 45 minutes de route avec le train à grande vitesse Shinkansen). Sur les pentes sud du mont Fuji, elle forme avec le célèbre volcan le parc national Fuji-Hakone-Izu. Ses paysages naturels présentent de nombreuses merveilles géologiques et les meilleures plongées du bord sur l’île d’Honshu. Après avoir plonger à 7 endroits différents de la péninsule d’Izu, voici mes 5 sites de plongée préférés de la péninsule d’Izu.

1 – Osezaki

Osezaki - plongée Péninsule d'Izu - Japon

Osezaki est désormais mon site de plongée préférés à Honshu, détrônant l’Izu Ocean Park, qui a longtemps été mon numéro 1. Bien que plus éloigné sur la côte ouest de la péninsule d’Izu, son incroyable biodiversité marine, ses plongées du bord dans l’enceinte d’un sanctuaire shinto et ses points de vue incroyables du mont Fuji ont permis à Osezaki de rejoindre le top 10 de mes plongées en 2018.

Mon site de plongée préféré à Osezaki était Sentan. En raison des forts courants de marée, il n’est accessible qu’une fois par jour à l’étale. Après avoir payé pour entrer dans le sanctuaire, votre équipement de plongée sous-marine sur un chariot, faites bien attention à vous pour accéder à l’eau. Il faut en effet marcher tout équipé sur de gros galets ronds. Une fois sous l’eau, il y a une pente douce faite de gros rochers et de coraux mous d’une couleur rose vif. La quantité de vie marine est tout simplement époustouflante : oursins de feu, anémones de mer, poissons-coffres et de nombreux nudibranches.

J’espère avoir l’occasion de revenir un jour pour trouver, cette fois-ci, le nudibranche surnommé « Pikachu » ou les poissons-lunes que l’on voit fréquemment.

Pour se rendre à Osezaki, il est préférable de louer une voiture (attention, vous aurez peut-être besoin d’une traduction spéciale de votre permis de conduire comme moi), mais un voyageur déterminé peut prendre le train jusqu’à la gare de Numazu et continuer en bus (compter environ 5 heures depuis Tokyo). Mais une fois arrivé à Osper Dive House, vous oublierez le long trajet grâce à la fantastique hospitalité de Nishibori san et de sa femme. En plus de proposer de l’équipement de plongée, ils proposent une formule hébergement en pension complète avec des plats maison délicieux.

Profondeurs max de 15 à 60 m

2 – IOP (Izu Ocean Park / Izu Kaiyo Koen)

IOP - plongée péninsule d'Izu - Japon

L’Izu Ocean Park se trouve au sud du célèbre sentier côtier de Jogazaki. C’est de loin le site de plongée du bord le plus populaire de la région. En raison des vagues, l’entrée dans l’eau peut parfois être sportive, alors tenez bien la corde.

Il y a d’abord une partie peu profonde où l’on peut trouver de nombreuses anémones de mer et des poissons-clowns. Ensuite, en suivant la ligne, il y a deux itinéraires possibles : la boîte aux lettres sous-marine ou le tombant. Ce dernier est, bien sûr, ma partie préférée car il va de plus en plus profond jusqu’à un fond sablonneux à 40 m. Avec de beaux coraux mous roses et violets, il y a toujours beaucoup d’action en terme de poissons le long du tombant d’IOP avec des raies pastenagues, des poissons-napoléons, des poissons-papillons et des murènes dragons.

Profondeurs max de 10 à 40 m

3 – Atagawa

Atagawa - plongée péninsule d'Izu - Japon

Après en avoir tant entendu parler, j’ai finalement pu plonger deux fois à Atagawa fin 2018. Son emplacement est un peu plus au sud d’IOP, sur la côte Est de la péninsule d’Izu. Son nom signifie « rivière chaude », et il y a une véritable rivière de source chaude qui traverse la ville et se jette dans la mer !

Le site de plongée d’Atagawa est un mélange intéressant de récifs rocheux, de coraux mous et de bancs de sable avec une riche faune marine comprenant des rascasses, des poissons clowns, des grondins volants et de nombreux nudibranches. Un grand merci à l’incroyable hospitalité de Kazu san au PONO Dive Center & Café, pour l’esprit Aloha qui règne chez lui !

Profondeurs max de 10 à 40 m

4 – Atami

Atami - plongée péninsule d'Izu - Japon

Depuis le port d’Atami, à seulement 5 minutes de bateau, vous pouvez plonger sur l’unique épave de la côte Est de la péninsule d’Izu. Si vous aimez les coraux mous, vous devez savoir que l’épave d’Atami en est entièrement recouverte et qu’ils se déclinent en jaune, violet, rose et orange.

Il y a de nombreuses parties intéressantes à explorer sur cette épave de 81 m de long dont sa proue et son treuil. En longeant sa coque on arrive au niveau du trou qui a fait couler le bateau et on peut ainsi voir l’intérieur avec une bonne lampe de plongée.

Profondeurs max de 20 à 40 m.

5 – Koganezaki

Koganezaki - plongée péninsule d'Izu - Japon

Situé sur la côte Ouest de la péninsule d’Izu, le parc de Koganezaki offre un camping et un centre de plongée depuis lequel on part du bord. Vous pouvez également faire de la plongée en bateau depuis le port d’Arari pour atteindre des sites de plongée plus profonds. Ce n’est qu’à quelques minutes en voiture.

Les environs sont magnifiques, mais malheureusement, en raison de la mauvaise visibilité au moment de ma visite, je ne pense pas que j’ai pu apprécier le site à sa juste valeur. Le premier jour, j’ai fait deux plongées du bord, et je n’ai vu qu’un seul et unique nudibranche, alors que c’était censé être le meilleur endroit pour la photographie macro dans la péninsule d’Izu. Le deuxième jour, j’ai fait deux plongées en bateau autour des deux mêmes pinacles couverts de coraux mous ; j’ai vu beaucoup plus de poissons, mais encore une fois la visibilité était tellement réduite que je ne comprends pas comment l’autre palanquée a pu voir ces fameuses raies aigles !

Pour atteindre Koganezaki, il est préférable de louer une voiture (attention, vous pourriez avoir besoin d’une traduction spéciale de votre permis de conduire comme moi), mais un voyageur déterminé peut prendre le train jusqu’à la gare de Shuzenji et continuer en bus (compter environ 4 heures depuis Tokyo).

Profondeurs max de 15 à 30 m

Les autres sites de plongée de la Péninsule d’Izu

Toi - plongée péninsule d'Izu - Japon

Toi

Toi est un petit port sur la côte Ouest de la péninsule d’Izu et offre des sites de plongée sur de petites épaves. Bien que l’épave principale ne soit pas très impressionnante, j’ai apprécié cette plongée à 30 m avec une bonne visibilité ce qui nous as laissé de nombreuses opportunités pour prendre des photos sympas avec ma binôme. Nous avions payé pour une plongée en bateau, mais il était en fait possible de le faire depuis le bord (ce qui aurait été beaucoup moins cher).

Profondeurs max de 15 à 30 m


Hatsushima

A seulement 25 minutes de ferry d’Atami, la toute petite île de Hatsu offre une côte rocheuse dans sa partie la moins profonde où se cachent un grand nombre de murènes et de nudibranches. Lors de ma première plongée, j’ai vu un énorme lièvre de mer, si gros que je me suis demandée s’il s’agissait bien d’un animal. En nageant plus loin, des structures ressemblant à des cages ont été installées sur un fond sablonneux pour créer un récif artificiel qui attire de nombreux poissons. Sur le chemin du retour, j’ai eu la chance de voir une raie guitare et de nombreuses murènes dragons.

Pour information, la visibilité était assez faible le jour où je suis allé plonger là-bas, et bien qu’étant généralement bon pour la navigation, je me suis perdue deux fois, donc apporter une boussole est une excellente idée.

Profondeurs max de 10 à 25 m

Quelle est la meilleure saison pour faire de la plongée à la Péninsule d’Izu ?

Osezaki- plongée péninsule d'Izu - Japon

Les sites de plongée du littoral de la péninsule d’Izu sont accessibles toute l’année. Toutefois, pendant la saison des typhons, les sites peuvent être parfois fermés pour des raisons de sécurité (généralement en juillet et en septembre).

En été (de juillet à septembre), la température de l’eau est d’environ 24°C. Une combinaison de plongée de 5 mm sera un choix confortable.

Pendant l’hiver (décembre-avril), la température de l’eau descend à 15 °C. Ce n’est pas très chaud, mais on peut quand même plonger en combinaison humide de 7 mm avec gants et cagoule malgré tout. Personnellement, je préfère maintenant utiliser ma combinaison étanche lorsque la température de l’eau est inférieure à 18°C.

Comment se rendre à la Péninsule d’Izu depuis Tokyo ?

Gare de Jogazaki Kaigan - Péninsule d'Izu - Japon

Vous pouvez rejoindre certains des plus beaux sites de plongée de Honshu depuis Tokyo le emps d’une journée en utilisant uniquement le train en direction d’Atami, d’Izu Ocean Park et d’Atagawa.

Depuis la gare centrale de Tokyo, prenez un billet de train pour Atami. Il y a deux options : la plus rapide est d’utiliser le train à grande vitesse (Shinkansen), c’est plus cher, mais cela ne prend que 45 min. La ligne locale JR Tōkaido va également jusqu’à Atami, mais le train s’arrête à presque toutes les gares. C’est beaucoup moins cher, mais cela prend environ 2 heures.

Pour continuer vers l’IOP et Atagawa, vous devez changer de train à Atami pour la ligne locale JR Itō. Avec un peu de chance, vous monterez dans l’un des trains panoramiques, dont l’un est décoré sur le thème des poissons. Pour IOP, arrêtez-vous à la gare de Jogasaki-Kaigan, vous pouvez ensuite y aller à pied en 20 minutes mais si vous avez tout votre matériel de plongée, vous préférerez peut-être prendre un taxi (au moins sur le chemin du retour en raison de la pente entre la gare et le centre de plongée).

Où séjourner à la Péninsule d’Izu ?

K's House Ito - Péninsule d'Izu - Japon

Ito – K’s House

Je ne pense pas exagérer pas quand je dis qu’il s’agit de mon lieu d’hébergement préféré au Japon. J’y ai séjourné une première fois en décembre 2018 lors d’un week-end avec une amie pour voir les feuilles d’automne (momiji). J’y suis retournée en octobre 2019 pour me détendre avant de reprendre mes aventures sous-marines à Okinawa.

K’s House à Ito est un « ryokan » (auberge japonaise traditionnelle), véritable patrimoine historique centenaire. La petite chaîne d’auberges japonaises l’a transformée en une fabuleuse maison d’hôtes. Elle propose des chambres privées et des chambres dortoir (dont certaines réservées aux femmes). J’ai testé les deux. En partageant avec des amis, la chambre privée est abordable. Si vous choisissez le dortoir, vous pouvez toujours profiter de l’expérience du ryokan en dormant dans un futon installé sur le tatami après un bain dans leur onsen privé (source d’eau chaude). La salle de séjour commune est si belle avec sa terrasse le long de la rivière que j’ai réussi à y passer une journée entière à lire, écrire puis tout en profitant de la cuisine à disposition des hôtes pour mes repas.

Notez qu’il n’y a pas grand chose à faire et à voir à Ito, mais il y a plein de petites « izayakas » (brasseries) avec des menus délicieux à des prix raisonnables. Ito est également idéalement situé au milieu d’Atami, de Jogazaki-Kaigan et de Shuzenji. Grâce au réseau de bus au départ d’Ito, avec des cartes journalières à seulement 1300 ¥ (environ 11€), c’est le point de départ idéal pour explorer la péninsule d’Izu et faire de la plongée sous-marine.


Atagawa – Seaside hotel

Si vous préférez éviter le temps de trajet entre votre logement et le centre de plongée, voici le meilleur endroit que je peux vous recommander. À seulement 5 minutes à pied du centre de plongée Pono à Atagawa, l‘hôtel Seaside est un resort caractéristique du Japon. J’ai apprécié de me baigner dans ses grandes installations de sources chaudes (dont une piscine extérieure sur un balcon avec vue sur la mer) et de goûter à tous les délicieux plats japonais du buffet à volonté. Vous pouvez choisir des chambres de style occidental ou japonais, mais dans tous les cas, ne vous laissez pas tromper par l’aspect moderne de l’hôtel, ce sera tout de même une expérience très japonaise.

Si vous avez apprécié cet article, abonnez-vous à ma newsletter pour recevoir les derniers articles directement dans votre boite email.


Posted by Florine