[PHOTOREPORTAGE] Les couleurs sous-marines de Porquerolles

Depuis que je suis rentrée d’Ecosse, de juin à octobre, je suis allée plonger 5 fois entre Toulon et Cavalaire. Explorer la magnigfique côte du Var a été une excellente surprise. J’avais entendu parler à plusieurs reprises que le Parc National de Port-Cros était l’un des meilleurs sites de plongée en France. Cependant, son île voisine, Porquerolles, proche de la presqu’île de Giens, m’a étonné par la diversité des espèces marines et leurs merveilleuses couleurs. Ayant du changer intégralement mon matériel photo, mon appareil m’ayant lâché à Malte, les nombreux sites de plongée de Porquerolles ont été un terrain de jeu idéal pour m’entraîner avec mon nouveau appareil. Je publierai bientôt le test complet mon Canon G7X avec son caisson Fantasea que j’ai complété avec un objectif macro Nauticam CMC pour la première fois. En attendant, je vous laisse profiter de ce résumé en photos sous-marine de ma découverte sous-marine du Var avec mon nouvel appareil photo.

Légendes

  1. « Sec de la Jaune Garde » barracudas
  2. « Sec de la Jaune Garde » anemones encroutantes
  3. « Sec de la Jaune Garde » blennies
  4. « Sec de la Jaune Garde » gorgognes rouges
  5. « Sec de la Jaune Garde » mérou
  6. « Sec de la Jaune Garde » chapon
  7. « Le Cimentier » (épave)
  8. « Le Cimentier » (épave) flabelline
  9. « Le Cimentier » (épave) doris
  10. « Le Cimentier » (épave) flabelline
  11. « Le rocher des Mèdes » éponges et anémones encroutantes
  12. « Le rocher des Mèdes » bernard-l’hermite dans une anémone
  13. « Le rocher des Mèdes » hervie

Vous avez aimé cet article? Rejoignez une communauté de plongeurs voyageurs passionés, sur la page Facebook de World Adventure Divers!

Posted by Florine

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :