Mes 10 meilleures plongées de 2018

Les années à plonger autour du monde passent mais ne se ressemblent pas. Pour de nombreuses raisons, 2018 devait être l’année du changement. Ma blessure au pied suite à mon voyage à Hawaii fin 2017 a en partie quelque chose à voir avec cela. Quand on se retrouve dans l’incapacité quasi totale de pouvoir marcher, cela donne du temps pour réfléchir et réévaluer ses priorités. J’ai réalisé que ma santé était ce que j’avais de plus précieux, mais que même en faisant attention, cela arrivera tôt ou tard de nouveau, que je le veuille ou non. Mon intervalle de surface aura duré 5 mois jusqu’à la fin avril avant d’echainer sur ma grande aventure avec mon congé sabbatique au mois de juin. J’aurai « seulement » plongé dans 3 pays en 2018 (contre 8 en 2017 et 6 en 2016), mais je les ai explorés plus longtemps et bien mieux. Mon objectif n’est pas de cocher le plus rapidement possible les destinations de ma liste. Au cours de ces 7 mois, j’aurais facilement pu visiter bien plus d’endroits, mais ce n’était pas ce que je voulais. C’est pourquoi en ce moment je plonge tout autour du Japon tout en apprenant le japonais. C’est aussi la raison pour laquelle j’ai pris 3 mois l’été dernier pour découvrir les trésors de Nouvelle-Calédonie. Voici donc de la France à la Nouvelle-Calédonie en passant par le Japon, mon top 10 de mes plongées en 2018!

 

1 – Pas-de-Soucy, Gorges du Tarn, France

Avril 2018

Après mon long intervalle de convalescence, ma première plongée de l’année a eu lieu fin avril, après une conférence de blogueurs francophones à laquelle j’ai assisté à Millau, dans l’Aveyron. Plonger dans les Gorges du Tarn est certainement l’un des sites les plus insolites de France. Je n’ai malheureusement pas eu des conditions optimales car on était en début de la saison. Les courants étant forts, la plongée a été difficile. Cependant, cela m’a permis de déceler tous les indicateurs d’une plongée passionnante avec une architecture subaquatique rocheuse impressionnante, une faune surprenante et même une source d’eau qui jaillissait dans le lit de la rivière!

Lire l’article complet: Détours dans l’autre Sud de la France, Millau & les Gorges du Tarn

 

2 – Etang de Thau, Hérault, France

Avril 2018

L’écosystème marin de l’étang de Thau est exceptionnel et compte une forte concentration d’hippocampes parmi de nombreuses autres espèces marines. C’était la troisième fois que je plongeais près de la jolie ville portuaire de Sète, mais je n’avais jamais eu l’occasion d’y faire des photos sous-marines. Finalement, avec un bon appareil photo et mon tout nouveau flash en main, tout ce dont j’avais besoin était l’oeil de lynx d’un expert pour me guider. Au cours d’une longue plongée de 70 minutes, je suis revenue à la surface heureuse de ramener des portraits rapprochés des hippocampes de Thau au mimétisme parfait.

Lire l’article complet: Détours dans l’autre Sud de la France, Sète & l’Etang de Thau

 

3 – Manza Dream Hole, Okinawa, Japon

Juin 2018

Après 2 semaines à me balader paisiblement autour de la péninsule d’Izu, je me suis finalement rendue à la Mecque de la plongée sous-marine au Japon: Okinawa. Pour mon premier voyage dans la préfecture la plus tropicale du Japon, j’ai décidé de me concentrer sur l’ile principale d’Okinawa: Okinawa Honto. Basée à Naha puis à Onna, j’ai eu l’occasion de goûter aux meilleurs sites de plongée de l’île. Cependant, l’un d’entre eux m’a marqué plus que les autres dans la zone du Cap Manzamo. La plongée était non seulement spectaculaire grâce à son long tunnel vertical descendant à 25 m de profondeur, mais le récif de corail était également en parfait état de santé.

Lire l’article complet: Plonger à Okinawa, comment organiser son premier voyage?

 

4 – Zamami, Kerama Islands, Japan

Juin 2018

Naha, la capitale d’Okinawa, se trouve à seulement une heure de bateau de l’Archipel des Kerama, une zone marine protégée. Je suis allée faire une croisière de 3 plongées à la journée, en passant d’une île à l’autre à chaque fois. Chaque site de plongée présentait un mélange de récifs coralliens et de fonds sableux, mais la plus belle plongée fut à l’ile de Zamami, célèbre à juste titre pour ses tortues. Au-delà d’une faune marine abondante, les îles Kerama bénéficient d’une eau chaude et d’une excellente visibilité.

Lire l’article complet: Plonger à Okinawa, comment organiser son premier voyage?

 

5 – Passe Boulari, Nouméa, Nouvelle-Calédonie

Juillet 2018

Lorsque j’ai déménagé en Nouvelle-Calédonie l’été dernier, trouver des sites de plongée extraordinaires à proximité de Nouméa était la dernière chose à laquelle je m’attendais! En moins d’une heure de bateau, en direction de l’îlot Amédée et de la barrière de corail, les sites de plongée offrent une activité pélagique hors du commun, en particulier autour des passes. Pour ma première plongée à la Passe Boulari, j’ai été particulièrement gâtée: requins de récif en arrière-plan, quelques raies manta qui viennent faire coucou et un banc majestueux de 20 raies aigle léopard! S’agissant en général d’une plongée dérivante sportive, je la recommanderais plutôt aux plongeurs expérimentés.

Lire mes articles sur le lagon de Nouvelle-Calédonie et mes impressions au coeur du Pacifique

 

6 –  Pointe aux Papillons, Koumac, Nouvelle-Calédonie

Juillet 2018

Quel périple pour se rendre dans le nord de Grande-Terre en Nouvelle-Calédonie, mais tous les efforts en valaient vraiment la peine. Ma première plongée sur la double barrière de corail de Koumac a eu lieu au site dénommé la Point aux Papillons. Dès mes premiers instants sus l’eau, je ne pouvais tout simplement pas croire ce que je voyais. Le récif corallien était dans un tel état de santé et si densément peuplé que je n’arrivais pas à choisir quelle photo je voulais prendre pendant de longues minutes.

Lire l’article complet: Road-trip en Nouvelle-Calédonie, plongée & nature au nord de Grande-Terre

 

7 – Tiboane, Hienghène, Nouvelle-Calédonie

Juillet 2018

Les sites de plongée à Hienghène ont tous une architecture unique faite d’arches et de canyons, mais Tiboane a été plus spécial que les autres. C’est peut-être parce que j’ai vu une baleine à bosse et son petit à la surface juste avant de m’équiper. Mais c’est surtout de plonger au milieu des bancs de barracudas et à travers les nombreuses arches et galeries peuplées de délicates gorgones géantes et de massifs de corail fouet, que j’ai réalisé à quel point ce site était impressionnant. C’est d’ailleurs là que j’ai pris la plupart de mes meilleures photos sous-marines à Hienghène.

Lire l’article complet: Road-trip en Nouvelle-Calédonie, plongée & nature au nord de Grande-Terre

 

8 – Jardin d’Eden, Ile des Pins, Nouvelle-Calédonie

Juillet 2018

Comme son nom le laisse à penser, ce site de plongée de l’île des Pins est un paradis sous-marin constitué de jardins de coraux colorés. Il abrite également une multitude d’espèces marines telles que les nudibranches multicolores Chromodoris Kuniei ou Glossodoris Cruenta, mais aussi de nombreux hippocampes pigmés, les chouchous des photographes macro sous-marins! Après 3 mois de plongée sous-marine autour de la Nouvelle-Calédonie et après 3 plongées à Jardin d’Eden, j’ai trouvé que ce site offrait la meilleure sélection de ce que la Nouvelle-Calédonie offrait de meilleur en matière de plongée sous-marine.

Lire l’article complet: Séjour en Nouvelle-Calédonie, quelle île visiter?

 

9 – Epave du SS President Coolidge, Espiritu Santo, Vanuatu

Septembre 2018

La Nouvelle-Calédonie est une destination de plongée exceptionnelle mais la plongée épave n’est pas l’un de ses atouts. Alors qu’il y a quelques épaves artificielles de taille moyenne au large de Nouméa, si vous recherchez le frisson d’une épave historique impressionnante dans la région de la Mélanésie, ne cherchez pas plus loin que le voisin de la Nouvelle-Calédonie, le Vanuatu! Il faut seulement 50 minutes de vol pour aller de Nouvelle-Calédonie à Port-Vila, la capitale du Vanuatu sur l’île d’Éfaté, puis 50 minutes de vol pour atteindre l’île d’Espiritu Santo. Le SS President Coolidge était un navire de croisière américain transformé en navire militaire pour transporter des troupes dans l’océan Pacifique pendant la Seconde Guerre mondiale. Son étrange destin en a fait la plus grande épave au monde accessible depuis le bord. Avec des profondeurs allant de 20 à 70 m, les plongeurs loisirs et techniques l’apprécieront tout autant.

Lire l’article complet: SS President Coolidge – plongée sur une épave mythique au Vanuatu

 

10 – Osezaki, Péninsule d’Izu, Japon

Novembre 2018

J’ai terminé mon année à Tokyo, au Japon, pour suivre des cours intensifs de japonais. Donc, aussi longtemps que la température de l’eau l’a permis, ma combinaison étanche étant en France, je plongeais tous les week-ends pour explorer davantage la péninsule d’Izu. J’avais l’habitude de dire que l’Izu Ocean Park était mon site de plongée préféré mais c’était jusqu’à ce que je plonge à Osezaki, de l’autre côté, sur la côte ouest de la péninsule d’Izu. La situation géographique d’Osezaki en fait un point de vue à couper le souffle sur le Mont Fuji. Avec sa plage de sable noir, c’est le lieu idéal pour les nombreux centres de plongée locaux pour les formations de plongée. Le sanctuaire Shinto d’Osezaki possède un secret bien gardé: le site de plongée de Sentan. En raison des forts courants de marée, il n’est accessible qu’une fois par jour à l’étale. Quel site incroyable, au milieu de gros rochers ronds on trouve des coraux moux aux couleurs vives, des oursins de feu, de grandes anémones de mer, des poissons-coffres et de grands nudibranches font partie des espèces marines que l’on peut y voir. Osezaki est également célèbre pour ses poissons- lune, j’espère donc y retourner bientôt!

Un article de blog complet sera bientôt disponible!

 

 

Si vous avez apprécié cet article, abonnez-vous à ma newsletter pour recevoir les derniers articles en français une fois par mois ainsi que les infos en avant-première sur mes projets de voyages de plongée (100% garanti sans spam).

Posted by Florine

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :