Séjour en Nouvelle-Calédonie : quelle île visiter?

La Nouvelle-Calédonie compte 6 îles habitées, en plus de son île principale, Grande-Terre: l’île des Pins, Belep et les îles Loyautés, formées par Lifou, Maré, Ouvéa et Tiga. Avec plus de 135 îles, îlots et atolls, il y a peu de chance que vous arriviez à tous les visiter pendant votre séjour en Nouvelle-Calédonie. Cependant, il serait vraiment dommage de quitter la Nouvelle-Calédonie sans avoir mis au moins une des ces îles extraordinaires sur votre itinéraire. Tandis que l’île principale est un mélange de montagnes, de prairies et de jungles, les îles sont cette carte postale de plages de sable blanc et de cocotiers à laquelle vous rêvez lorsque vous songez aux îles du Pacifique. Mais ces paysages paradisiaques sont sublimés grâce à une touche de culture Kanak.

En tant que plongeur, vous vous demandez peut-être laquelle de ces îles serait à privilégier pour profiter au maximum de votre séjour en Nouvelle-Calédonie. Dans cet article, j’ai décidé de me concentrer uniquement sur les 3 îles de Nouvelle-Calédonie où l’on peut pratiquer la plongée sous-marine: l’île des Pins, Ouvéa et Lifou. Dans leur dialecte local respectif, ces îles de Nouvelle-Calédonie sont aussi appelées « Kunie », « Iaai » et « Drehu ». Chaque île est très différente, et si vous en avez le temps, j’aimerais vous inviter à les visiter toutes, mais je sais que ce n’est pas toujours possible. Du point de vue de la plongée sous-marine pure, vous comprendrez rapidement, grâce mon expérience dans les îles de Nouvelle-Calédonie, que pour une fois, j’ai une recommandation assez forte sur où aller.

« Kunie », l’élégante Ile des Pins

L’Ile des Pins a été la toute première épingle de Nouvelle-Calédonie que j’ai ajoutée à ma carte du monde des sites de plongée bien avant de commencer à préparer mon voyage. Après avoir entendu pendant des années les récits de mon ami qui a finalement déménagé en Nouvelle-Calédonie il y a 2 ans à quel point l’île était belle, elle a été la première des îles de Nouvelle-Calédonie sur mon itinéraire. À seulement 20 minutes de vol ou à 2h30 de ferry de Nouméa, l’île des Pins est l’île la plus facilement accessible depuis Grande-Terre.

Juste après mon arrivée, j’ai profité d’une journée ensoleillée, sans aucun bateau de croisière aux alentours, pour explorer le plus beau site de l’île: la piscine naturelle de la baie d’Oro. Lors de mon premier voyage à l’Ile des Pins, je séjournais au Nataiwatch. J’ai eu la bonne idée de prendre un vol tôt le matin, car je suis arrivée juste à temps pour commander un sandwich et sauter dans la navette de 10 heures que le Nataiwatch a mise en place quotidiennement pour rejoindre la Baie d’Oro. Je n’ai pas vu les 5 heures passer jusqu’à 15 heures, heure à laquelle ils sont venus me chercher. J’en ai bien profité pour faire une longue promenade puis une séance de snorkelling. Le chemin d’accès à la piscine naturelle prend environ 10 minutes et se fait le long de la rivière de sable qui un site en lui-même à couper le souffle. Le niveau de la piscine naturelle et la taille de la plage de sable blanc dépendent des marées. En son centre, il y a une grande zone de sable où vous pouvez plonger en apnée dans des eaux cristallines parmi les capucins à bande jaune (j’ai mesuré 8 m de profondeur avec mon ordinateur de plongée au moment de ma visite). La piscine naturelle est séparée de la mer par un récif de corail peu profond, incrusté de petits bénitiers multicolores et avec de nombreux poissons-chirurgiens bagnards nageant tout autour. C’était une mise à l’eau parfaite avant de commencer la plongée sous-marine le lendemain matin!

Bon à savoir: La proximité géographique de l’île des Pins en fait l’un des lieux les plus visités de Nouvelle-Calédonie, notamment par les paquebots de croisière, environ tous les 2 à 3 jours, le dimanche étant un jour interdit. Si vous le pouvez, évitez la Baie d’Oro lorsque les croisiéristes envahissent l’île des Pins et partez plonger à la place. Vous pouvez facilement trouver le planning d’arrivée des paquebots à la fin du journal local « Les Nouvelles Calédoniennes ». De façon générale, j’ai trouvé que le côté touristique de l’île des Pins était le seul petit inconvénient par rapport aux îles de Lifou et d’Ouvéa, mais comme je me suis rendue en Nouvelle-Calédonie en période hivernale, je ne peux pas dire non plus que j’ai été dérangée.

Oro Bay Isle of Pines New Caledonia

 

Les plus beaux endroits de l’Ile des Pins à visiter sans se ruiner

  • Piscine naturelle de la baie d’Oro: Juste le site incontournable de l’île des Pins, voir la description ci-dessus. (Entrée 500 CFP pour les personnes séjournant sur l’île, environ 4 €, 1 500 CFP pour les croisiéristes).
  • Baie St Maurice: Un monument mystérieux se dresse là où la première messe a été célébrée au 17ème siècle sur l’île. Constitué d’une statue de Jésus entourée de totems Kanak sculptés, il montre toute l’ambiguïté du fort sentiment religieux et en même temps l’attachement que les tribus portent à leurs traditions (la Nouvelle-Calédonie est majoritairement chrétienne, environ 50% catholique, 50% protestante). Je suis venue par curiosité et je suis repartie subjuguée par la beauté et de la sérénité de l’ensemble qui surplombe la plage de la baie de St Maurice, avec l’îlot Brosse en arrière-plan.
  • Plage de Kuto: La longue plage de sable blanc, située sur les pentes du Pic N’Ga, fait partie des cinq plages que j’ai trouvé les plus belles en Nouvelle-Calédonie. Le sable était si fin que j’avais l’impression de marcher dans la farine. C’était si doux que je n’ai pas pu m’empêcher de marcher pieds nus tout le long de la plage.
  • Baie de Kanumera: Cette baie n’est séparée que par une mince bande de terre de la baie de Kuto. Très photogénique grâce à son rocher sacré au milieu de la baie, aucune approche à la nage ou en kayak n’est autorisée. Assurez-vous de jeter un coup d’œil sur la route la longeant, avec ses arbres formant un tunnel naturel surprenant.
  • Pic N’ga: Ses 262m d’altitude ne semblent pas à priori constituer un défi inatteignable, mais monter à son sommer, le reste de l’île étant plutôt plat, a été tout de même un bon exercice (à ne pas faire après une plongée par exemple) La randonnée dure environ 1 heure aller-retour, en fonction du temps que vous passerez en haut à admirer les milliers de nuances de bleu du lagon.
  • La Grotte de la Reine Hortense (Oumagne): cette grotte de taille moyenne présente d’impressionnantes stalactites couvertes de quartz scintillants (n’oubliez pas d’apporter votre lampe de poche). Elle est entourée d’une jungle luxuriante et abrite une adorable colonie de chauves-souris. Vous n’aurez pas besoin de plus de 30 minutes pour visiter le site, mais celui-ci est reste l’une de mes visites préférées de l’île grâce à son charmant sentier traversant une forêt ponctuée d’héliconia et de fougères arborescentes. Si vous y prêtez attention, vous verrez peut-être un petit crabe de terre se cacher entre les feuilles mortes. (Entrée à 200 CPF, environ 1,70 €, pour l’anecdote, mon ami et moi n’avions pas assez de monnaie, alors nous avons donc laissé un billet de 500 CFP. Quand nous sommes revenus, une dame nous attendait, pour nous redonner nos 100 CFP !)

 

Où séjourner sur l’Ile des Pins?

Au cours de mes deux séjours à l’île des Pins, j’ai essayé 2 endroits différents: le Nataiwatch, qui propose des bungalows confortables et un espace de camping, et l’hôtel Kodjeue, situé juste à côté du centre de plongée. Bien que le Nataiwach se trouve de l’autre côté de l’île, le personnel du Kunie Scuba Center vient chercher les plongeurs gratuitement tous les matins. Ce n’est donc pas un problème. En revanche, j’ai bien apprécié que Nataiwatch soit tout proche des baies de Kuto et de Kanumera, et que le sentier pour le Pic N’Ga Peak n’était pas très loin non plus. Ils offrent également une navette pour l’aéroport et pour la Baie d’Oro (2 000 CFP aller-retour, environ 17 € ). Donc, en séjournant là-bas, vous pouvez vous passer de louer une voiture (7 000 CFP par jour, environ 59 €). Et si cela ne suffisait pas, leur restaurant était l’un des meilleurs que j’ai testés pendant mes 3 mois en Nouvelle-Calédonie. Ils offrent un menu de cuisine française aux saveurs locales (Essayez absolument leur tarte aux fruits de la passion si c’est la saison!).

Si vous êtes à la recherche d’un hébergement économique mais que vous n’avez pas d’équipement de camping, le camping Atchu, juste un peu après le Nataiwatch, propose la location de tentes (3 100 CFP par nuit, environ 25 €).

Pour ceux qui souhaitent passer des vacances relaxantes en bord de plage avec le centre de plongée à deux pas, l’hôtel Kodjeue sera un meilleur choix. Ils proposent des tarifs spéciaux pour ceux qui plongent avec le Kunie Scuba Center (voir détails à la fin de cet article).

 

Plonger à l’Ile des Pins

La plongée sous-marine à l’île des Pins est un régal pour les yeux pour les amoureux de biodiversité marine: des coraux durs aux gorgones, des nudibranches aux hippocampes, des poulpes aux popinées, des barracudas aux requins, tout y est. Sur chaque plongée, du plus petit au plus grand, c’était une incroyable chasse au trésor dans les eaux de la baie de Gadji, le magnifique terrain de jeu sous-marin du centre de plongée de l’île des Pins. C’était l’endroit idéal pour améliorer mes compétences en photographie sous-marine, en particulier pour la macro.

Si vous aimez les nudibranches, vous allez adorer partir à la recherche de Chromodoris Kuniei (du nom en dialecte de l’île des pins « Kunie »), Glossodoris Cruenta, Chromodoris Coi et Robostra Luteolineata. La fantastique biodiversité marine de l’île des Pins est également illustrée par toutes les formes et couleurs d’anémones de mer et d’hippocampes pygmées. Je suis tellement contente d’avoir appris à repérer la bonne espèce de gorgones pour trouver les hippocampes pygmées à Poindimié, car il y étaient nombreux lors de mes plongées à l’île des Pins. Sur le site de plongée « Jardin d’Eden », vous pourrez trouver pas moins de 4 couleurs différentes d’hippocampes pygmées: rouge, rose pâle, jaune et violet! Je n’ai réussi qu’à prendre en photo les plus gros, les rouges, mais une première session photo, je suis contente des résultats. Inspectez aussi le corail fouet, où se trouvent souvent de petits gobies transparents. Ils forment des sujets macro incroyables et suffisamment patients pour les photographes débutants. Si vous avez l’opportunité rare de participer à une plongée de nuit à l’île des Pins, ne réfléchissez pas, allez-y. En une heure de plongée sur le site de plongée de Daa Djaré, j’ai vu plusieurs poulpes, les fameuses popinées de l’Ile des Pins (une espèce de cigale de mer) et de magnifique gorgonocéphales complètement ouvertes.

L’île des Pins est le lieu où j’ai réalisé le plus grand nombre de plongées dans lors de mon séjour en Nouvelle-Calédonie: 12 plongées, 8 sites de plongée différents, en 5 jours. Franchement, j’ai trouvé que si vous ne deviez plonger que dans un seul endroit en Nouvelle-Calédonie, l’île des Pins est le lieu idéal. Les coraux durs se sont peut-être pas aussi éclatants qu’à Koumac, les gorgones ne sont peut-être pas aussi grandes qu’à Hienghène et vous ne verrez peut-être pas autant d’espèces pélagiques qu’à Nouméa ou à Ouvéa, mais vous pourrez voir un peu de tout ce qu’il y a de plus beau sous l’eau en Nouvelle-Calédonie. Sans aucun doute, l’île des Pins devait figurer sur ma liste des meilleurs sites de plongée en Océanie.

 

 

Les meilleurs sites de plongée sous-marine de l’Ile des Pins

  • Jardin d’Eden: Mon site préféré et sans surprise le plus proposé aux plongeurs qui visitent l’île des Pins. C’est un site à ne pas louper pour ses jardins de coraux multicolores, une grande diversité de poissons tropicaux et de nombreuses gorgones à hippocampes pygmées. Mes paramètres de plongée: profondeur maximale 25m – temps de plongée 69min
  • Passe de Gié: Au-delà de ses magnifiques récifs coralliens, son énorme banc de barracudas a été l’un de mes moments subaquatiques forts en Nouvelle-Calédonie. J’y ai aussi vu de nombreux requins à pointe blanche. Mes paramètres de plongée: profondeur maximale 20m – temps de plongée 52min
  • Daa Djaré: J’ai eu la chance de plonger ce site de jour et de nuit. C’est là que j’ai trouvé la plus grande variété de nudibranches dont le magnique Chromodoris Coi. Au cours de la plongée de nuit, j’ai eu droit à un ballet de pieuvres et de popinées. Mes paramètres de plongée: profondeur maximale 24m – temps de plongée 67min
  • Grotte de Gadji: Au coeur de la baie de Gadji, avec les bonnes conditions de soleil, cachés à l’intérieur de la barrière de corail, vous pourrez explorer les fabuleuses grottes marines de Gadji. J’ai eu la chance d’explorer ce site de plongée extraordinaire que les rayons de soleil transforment en véritable spectacle de lumière. Mes paramètres de plongée: profondeur maximale 18m – temps de plongée 66min
  • Kasmira: Un site que je ne recommanderais qu’aux plongeurs confirmés, et pas seulement à cause de ses courants plus forts que sur les autres sites. Il s’agit de l’un des meilleurs sites de plongée de l’île des Pins pour observer les requins-léopards, mais c’est aussi un nid pour les serpents de mer. Il faudra savoir se contrôler en face à un individu curieux. Mes paramètres de plongée: profondeur maximale 22m – temps de plongée 69min

 

 

« Iaai »,  l’époustouflante Ouvéa

À 50 minutes de vol de Nouméa ou à 6 heures de ferry, l’atoll d’Ouvéa est l’île la plus éloignée des trois îles présentées ici. J’ai eu la chance de visiter Ouvéa lors d’un des sympathiques festivals organisés toute l’année dans les îles Loyauté (Ouvéa, Lifou, Tiga et Maré). Au festival du « waleî » (un igname sucré produit essentiellement à Ouvéa), j’ai pu profiter de la chaleur et de l’hospitalité de l’île autour d’un buffet délicieux préparé avec amour par l’association des femmes de la tribu de Heo. Elles nous ont gâté avec de délicieux crabes de cocotier, des langoustes, de petits « bougnas » (méthode traditionnelle de cuisson au four dans des feuilles de bananier avec du lait de coco) au waleï. Sur les stands du festival on pouvait acheter aussi des gâteaux et des confitures préparés avec cette « célèbre petite patate sucrée ». Tandis qu’Ouvéa reste le symbole de l’histoire douloureuse entre la France et la Nouvelle-Calédonie, les visiteurs dont je faisais partie ont été accueillis comme de la famille, ce qui m’a profondément touché. Quand j’ai participé à la cérémonie d’adieux à la fin du festival, j’en avais les larmes aux yeux. Je ne peux que recommander de planifier son séjour en Nouvelle-Calédonie autour d’un de ces festivals si vous souhaitez découvrir la culture Kanak de la manière la plus chaleureuse possible.

Bon à savoir: Lorsque vous réservez votre séjour sur une des Iles Loyauté pendant l’un des festivals auprès de l’office du tourisme, vous bénéficiez d’un forfait spécial comprenant les vols, les transferts et l’hébergement avec petits-déjeuners chez l’habitant. Vous pouvez trouver plus d’informations ici: https://www.iles-loyaute.com/fr/offres-actualites-et-evenements/hello Ouvea New Caledonia

 

Les plus beaux endroits d’Ouvéa à visiter sans se ruiner

  • Plage d’Ouvéa:  Dans mon top 5 des plages de Nouvelle Calédonie. 25 km de sable blanc le long d’un des lagons les plus spectaculaires que je n’ai jamais vus. Mes deux sposts préférés étaient à Mouli au Gite Moague et près de l’église de St Joseph.
  • Pont de Mouli: Reliant l’île principale d’Ouvéa à l’île de Mouli, au sud, le pont en soi n’est pas inoubliable, mais la vue y est magnifique. Depuis le pont, on aperçoit les falaises de Lékiny. Je recommande d’y aller une heure avant le coucher du soleil pour la meilleure lumière. Garez votre voiture sur le côté et descendez sur la plage, d’où vous pourrez apercevoir des raies pastenague. Attention, ne vous baignez pas du côté gauche du pont lorsque vous regardez vers le sud, il s’agit d’une zone sacrée pour les tribus locales.
  • Les falaises de Lékiny: Ouvéa est un atoll situé sur une plaque tectonique qui plonge lentement du côté du lagon et se soulève de son côté opposé, là où se dressent les spectaculaires falaises de Lékiny. Vous pouvez y aller par vous-même librement pour profiter de la vue, mais si vous êtes amateur de géologie, je vous conseille de réserver la visite guidée par Félix (contactez le syndicat d’initiative d’Ouvéa, 2 100 CFP pour environ 18 €).
  • Trou bleu d’Hanawa: Un gouffre d’eau tel un cenote mexicain avec une couleur d’un bleu profond. L’eau de mer peut y pénétrer tout comme les poissons tropicaux que vous pouvez voir d’en haut. Même s’il était très tentant d’y plonger pour prendre quelques photos sous-marines, le bord du trou est haut comparé à la surface de l’eau, et sauf si vous êtes un expert pour monter à la corde, restez en haut.
  • Trou aux tortues: Bien plus large que le trou bleu de Hanawa, le trou aux tortues n’a cependant pas la belle couleur bleue de son voisin. Si vous êtes suffisamment patient pour attendre 15 minutes au maximum, vous pourrez voir l’une des tortues y ayant élu domicile respirer à la surface. Pour le trouver, vous devrez repérer le panneau indiquant son nom en dialecte local « Anep ».

 

Où séjourner à Ouvéa?

J’ai séjourné dans 2 gites chez l’habitant, l’un au sud, le Gite Moague, et l’autre au nord, Le Banian. Au Gite Moague, le confort était sommaire et demander une spirale anti-moustique à votre arrivée sera vital, mais l’emplacement exceptionnel de leurs cases traditionnelles sur la plage vaudra tous les efforts consentis.  Par ailleurs, le gite se trouve à proximité du pont de Mouli et des falaises de Lekiny, 2 des plus beaux sites d’Ouvéa. Le confort était bien meilleur au Banian, mais pas de vue sur la plage dans ce cas. Dans les deux cas, veuillez noter que la douche chaude n’est pas garantie. Si vous avez besoin de tout le confort moderne, jetez un coup d’œil à l’hôtel Beaupré.

 

Plonger à Ouvéa

Mes plongées à Ouvéa ont été principalement le long des tombants des Pléiades du Nord, que l’on traverse de part et d’autres grâce aux nombreuses arches et grottes. Ces grottes étaient recouvertes de gorgones jaunes et rouges et parfois de surprenantes immenses colonies de crevettes roses. Bien que j’ai eu la chance de plonger avec des raies manta en Indonésie, à Hawaii et en Égypte, et ce fut à chaque fois un moment spécial et privilégié. A Ouvéa, j’étais seule avec mon guide de plongée et une raie manta océanique dans une eau avec une visibilité supérieure à 40m. L’expérience surréelle, cela restera comme l’un de mes plus beaux moments sous l’eau. En 2 plongées, j’ai vu 2 raies manta, une grosse raie pastenague, 3 requins-nourrices, quelques requins de récif et requins à pointe blanche, dont « une » qui était ‘enceinte’ (rappelez-vous que, selon l’espèce, les requins sont vivipares ou ovivipares , mais ce ne sont pas des mammifères!). Au cours de ma première plongée, je ne pouvais pas m’empêcher de penser «Wow, c’est certainement l’expérience la plus proche que ce à quoi une expédition Cousteau a pu ressembler! ».

Les moments sous-marins les plus époustouflants que j’ai vécus lors de mon séjour dans les îles de Nouvelle-Calédonie ont sans aucun doute été à Ouvéa: visibilité incroyable, coraux en excellente santé, parcours intéressant et beaucoup de rencontres pélagiques. Malheureusement, et je veux être honnête avec vous, tout cela ne s’est pas passé comme prévu. Tous les plongeurs locaux de Nouvelle-Calédonie m’avaient pourtant prévenu des semaines auparavant que si j’arrivais à plonger à Ouvéa, je rejoindrais le club restreint des chanceux. D’une manière ou d’une autre, je me suis préparée mentalement à devoir aller au-delà des limites habituelles de ce qui est acceptable si je voulais y aller. Je ne veux pas rentrer dans trop de détails, mais entre la notion de temps version Pacifique, les problèmes des compresseurs et le fait que mon guide de plongée n’était jamais joignable sur son téléphone portable, il m’a fallu 3 heures et 3 allers-retours le long de la route principale d’Ouvéa pour enfin parvenir à partir plonger. Soyons donc clairs: si vous débutez en plongée sous-marine et / ou si vous vous attendez un service client au top, ce n’est pas pour vous. Vous pouvez toujours explorer la magnifique île d’Ouvéa, mais pour la partie sous-marine, je vous conseille de réserver le tour de snorkelling avec Pierre dans les Pléiades du Sud (contactez le syndicat d’initiative d’Ouvéa, 7 500 CFP environ 63 €).

Qui sait, si cela avait été aussi simple, ces sites de plongée resteraient-ils aussi préservés? J’ai eu un sérieux doute en discutant avec mon guide de plongée à l’intervalle de surface, avec une noix de coco fraîche qu’il m’a gentiment coupée. Est-ce même inconsciemment il le faisait exprès pour limiter les impacts sur des récifs dont il est clairement amoureux? Quoi qu’il en soit, la plongée sous-marine à Ouvéa est exceptionnelle mais exige des efforts et de la persévérance, mais surtout une bonne dose d’expérience et d’autonomie pour le moment.

Les images ci-dessous ont été prises à la Passe des Baleines, dans le nord des îles Pléiades. J’y ai plongé deux fois, avec une profondeur maximale allant de 27 à 30 m et un temps de plongée de 56 minutes à chaque fois.

 

 

« Drehu », la traditionelle Lifou

À 50 minutes de vol de Nouméa ou à 5 heures de ferry, Lifou est la plus grande des îles de la Nouvelle-Calédonie hors Grande-Terre et la capitale de la culture Kanak. Comme à Ouvéa, si vous pouvez visiter Lifou lors d’un des nombreux festivals organisés, vous aurez la fabuleuse opportunité de constater à quel point la culture mélanésienne est vivante sur cette île. Lorsque vous réservez auprès de l’office du tourisme, vous bénéficiez d’un forfait spécial comprenant les vols et l’hébergement dans une famille d’accueil. Vous pouvez trouver plus d’informations ici: https://www.iles-loyaute.com/fr/offres-actualites-et-evenements/

Bon à savoir: Bien que louer une voiture ne soit pas bon marché sur Lifou (environ 7 500 CFP par jour, environ 63 €), les distances entre chaque point d’intérêt sont importantes, vous ne pourrez donc rien faire sans malheureusement. Vous pouvez trouver les contacts des sociétés de location ici: www.iles-loyaute.com/fr/lifou/transport. Assurez-vous de réserver à l’avance et votre voiture vous attendra à l’aéroport ou à la sortie du bateau.

Sunset Peng Beach Lifou New Caledonia

 

Les plus beaux endroits de Lifou à visiter sans se ruiner

  • Baie de Jinek Bay: J’ai découvert ce site lors d’une plongée de nuit à Lifou et j’ai été surprise de voir un si beau récif corallien plein de vie si près du rivage. L’accès au sentier sous-marin est facile et accessible gratuitement aux nageurs et aux snorkeleurs.
  • Plantation de vanille: Près de la « Maison de la Vanille », où vous pourrez acheter des gousses de vanille et du miel bio, vous pouvez également visiter une plantation voisine pour comprendre comment la vanille est cultivée et transformée en une des saveurs les plus appréciées au monde.
  • Les falaises de Jokin: Similaires aux falaises de Lékiny à Ouvéa, mais en beaucoup plus hautes et impressionnantes. Je les ai admirées depuis le bateau de plongée en route vers nos sites de plongée, mais si vous êtes à la recherche d’un coin où randonner, ce sera l’endroit parfait avec des vues spectaculaires.
  • Plage de Luengoni: Peut-être la plus belle plage que j’ai vue lors de mon long séjour en Nouvelle-Calédonie. Était-ce le silence absolu? Le fait que j’étais seule? Le rocher au milieu de la baie tel un diamant posé dans son écrin? Le sable blanc, fin et doux? C’est difficile à dire, mais je suis prête à prendre les paris que vous vous souviendrez pendant longtemps de la plage de Luengoni, même si vous pensez avoir déjà vu trop de belles plages dans votre vie.
  • Grotte de Luengoni: Cela pourrait être la seule et unique raison de voyager à Lifou! Après avoir admiré la plage de Luengoni, vous pourrez explorer avec la famille du chef de la tribu Luengoni, une incroyable caverne semi-submergée surnommée les « Joyaux de Luengoni ». Après une randonnée de 3 minutes dans la jungle depuis la route, vous descendez dans un tunnel à l’aide d’une corde jusqu’à une piscine naturelle souterraine. Vous pouvez y faire du snorkelling et de l’apnée, alors n’oubliez pas votre équipement et une bonne lampe de plongée!
  • Plage de Peng: Cette belle plage est accessible après 15 minutes de route depuis Wé, la ville principale de Lifou, sur une petite route qui semble ne jamais finir. C’est l’endroit idéal si vous êtes à la recherche d’un coucher de soleil romantique.

 

Où séjourner à Lifou?

Au cours de mon séjour de 5 jours à Lifou, j’ai essayé 1 gite et 2 hôtels. Si vous recherchez un hébergement simple mais authentique, et où l’on peut se régaler de plats fait maison savoureux (une langouste au four, ça vous tente?), ne cherchez pas plus loin et réservez chez Jeanette, un gite chez l’habitant situé dans la magnifique baie de Chateaubriand près de Wé. Pour ceux qui préfèreraiten se payer un petit cocon niché dans un petit paradis entre la plage et un jardin au pied de falaises impressionnantes, l »Oasis de Kimu » est le lieu de séjour idéal dans le sud de Lifou, près de Luengoni, et propose un restaurant avec une carte délicieuse et plus sophistiquée.

 

Plonger à Lifou

Après tant de découvertes sous-marines étonnantes lors de mon séjour en Nouvelle-Calédonie, je suis allée plonger à Lifou sans m’attendre à quoi que ce soit d’exceptionnel. Alors je pensais avoir déjà une bonne vision des sites de plongée en Nouvelle-Calédonie, Lifou m’a surpris. Le bateau du centre de plongée part d’Easo dans la baie de Santal, sur la côte est de Lifou, et se dirige vers les falaises de Jokin où se trouvent la plupart des sites de plongée. Les sites de plongée de Lifou sont constitués de vastes grottes marines et pics coralliens vertigineux densément couverts de gorgones.

Malheureusement, bien que la situation soit meilleure qu’à Ouvéa, au moment de ma visite, la propriétaire était en train de vendre son centre de plongée, créant de l’incertitude pour l’avenir. N’hésitez pas à commenter ou à m’envoyer un message si vous avez des nouvelles fraîches. Dans tous les cas, ne réservez pas un séjour à Lifou en voulant absolument plonger avant d’avoir une confirmation par téléphone qu’il vous sera possible de plonger.

Les meilleurs sites de plongée sous-marine de Lifou

  • Grotte de Tomoko: Mon spot préféré à Lifou, non pas seulement parce qu’il porte le nom de la plongeuse japonaise qui l’a découvert, mais à cause de ses rayons de soleil hypnotisants qui pénètrent à l’intérieur des différentes chambres. À l’intérieur et à l’extérieur de la grotte marine de Tomoko, les gorgones et les coraux fouets montrent leurs plus belles couleurs à la lumière des lampes de plongée. Mes paramètres de plongée: profondeur maximale 21m – temps de plongée 63min
  • Gorgones Reef: Ce site de plongée regorge de pic coralliens, de tunnels et d’arches, le tout recouvert d’une densité de gorgones assez unique. En haut du dernier pic corallien que nous avons exploré avant de remonter pour notre palier de sécurité, j’y ai aussi trouvé la plus grosse anémone de mer que je n’ai jamais vue. Elle y abritait au moins une douzaine de poissons-clowns! Mes paramètres de plongée: profondeur maximale 27m – temps de plongée 60min

 

Comment se rendre sur les îles de Nouvelle-Calédonie?

Aircalin propose des vols directs depuis Tokyo et Osaka au Japon (environ 9 heures), ainsi que depuis Brisbane et Sydney en Australie (environ 2h30) vers l’aéroport de La Tontouta (à 45 minutes du centre de Nouméa). Avec un vol en provenance d’Europe, vous pouvez obtenir une escale gratuite au Japon pour vous rendre sur cette île du Pacifique Sud. Assurez-vous de les suivre sur les médias sociaux pour être au courant des promotions spéciales.

Après le vol Aircalin qui atterrit à l’aéroport de La Tontouta, l’aéroport international de Nouvelle-Calédonie, à 50 minutes de route du centre-ville de Nouméa, vous avez le choix entre reprendre un vol avec Air Calédonie ou prendre le Betico, le ferry des îles. L’aéroport de Magenta est l’aéroport domestique de Nouméa, à 10 minutes en voiture du centre-ville. Quant au bateau, il part directement du centre-ville au quai Jules Ferry.

Bon à savoir: le poids maximum de bagages enregistrés est seulement de 12 kg de base sur les vols Air Calédonie  et les bagages cabine ne peuvent pas dépasser 5 kg, et font l’objet d’un contrôle systématique. Bien que payer un supplément pour les 6 kg supplémentaires dont j’avais besoin pour mon équipement de plongée (environ 1 500 CFP), mon problème principal a été pour mon équipement de photo sous-marine pour lequel il était impossible pour moi de le mettre en soute. La solution était de ne pas prendre mon sac à dos habituel qui pèse déjà 3 kg et de ne prendre que mon équipement de photographie dans mon petit sac à dos pliable. Si vous savez que votre équipement photo pèse plus de 5 kg, assurez-vous d’avoir une caisse de protection ou prenez le bateau!

 

Conclusion

scuba diving boat Isle of Pines New Caledonia

Prévoyez un minimum de 3 jours / 2 nuits pour visiter chacune des îles lors de votre séjour en Nouvelle-Calédonie. Sachant qu’il vous faudra au moins 10 jours pour explorer Nouméa et Grande-Terre, vous pouvez facilement calculer le nombre d’îles que vous pouvez visiter en fonction de votre nombre de jours de vacances. Bien que j’ai envie de vous dire de toutes les visiter, du point de vue plongée si vous manquez de temps, je voudrais vous conseiller d’aller en priorité à l’île des Pins. Vous ferez l’expérience des îles de Nouvelle-Calédonie avec des sites de plongée exceptionnels tout en bénéficiant des services d’un centre de plongée professionnel et fiable.

Le Kunie Scuba Center est partenaire de l’hôtel Kodjeue et propose des forfaits spéciaux comprenant une nuit à l’hôtel, un petit déjeuner et 2 plongées pour 2 personnes à 34 950 CFP, soit un coût de 17 475 CFP par personne (environ 146 €). Sachant que qu’une matinée avec 2 plongées est à 15 400 CFP (environ 129 €), c’est une excellente affaire.

Vous pouvez également économiser de l’argent sur vos plongées en obtenant la carte «Plongée +» dans l’un des centres de plongée participants. Le prix de la carte est de 6000 CFP (environ 50 €) et vous bénéficierez ensuite d’une réduction de 15% dans tous les centres participants. J’ai calculé que vous n’aviez besoin que de 6 plongées en Nouvelle-Calédonie (2 à Hienghène, 2 à Poindimié et 2 à l’île des Pins, par exemple) pour commencer à économiser!

Kunie Scuba Center

Ile des Pins, Nouvelle Calédonie

Email:

Téléphone: +687 46 11 22

 

 

Si vous avez apprécié cet article, abonnez-vous à ma newsletter pour recevoir les derniers articles en français une fois par mois ainsi que les infos en avant-première sur mes projets de voyages de plongée (100% garanti sans spam).

Cet article a été rédigé en partenariat avec l’Office du Tourisme de Nouvelle-Calédonie et Aircalin. Toutes mes opinions sont personnelles et reflètent honnêtement mon expérience. 

Posted by Florine

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :