Cité engloutie de Baia : une plongée dans l’histoire en Italie

Depuis mes plongées dans le sud de la Turquie, j’ai gardé un grand intérêt pour toute destination qui offrirait la possibilité de découvrir un site archéologique sous l’eau. Lors de mes recherches, j’ai vite repéré Alexandrie en Égypte et Pozzuoli en Italie. Alors qu’Alexandrie nécessite des autorisations spécifiques, juste avant de partir m’installer en Écosse, j’ai décidé, en moins d’une semaine, grâce à un billet prime avec mes miles, de me rendre à Naples en Italie. L’objectif? Découvrir le parc archéologique sous-marin de Baia, une véritable cité engloutie qui est la version subaquatique de Pompéi situé à seulement quelques kilomètres.

 

La Baie de Naples : antiquité romaine et délices gastronomiques

Naples Bay Vesuvius Volcano view from Sorrento Italy

Vue sur la Baie de Naples et le Vésuve depuis Sorrente

Naples est située dans le sud de l’Italie et sa baie abrite les iles pittoresques de Procida, Ischia et Capri. De Baia à Sorrento, la baie de Naples est un mélange d’urbanisation chaotique et de sites historiques majeurs de l’Antiquité romaine à la renaissance italienne. Ce mélange détonant associé à une forte culture locale, confère à Naples une atmosphère vivante et unique en Italie. Je n’ai eu de cesse d’entendre que Naples ce n’était pas l’Italie, « trop différente ». A tous les coins de rues, dans tous les cafés, les jeunes et moins jeunes parlent napolitain entre eux. Naples fut sous domination espagnole de 1504 à 1714. Le Napolitain est une langue régionale à mi-chemin entre l’Italien et l’Espagnol. Pas étonnant alors avec mon Espagnol qui est bien meilleur que mon Italien, mélangé avec un peu de Français, j’ai pu me débrouiller dans toutes les situations sans difficulté.

 

 

Naples est surtout mondialement connue pour ses ruines voisines de Pompéi et son fascinant musée archéologique. Ma première et unique visite de Pompéi remonte à quand j’étais lycéenne et que j’étudiais le latin (cela aura eu moins un avantage). J’avais adoré mais cette fois-ci j’avais décidé de passer plus de temps à flâner dans les rues étroites du centre historique de Naples, de cafés en épiceries, de musées en églises. Le nombre d’églises et de cathédrales m’a sidéré et j’ai assisté à deux processions de saints locaux en l’espace d’une semaine. Sans aucun doute la foi catholique est forte et bien vivante à Naples.

La Pizza Napolitaine, Mamma Mia ! Je pensais savoir ce qu’était une bonne pizza cuite au feu de bois… faux ! Le goût extraordinaire de la plus simple des recettes avec seulement de la tomate, du basilic et de la mozzarella, fraîchement cuite au four à bois, mangée en quarts pliés en deux, à même sa boîte en carton, dans la rue, sur le toit d’une voiture… croustillante mais moelleuse à l’intérieur, les vraies saveurs de tomates fraîches … et je pourrais continuer ainsi pendant un moment. Mis à part la star de la cuisine napolitaine, n’oubliez pas les plats de fruits de mer à Pozzuoli, les babas imbibés au limoncello préparé avec les énormes citrons de Sorrente, et bien sûr une mozzarella di buffala fraîche avec un simple trait d’huile d’olive… oui, la cuisine italienne, c’est de la poésie pour moi.

 

Si je ne suis pas retournée à Pompéi, en revanche, j’ai passé cette fois-ci des heures au musée archéologique de Naples, que nous avions trop rapidement survolé avec ma classe il y a 15 ans. Je suis littéralement fascinée par le raffinement des mosaïques, l’élégance des statues et les délicates peintures murales de ces personnes qui vivaient il y a des milliers d’années ! Si vous aimez l’histoire de l’Antiquité romaine, prévoyez au moins 3 heures pour visiter ses 12 000 m². L’entrée est à 15€ mais il y a plusieurs jours dans l’année où l’accès est gratuit. Retrouvez toutes les infos sur le site officiel du musée.

 

Pour me déplacer le long de la Baie de Naples, de Pozzuoli à Sorrente, j’ai utilisé le train toute la semaine. Très pratique et peu chères, les deux lignes principales vous mènent de chaque côté de la baie. La ligne Circumflegrea se rend à Baia depuis la gare de Montesanto et la ligne Circumvesuviana se rend à Pompéi et Sorrente depuis la gare de Garibaldi. On accède à tous les points d’intérêt en 20 à 60 minutes. Attention les marches pour accéder au train sont hautes, mais il y a toujours une bonne âme pour m’aider avec mon sac de plongée. Pour aller plonger à Pozzuoli, prenez la ligne Circumflegra et arrêtez-vous à la station Arco Felice. L’arrêt précédent, la gare de Pozzuoli, est le port d’où part le ferry pour l’île de Procida. N’hésitez pas à consacrer une journée pour visiter cette ile dont les jolies maisons colorées à flanc de colline et la vue sur la Baie de Naples sont à couper le souffle. Procida a été le coup de cœur de ma semaine à Naples.

 

Pozzuoli et Les Champs Phlégréens

My scuba diving in Pozzuoli Italy

Ponton du club de plongée à Pozzuoli

Tandis que la foule de touristes part à l’Est visiter Pompéi, les plongeurs partent à l’ouest de la Baie de Naples pour visiter la cité engloutie de Baia qu’eux seuls peuvent explorer. Depuis Pozzuoli, entre 5 et 10 m sous la surface de la mer, le parc archéologique sous-marin de Baia offre un autre témoignage incroyable de l’époque romaine à Naples. Mais pour quelle raison cette station balnéaire antique constituée de villas de luxe et de thermes, particulièrement appréciée de César et Néron, a-t-elle été submergée par la mer tandis que Pompéi était enseveli sous les cendres du Vésuve et Herculanum par la boue ?

Un phénomène unique se produit dans cette zone appelée Champs Phlégréens : le bradyséisme. À la différence d’un tremblement de terre qui fait bouger la Terre horizontalement, le bradyséisme fait bouger le sol verticalement, vers le haut ou le bas. Et c’est ainsi que ce complexe Romain s’est retrouvé sous la surface de l’eau. Il semblerait qu’aujourd’hui, le phénomène inverse ait été observé. Il se pourrait qu’un jour, les ruines soient de nouveau au-dessus de l’eau !

 

Le Parc archéologique sous-marin de Baia : une cité engloutie romaine

Baia underwater park from the sky - underwater Pompeii - Cité engloutie de Baia vue du ciel

Le Parco Sommerso di Baia couvre une large superficie et se répartit en 5 sites principaux de plongée :

  • Portus Julius
  • Secca delle Fumose
  • Ninfeo di Claudio
  • Villa dei Pisoni
  • Villa a Protiro.

Sans aucun doute, le parc archéologique de Baia fait partie des meilleurs sites de plongée en Europe. Les deux sites de plongée plus remarquables du parc sont Ninfeo di Claudio et Villa a Protiro. Secca delle fumose a un intérêt plus géologique : il s’agit d’une sorte de jacuzzi naturel de gaz sulfurique, témoin de l’activité volcanique des champs Phlégréens. Ce site n’a malheureusement pas été programmé lors de ma visite à Pozzuoli.

Ninfeo di Claudio a été ma première plongée dans cette cité engloutie bien que mon objectif principal fût le site de Villa a Protiro. Sur les conseils d’un sympathique groupe de plongeurs de Milan, j’ai découvert un site magique qui ne rassemble pas moins qu’un « triclinium-nympheum » (une sorte de salle de détente) de l’Empereur Claude, une « Via Herculana » pavée sur près de 200 m et des thermes romains.

 

map spots scuba diving archeological park Baia - carte sites de plongée cité engloutie de Baia

Dans le nympheum, on peut admirer de superbes statues romaines sous l’eau. Attention, ces statues ne sont pas les originales. Ce sont des copies de celles qui ont été trouvées en 1969, 10 ans après la première découverte du nympheum. Les originales sont préservées dans le musée archéologique du château de Baia. La nature n’a pas tardé à les intégrer, tel un récif artificiel. Recouvertes d’algues, elles sont maintenant le refuge de petites seiches. Les statues représentent les cyclopes de l’odyssée d’Homère et certaines sont une bénédiction de la déesse Minerve pour le couronnement de l’Empereur Claude.

Dans les thermes, vous pouvez facilement naviguer dans les différentes salles car les fondations de la plupart des murs sont toujours là. Si vous prêtez attention, vous pourrez apercevoir des vestiges de poteries (on peut regarder mais on laisse tout sur place). Un peu plus loin, j’ai vu notre guide enlever le sable d’une zone pour nous montrer un sol en marbre puis en mosaïques, et le replacer le sable avec soin après que nous ayons tous pu le voir. J’ai bien compris que l’emplacement de la cité engloutie de Baia, si proche de la côte, étaient une menace et que certains visiteurs pillaient malheureusement le site.

Villa a Protiro est clairement le plus beau site de la cité engloutie de Baia. Bien que j’étais déjà partie de l’autre côté de la baie de Naples, je suis revenue un matin à Pozzuoli pour pouvoir faire cette plongée. Le trajet d’une heure et demie en train en valait la peine. La villa disposait d’une grande cour intérieure en mosaïque aux motifs géométriques noir et blanc. Cette mosaïque est en parfait état, et cette fois-ci, ce n’est pas une copie ! Notre guide a passé quelques minutes à repousser doucement le sable pour la révéler devant nos yeux ébahis. Les conditions de plongée n’étaient pas au top ce jour, mais j’imagine qu’avec une eau claire, par beau temps, cela doit être extraordinaire de pouvoir dégager au maximum la mosaïque pour en faire de magnifiques photos sous-marines.

 

Scuba diving in Procida Italy

Si vous souhaitez faire un peu plus de plongée dans la région, les iles de Procida et Ischia offrent de beaux sites le long de tombants volcaniques. J’ai eu l’occasion de plonger sur un site appelé La Corricella, qui offre une vue imprenable sur Procida avant la mise à l’eau. Une seiche bien curieuse m’a suivie en début de plongée avant que j’aille admirer les gorgones et éponges qui peuplaient le tombant. Pour toutes ces plongées, au parc archéologique sous-marin de Baia et à Procida, contactez Centro Sub Campi Flegrei à Pozzuoli.

 

Où séjourner à Pozzuoli ?

Seafood Linguine at Tripergola Hotel Pozzuoli Italy

Pour la première partie de ma semaine à Naples, je suis restée à Pozzuoli, dans l’hôtel recommandé par le centre de plongée : l’Hôtel La Tripergola. La décoration était un peu démodée mais j’ai bien aimé son ambiance familiale et cosy. Ma chambre était immense et cette vue sur la mer était tout ce dont j’avais besoin. Le soir venu, Pozzuoli est très calme, donc si vous souhaitez faire la fête, il serait peut-être préférable de trouver un hébergement à Naples directement. Dans mon cas, ce voyage était juste avant mon déménagement en Ecosse et j’avais besoin de repos au moins les premiers jours, c’était donc parfait. J’ai ainsi profité du restaurant de l’hôtel qui m’a fait déguster d’excellentes recettes de pâtes et de fruits de mer, ainsi que de bonnes nuits de sommeil. L’hôtel se trouve à seulement 5 minutes à pied du centre de plongée, donc pas besoin de se lever aux aurores pour aller plonger sur la mystérieuse cité engloutie de Baia !

Les deux derniers jours de mon séjour, je suis allée dans la banlieue Est de Naples, à Portici, une petite ville portuaire qui a son charme et reste à l’écart de l’activité touristique de la Baie de Naples. Je suis restée chez avec un hôte Couchsurfing italien qui m’a fait le grand plaisir de partager avec moi ses meilleures recettes et qui a validé ma recette de risotto aux champignons après m’avoir fait visiter Sorrente.

 

 

Si vous avez apprécié cet article, abonnez-vous à ma newsletter pour recevoir les derniers articles en français une fois par mois ainsi que les infos en avant-première sur mes projets de voyages de plongée (100% garanti sans spam).

Posted by Florine

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :