Île de Porquerolles : plongée sur la perle de la côte varoise

Il existe une île dans le sud de la France dont les eaux turquoise et son climat chaud donnent l’impression de voyager bien au-delà des frontières de l’Europe sous des latitudes tropicales. Seuls les oliviers centenaires et les cigales entêtantes vous rappelleront que nous sommes toujours en Provence, là où commence la Côte d’Azur. Porquerolles, bien loin des strass de St-Tropez, est un concentré authentique de Provence en Méditerranée au large de la presqu’île de Giens à Hyères. C’est difficile de croire que je n’en avais à peine entendu parler avant de me rendre régulièrement à Toulon. Ayant eu l’occasion de découvrir, morceau par morceau, tous ses charmes, un jour, j’irai y passer un séjour complet, en hors saison de préférence.

 

Explorer Porquerolles au-dessus de la surface de l’eau

Pendant un an, j’ai plongé tout autour de l’île de Porquerolles au départ de Hyères et je n’avais jamais eu l’occasion de poser le pied à terre. Lors de mes vacances à Toulon mi-juillet, j’ai décidé de m’inscrire à une randonnée guidée de 14 km pour explorer certains de ses plus beaux sites au départ du port de Toulon. L’île ne mesure peut-être que 7 km sur 3 km, mais de 11h à 17h nous n’avons eu le temps que de parcourir sa côte nord.

A l’arrivée de notre bateau, nous nous sommes arrêtés dans le village de Porquerolles pour se ravitailler en eau. Il faisait plus de 30°C ce jour-là alors marcher pendant des heures donne vraiment soif. Il est important de noter qu’en été, Porquerolles est généralement confrontée à une sécheresse critique. Vous ne trouverez donc pas de fontaine d’eau potable dans le village. Il vaut mieux penser à amener ses propres gourdes plutôt que d’acheter de l’eau en bouteille plastique.

Nous avons commencé notre randonnée avec le Fort Sainte-Agathe, qui est également le point culminant de l’île. La vue sur la Plage de la Courtade est magnifique. Les couleurs turquoise de l’eau m’ont transportée tout droit dans les Caraïbes. Cet ancien fort du XVIe siècle montre à quel point l’île de Porquerolles est a été longtemps une place stratégique. Nous avons pris le temps de visiter l’exposition sur l’histoire de l’île et la création du premier parc national marin en France en 1963.

Le sentier nous a conduit d’un moulin à vent sur une colline aux côtes rocheuses de la Pointe du Langoustier, tout en traversant forêts de pins, champs d’oliviers et vignes. Les paysages étaient à couper le souffle et j’ai été surprise de voir à quel point il était facile de s’éloigner de la foule qui reste principalement sur la Plage d’Argent, la seule avec un restaurant à proximité. Bien sûr, notre guide connaissait parfaitement les itinéraires bis pour nous montrer ses points de vue secrets. C’est ainsi que nous avons profité d’une belle petite crique juste pour nous-mêmes lorsque nous nous sommes arrêtés pour pique-niquer.

La protection de l’île est prise très au sérieux à Porquerolles. Au-delà des restrictions d’eau, il est totalement interdit de fumer en dehors du village, le risque d’incendie étant trop élevé sur l’île. Vous ne verrez presque pas véhicule sur l’île, tout le monde marche ou est à vélo (vous pouvez facilement en louer un au village pour 15 € par jour, ne vous embêtez pas à en apporter un, la location coûte le même prix que le supplément pour le bateau). Ce qui est vraiment agréable en se promenant autour de Porquerolles, on apprécie un environnement propre avec seulement le bruit du vent et de ses pas.

 

 

Explorer Porquerolles sous la surface de l’eau

Diving in Porquerolles Island

Pour les plongeurs du sud de la France, le Parc National de Port-Cros est une destination de choix depuis longtemps, sa riche faune marine étant protégée depuis 1963. 75% de l’île de Porquerolles est gérée par l’organisation du parc national depuis 1971, mais ce n’est qu’en 2012 que la zone maritime autour de l’île a été ajoutée au parc national. Alors que la plupart des plongeurs plongeant sur la côte varoise ne parlent que de l’île de Port-Cros et de son célèbre site de plongée « La Gabinière » grâce à ses nombreux mérous, pour moi c’est Porquerolles qui a retenu mon attention grâce à ses sites de plongée colorés. J’ai d’ailleurs ajouté Porquerolles à ma liste des meilleures plongées d’Europe.

 

Les meilleurs sites de plongée de Porquerolles

  • L’épave « Le Grec » : Il s’agit d’une des épaves les plus célèbres du Var. Situé à 40 m de profondeur, l’épave du Grec reste accessible dans les limites de la plongée récréative pour ceux qui ont la spécialité plongée profonde. La coque du navire est entièrement recouverte de gorgones rouges et de jaunes flamboyantes (pour ceux qui auront eu la bonne idée d’amener un bon phare de plongée). On y voir régulièrement un immense banc de sars, les anthias roses virevoltent tout autour de l’épave, les dentis chassent au dessus et les mérous font la sieste sur le pont principal. Pour le moment, il s’agit de mon spot de plongée préféré en France. J’ai eu l’occasion d’y plonger 2 fois pour y faire des photos. Le temps de non-décompression au fond étant limité, il me faudra d’autres plongées pour enfin en faire une belle vidéo. Les plongeurs formés en France à partir du N3 (PA60) ou formés à la plongée tech, pourront profiter pas tellement plus loin du navire jumeau du Grec, « le Donator », situé à 52 m de profondeur.
  • Le Rocher des Mèdes : Ce rocher situé à la pointe nord-est de l’île de Porquerolles constitue deux sites de plongée, l’un peu profond utilisé pour les baptêmes et les formations niveau 1 / Open Water, appelée piscine des Mèdes, et un site plus profond de l’autre côté du rocher. Grâce à la forme de la roche au-dessus de la surface, il y a toujours de jolis rayons de lumière à observer pendant la plongée. Assurez-vous de bien inspecter les différentes failles et petites cavernes pour trouver de nombreux nudibranches ou de minuscules bernards-l’hermite se cachant dans les éponges. Le tombant à la gauche du site quand on fait face au rocher est la partie la plus intéressante et descend assez profond à environ 30 m, mais je vous recommande de rester dans la zone des 25 m pour en profiter au maximum. C’est un excellent site de plongée pour les plongeurs débutants comme ceux qui ont plus d’expérience.
  • Le sec de la Jeaune Garde : Cette roche sous-marine située près du phare du même nom, à la pointe nord-ouest de l’île de Porquerolles, est mon site préféré pour m’entrainer en photographie sous-marine. Dans les failles de la roche ou entre les gorgones, il y a toujours beaucoup d’espèces marines à découvrir : mérous, murènes, nudibranches, poulpes et bancs de barracudas. C’est aussi là que j’ai vu ma première cigale de mer et un œuf de roussette (un petit requin) ! La profondeur de ce site de plongée varie entre 15 et 25 m. Ce site ravira les plongeurs débutants et expérimentés.
  • L’épave « Le Cimentier » : J’ai souvent entendu dire que ce site ne valait pas une plongée. Cette petite épave n’est qu’à 12 m de profondeur et constitue donc un site de plongée idéal pour les baptêmes et les débutants. De mon côté, j’aime beaucoup l’ambiance de ce site au milieu des herbiers de posidonie et baignée d’une belle lumière naturelle ce qui est assez rare dans le cas des épaves. On peut facilement traverser l’épave à l’intérieur, il n’y a absolument aucun danger. Les poissons se cachent souvent à l’intérieur, alors n’hésitez pas à aller y jeter un coup d’oeil. Les herbiers de posidonie abritent également de nombreux nudibranches tels que les Doris et Flabellines.

 

Comment se rendre à Porquerolles ?

Vous pouvez prendre le bateau pour l’île de Porquerolles depuis le port de la Tour-Fondue au bout de la presqu’île de Giens à Hyères ou depuis le port principal de Toulon. Le trajet en bateau depuis Toulon avec les Bateliers de la Côte d’Azur prend environ une heure et coûte un peu plus cher, mais compte tenu du trafic sur les routes de Hyères en haute saison, c’est une excellente option qui permet en plus de profiter de la vue de la baie de Toulon en chemin. Assurez-vous d’arriver 15 minutes avant l’heure de départ pour choisir les meilleures places à l’avant du bateau !

  • Depuis Toulon, avec les Bateliers de la Côte d’Azur l’aller-retour est à 28 €
  • Depuis la Tour-Fondue, le trajet aller-retour avec TLV est à 19,50 € (compter 10 € de stationnement pour une journée, on peut aussi y aller en transport en commun avec un changement à Hyères pour 1,40€ mais compter plus d’une heure de trajet).

En ce qui concerne la plongée sous-marine, bien qu’il existe un centre de plongée sur l’île même, les plongeurs utilisent généralement les services de centres de plongée sous-marine à Hyères. Dans mon cas, je plonge avec PlongeeO au port de l’Ayguade dont le propriétaire organise régulièrement des sorties à la journée avec 2 plongées et un déjeuner sur Porquerolles ou à Port-Cros pour environ 80 €. Le trajet se fait en bateau semi-rigide et il faut environ 50 minutes pour atteindre l’île de Porquerolles.

 

 

Si vous avez apprécié cet article, abonnez-vous à ma newsletter pour recevoir les derniers articles en français une fois par mois ainsi que les infos en avant-première sur mes projets de voyages de plongée (100% garanti sans spam).

 

Posted by Florine

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :